V2
 
Derniers sujets

Effet papillon (PV Heda)

Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mer 11 Juil - 19:27
19/15/27


On dit qu’un battement d’aile d’un papillon peut provoquer un cyclone de l’autre côté de la terre. Ce n’est qu’une expression bien entendu. Cela signifie qu’une petite action peut avoir de grandes conséquences. Prenez Actéon par exemple. Il tombe littéralement amoureux d’une Nourrice, ce qui va à l’encontre des principes de sa famille de chasseur et il se met tout le monde à dos.

Bon, c’est peut-être exagéré. Disons qu’ils sont en froid. Cela ne les empêche pas de s’entraîner ensemble et de dormir les un contre les autres. Mais on est d’accord qu’un ouragan peut avoir plusieurs conséquences. Depuis quelques jours, Actéon se demandait si sa vocation de chasseur venait vraiment de lui, si ce n’était pas une invention de sa famille.

Il avait les mêmes ambitions que la louve blanche dont il était amoureux, mais celle-ci avait des convictions tellement plus pures. Lui, c’était une façade pour se donner un peu de contenance. Qu’est-ce qu’il voulait réellement, lui ?

La chasse avait été excellente ce matin (if you know what i mean) et Actéon s’était permis de se perdre dans ses pensées. De laisser son instinct le guider par ci et par là. Et tel alice au pays des merveilles, Actéon découvrit un endroit incroyable. La clairière aux papillons.

Situé au coeur de la forêt d’Eté, le loup s’était retrouvé ici par pur hasard. Il se demanda tout d’abord pourquoi la cime des arbres étaient bleus. C’est rare comme coloration. Un peu de vent et voilà que les insectes se manifestent et s’envolent dans une nuée. Tous ces papillons formaient quelque chose d’impressionnant tous ensemble.

Le loup s’allongea par terre. Sa curiosité l’innondait. Il observait les papillons qui se déplaçaient au moindre coup de vent. Quel magnifique spectacle. On dirait que le jeune chasseur n’allait pas s’en lasser. Ce lieu calme et paisible lui permettait d’oublier les soucis quotidiens.

Soudain, un des papillons s’approcha d’Actéon. Et plus particulièrement de sa truffe. Comme s’il ne craignait rien, il s’y posa délicatement et ouvrit ses ailes en grand. Whoa. De plus près, c’était encore plus beau. Soyons fous, donnons à nom à ce papillon. Absolem. C’est bien comme nom.

Le chasseur aurait pu ouvrir grand la gueule et le manger tout cru. Cela aurait été simple et facile. Mais son instinct s’était envolé. Il contemplait. Il observait. Il appréciait. Il était content. Absolem s’envole et se pose contre l’une des oreilles du loup. La droite plus précisément. Le prenait-il pour un arbre ? Ce serait drôle si c’était le cas.

En tout cas, une humaine aurait trouvé très “Kawai” un loup avec une broche en forme de papillon sur l’oreille.



Bon, sa crédibilité dans un monde apocalyptique était désormais au plus bas, mais bon, il est tout seul actuellement.

Non ?



Merci Reira pour le kit ! 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
22/100  (22/100)
Agilité:
13/100  (13/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar
Messages : 191Points : 114Age : 1 anSexe : FemelleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : x3 morsuresDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 13 Juil - 0:14
15 - 5 - 9



effet papillon.


Ma soif inétanchable de découverte me mène chaque jour vers de nouveaux horizons. Cette soif provient tant de mon moi intérieur, que mon moi extérieur. Le premier est avide de nouveauté, de sensations. Le second ne cherche qu’à être en vie quand le soleil le lèvera à nouveau demain. Les intentions sont bien différentes mais les deux semblent louables, chacune à leur manière. Après tout, les journées d’une solitaire sont assez difficiles à combler. Mise à part chasser et tenter de survivre, il reste de nombreuses heures à occuper. Je ne peux pas continuer à chercher tous les loups que je trouve sous peine d’être à nouveau sacrément amochée.
La ville abandonnée est peu à peu dessinée dans ma tête, notamment le théâtre que je commence à connaître parfaitement. Mes pas se suivent en direction de la nature. Du moins, la véritable nature, pas cette nature recouvrant feu les constructions humaines. Je ne cherche à aller nulle part et me laisse voler là où le vent me mène. C’est ainsi que je me retrouve dans une clairière qui m’est tout à fait inconnue. Je n’apprendrai que plus tard qu’elle porte le nom de Clairière aux Papillons. Au beau milieu de la forêt dense, je suis frappée par la beauté de ces lieux. Tout semble différent, coupé du temps et de la fin du monde. L’odeur est plus douce, la lumière plus vive, la faune dense et variée. Ici, le monde semble en paix. Quel paradoxe pour un lieu situé au beau milieu de nos nouvelles terres apocalyptiques. Le contraste est sidérant. Happée par ce monde inconnu, je m’engouffre dans la clairière sans me méfier de rien.
Mes yeux se tournent tantôt vers les cimes, tantôt vers les hautes herbes sous mon ventre. Les papillons sont nombreux, de couleur vive. Ces derniers s’envolent en masse lorsque je m’approche d’eux. La nuée est apaisante, bruyante mais pas trop, ordonnée mais pas trop. L’imperfection est bonne, puisque c’est la définition même de la perfection selon moi.
Quelle est donc ma surprise (déception ?) quand j’aperçois un autre loup au loin, s’amusant avec un papillon lui aussi. Il se contente d’un seul, c’est assez mignon. Curieuse, je ne peux décidément pas en rester là. Je ne pensais pas rencontrer âme qui vivre aujourd’hui, mais s’il est ici, alors autant en apprendre d’avantage. Promis, je serai sage aujourd’hui. Cependant, plus je m’approche de lui et plus l’odeur des Agmark s’impose. Il n’y a aucune doute possible, ce n’est ni un solitaire ni un Inkyva que j’aurais pu ne pas connaître. Il est un ennemi. Au plus profond de mon cœur, je ne serai jamais une neutre solitaire, ce n’est qu’apparences.

« Agmark ? Quel est ton nom ? »

Commençons simplement, j’aurai de bien meilleures questions par la suite.



Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Sam 14 Juil - 7:58
Le nom de sa meute est prononcé par une voix féminine et étrangère. Actéon tourne lentement sa grosse tête vers l'origine du son et voit une louve qu'il ne connait pas. Et visiblement, elle non plus ne semblait point l'avoir déjà vu. Ces deux petites questions, posés presque innocemment (non) était intéressante à analyser pour le jeune chasseur.
 
"..."
 
Réflexion en cours. Patientez s'il vous plait. C'était bien la première fois qu'on lui parlait ainsi. Beaucoup de ses congénères préférait éviter de taper la discute avec le loup d'apparence massif. Pourquoi ? Bonne question, il n'était pourtant pas réputé pour être particulièrement violent.
Ah. Il a fini de réfléchir.
 
"Vous prononcez le nom de cette meute comme si c'était la pire des insultes."
 
La voix grave et suave d'Actéon semblait résonner autour de lui, comme s'il se trouvait dans une grotte invisible.

A vrai dire, à part le discours des alphas et des bras droits, peu de loup au sein de la meute utilisait le mot "Agmark". On disait "Ancien Arsek". On se présentait comme "Ancien Aldark", mais rarement comme appartenant à la meute Agmark (excepté les anciens solitaires). L'alliance était trop récente pour que tout le monde se sente rallié sous la même bannière.
 
"..."
 
Le jeune chasseur était toujours à la recherche de nouvelles connaissances, mais son instinct lui disait qu'il y avait un truc qui ne tournait pas rond. Un mauvais présentement parcourait son échine. Est-ce qu'elle faisait partie d'une autre meute ? Si c'est le cas, était-il en territoire ennemi ? Les chasseurs s'aventuraient rarement hors du territoire pour traquer le gibier. On ne les formait pas spécialement pour la diplomatie ou encore la procédure à appliquer pour combattre d'autres loups. Savoir quand est-ce qu'on attaque ou pas.

Bon, cette histoire ne sentait guère bon. Courage : fuyons. Le loup se leva lentement, le papillon toujours posé contre son oreille et commença à faire demi-tour d'une démarche lourde et tranquille. A vrai dire, les nouvelles situations qui n'avaient pas de rapport avec la chasse le déboussolait un peu. Surtout qu'il n'était pas certains d'être encore sur le territoire Agmark. Donc, il n'avait pas à chasser une quelconque intruse comme la loi le demandait.
 
Actéon restait tout de même vigilant. Sa congénère était dotée de griffe et de crocs et c'était guère prudent de lui tourner le dos de cette manière. S'il fallait défendre sa vie, il le ferait. En attendant, il n'était pas spécialement du genre à chercher le combat.



Merci Reira pour le kit ! 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
22/100  (22/100)
Agilité:
13/100  (13/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar
Messages : 191Points : 114Age : 1 anSexe : FemelleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : x3 morsuresDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Sam 14 Juil - 23:43

effet papillon.


La réponse du loup est bien loin de celle que j’escomptais. J’aurais aussi espéré qu’elle soit différente, j’aurais espéré une réponse simple et rapide. Au lieu de ça il me répond par une affirmation ne ressemblant en rien à un simple nom.

« Vous prononcez le nom de cette meute comme si c'était la pire des insultes. »

Le vouvoiement ? En voilà donc une étrange façon de parler. On ne se connaît certes pas, mais de nos jours plus personne ne vouvoie personne. C’est … comment dire … démodé. Même les supérieurs ne sont pas vouvoyés. Cependant cela ne me dérange pas plus que ça, chacun est libre de ses mots. Pour moi, ce n’est qu’un signe de soumission et non pas de respect. Cela semble d’autant plus paradoxal au vue de la stature du loup face à moi. Couché, il semblait déjà massif, mais debout … il en est réellement impressionnant. Pas impressionnant au point de me faire peur, mais impressionnant quand même. Sa fourrure touffue et colorée joue certainement beaucoup dans ce jeu d’ombre et de lumière.
L’inconnu ne se repose pas sur ses acquis. Il est fort mais se méfie tout de même d’inconnus, même une jeune louve solitaire. Je respecte ça. De nos jours plus personne ne peut faire confiance à personne et les apparences sont toujours plus trompeuses. J’aurais sûrement fait la même chose. Or pour une fois je ne lui veux pas de mal. Du moins, même si je lui voulais du mal, c’est lui qui m’en ferrait plus qu’autre chose. Tout ce que je veux c’est apprendre de nouvelles choses, sur lui et sa meute. Pas pour un coup d’état ou je ne sais quoi, oh non, seulement par curiosité personnelle. Pour cela je dois lui montrer que je suis une louve en qui il peut avoir confiance, même si, au fond de moi, être Agmark semble bien être une insulte. Cependant ce n’est pas la pire des insultes : il existe encore des Sekmet-Inkyva.
Alors que l’Agmark se retourne, je sens qu’il est temps pour moi de prendre la parole. Je ne suis pas venue jusqu’ici pour qu’un inconnu me file entre les pattes. Si je peux discuter avec lui, autant en profiter, surtout que pour une fois il ne semble pas vouloir ma mort. Pas pour le moment du moins.

« Moi c’est Heda. Je suis solitaire, alors je m’en moque que tu sois Agmark ou Inkyva. L’un ou l’autre c’est autant une insulte pour moi. » Bon j’essaye d’être gentille mais c’est pas vraiment inné. C’est quand même pas mal pour un début je pense, je me présente en première quand même. « Tu t’appelles comment du coup ? Je souhaite simplement savoir à qui j’ai à faire. »




Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 15 Juil - 14:57
Actéon pensait avoir plutôt coupé court à la discussion en s’éloignant de la louve, mais celle-ci semblait vouloir converser à tout prix. Pourquoi ? Excellente interrogation. Néanmoins, le point positif était qu’elle ne semblait pas agressive. On se demande bien pourquoi.

Une solitaire donc ? C’était le première fois qu’il en rencontrait une. Un loup sans meute. Concept très intéressant quand on voit que l’espèce est presque conçu pour vivre en groupe. Sa curiosité était piquée et il n’aurait probablement pas d’autres occasions de rencontrer d’autres congénères partageant ce même genre de mode de vie aussi loquace. Actéon s’arrête et se retourne.

“Je me nomme Actéon. Je suis un chasseur.

Il s’assoit sur son arrière-train. C’était un bon signe, cela signifiait qu’il était intrigué. Cependant, il restait sur ses gardes pour se défendre ou s’enfuir. Curieux, mais pas inconscient, du moins pour l’instant.

Agmark. Arsek. Aldark, Inkyva, Solitaire… Ce n’est que des noms pour se distinguer. Nous sommes tous des loups.

C’est très utopiste et idéaliste, mais il ne fallait point oublier qu’Actéon sortait à peine de son apprentissage et que la tradition familiale souhaitait qu’il avait pour objectif de nourrir sa meute. Peu importe comment elle se faisait appeler.
Il faut le dire, niveau politique, il n’était pas du tout impliqué.

Pardonnez ma curiosité dévorante, est-ce le fait de vivre en meute qui vous répugne ? Ou ce sont les noms de ces meutes en particulier que vous prenez comme une injure ?

De façon un peu plus direct, pourquoi être un solitaire quand on peut vivre en groupe ? Différent avec les membres de son ancienne meute ou choix d’une vie pleinement réfléchi ?
Vous avez quatre heures.



Merci Reira pour le kit ! 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
22/100  (22/100)
Agilité:
13/100  (13/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar
Messages : 191Points : 114Age : 1 anSexe : FemelleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : x3 morsuresDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 15 Juil - 22:38

effet papillon.


Actéon. Le nom est original, presque mélodieux. Il n’est pas si moche que ça bien que je ne lui trouve aucune signification. Les noms ne signifiant rien ne font qu’attiser ma curiosité, pourquoi donner le nom d’une fleur à son enfant alors qu’il peut s’appeler comme un grand conquérant et suivre ses traces ? Mon nom signifie « celui qui dirige », pour le moment il semble hors contexte mais très bientôt il sera approprié et reconnu par tous. Néanmoins j’ai pu un peu gagner la confiance du chasseur, et il a même su prendre les devants en m’annonçant son rôle. Si j’étais restée dans ma meute j’aurais pu lui annoncer que je suis une espionne mais c’est loin d’être le cas. D’autant plus que je doute qu’il soit judicieux pour un espion de crier à tout va qu’il en est un, il vaut mieux se créer une couverture dès le début. Un loup ne se sentira jamais réellement en confiance face à un espion, il n’y a rien de plus normal. Imaginez même deux espions face à face, l’horreur.

« Agmark. Arsek. Aldark, Inkyva, Solitaire… Ce n’est que des noms pour se distinguer. Nous sommes tous des loups. »

Il me fait penser à moi. Il va à l’encontre des principes ordonnés et cherche à comprendre par lui-même. Malheureusement pour lui, Dame Nature ne l’a pas offert à la bonne meute. Même si nous sommes tous des loups, nous sommes bien loin d’être les mêmes, il ne faut pas pousser le syllogisme trop loin. Deux oreilles, deux yeux, une queue et quatre pattes, voilà tout ce qui rassemble les loups (et encore, pour certains y’a des membres en trop ou en moins …). Nous sommes loin de partager les même idéaux et les même buts. J’ai constaté tout ceci malgré moi. Certains sont même sacrément atteints du ciboulot et je suis ravie de ne pas avoir à les compter dans ma meute. Enfin, tu vois ce que je veux dire … Non ?

« Pardonnez ma curiosité dévorante, est-ce le fait de vivre en meute qui vous répugne ? Ou ce sont les noms de ces meutes en particulier que vous prenez comme une injure ? »

Intéressant. Très intéressant même. Il vogue à contre-courant, ne se préoccupe pas que j’insulte sa meute en particulier mais toutes les autres. Il m’intrigue d’avantage et ses questions sont réellement pertinentes. Nous sommes en terres neutres et il ne montre aucun signe d’agressivité, allant même jusqu’à s’assoir nonchalamment. Sans pour autant baisser ma garde, je peux prendre le temps de lui répondre avec le plus de sincérité possible.

« J’ai été élevée dans la meute que ma famille a créé, j’ai grandi dans cette dernière. Vivre en meute ne me répugne pas, au contraire c’est ce que j’affectionne le plus. Cependant quand je ne suis pas d’accord avec les décisions des dirigeants je le fais savoir. Et comme ces dernières me répugnaient au plus haut point j’ai préféré quitter ma meute plutôt que d’obéir aveuglement en des loups et des principes auxquels je ne crois pas moi-même. »
Je me rapproche de lui pour ne pas avoir à parler trop fort. Sans once d’agressivité, je ne me détends cependant pas au point de m’asseoir. « Mon père était Aldark, mon grand-père Sekmet, mon autre grand père venait de la Horde. Le reste de ma famille est Navnik. Ce sont ces noms là avec lesquels j’ai grandi avec plus ou moins d’animosité. Les autres, inventés, ne sont qu’une mascarade selon moi. C’est de la simple hypocrisie, et tous les loups qui les acceptent devraient s’en rendre compte. »

Que ce soit l’alliance Inkyva ou Agmark, aucune des deux n’aurait jamais, jamais dû avoir lieu. La vie aurait dû suivre son cours et côtoyer la mort.

« Dis mois Actéon, es-tu un Agmark par choix ou par nécessité ? »

Je t'ai raconté mon histoire jeune loup. A toi de me raconter la tienne désormais.



Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 16 Juil - 18:12
Actéon se montra très attentif, analysant le moindre mot qui passait par son oreille délicate. La meute que sa famille a créer, c'était une princesse en quelques sortes ? Une princesse déchue ? Non, elle précisait que ce n'était pas elle qui dirigeait. Etrange personnage au passé aussi intéressant que compliqué.
Donc, c'était une solitaire par choix, bien qu'elle aimait vivre en meute. Surprenant et paradoxale, le loup avait bien envie d'enquêter un peu plus, mais Heda lui retourna tout naturellement la question.


"Contrairement à vous, le nom de ma meute m'importe guère. C'est également le cas pour les têtes qui la composent. Je suis né dans une meute et je n'ai pas objectif de m'en séparer pour le moment. Il y a des terres de chasse avec du gibier abondant, des guérisseurs pour nos blessures, des guerriers pour nous défendre, des Sentinelles pour surveiller la nourriture, des nourrices pour élever nos progénitures... Et des Alphas pour nous guider et décider.
La réponse qui conviendrait le mieux serait donc : par besoin. "


Et, Actéon se le gardait bien, mais il y avait en particulier une jolie femelle qui ne partageait guère ses origines, mais dont les sentiments étaient réciproques, garantissant ainsi une descendance pour le loup. Et, mine de rien, cela faisait pencher la balance pour qu'il se définisse plus comme un Agmark que comme un Arsek.


"Je proviens d'une lignée de chasseur, notre but est d'éviter la famine à notre meute et d'élever des futurs traqueurs issus de notre sang.
La politique ne nous concerne en rien tant que nous avons un foyer."


Comme dit plus tôt, les noms des meutes n'étaient pas le plus préoccupant pour la famille d'Actéon. Tel des golems, ils ne souhaitaient qu'une chose : accomplir leurs tâches.
Et le loup sibérien avait beau remettre en question l'éducation de ses très chères parents, ils restaient très douée pour la chasse. C'est sans doute cette compétence qui garantissait son avenir au sein du clan (et pourquoi pas viser le rang de chasseur d'élite ? On a le droit de rêver).


"Pour être franc, j'éprouve des difficultés à cerner vos objectifs de vie."



Merci Reira pour le kit ! 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
22/100  (22/100)
Agilité:
13/100  (13/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar
Messages : 191Points : 114Age : 1 anSexe : FemelleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : x3 morsuresDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 16 Juil - 19:18

effet papillon.


Il est loin, bien loin de partager les mêmes pensées que moi. Si un opposé pouvait exister, il s’appellerait Actéon. Je l’écoute tant bien que mal, certes, mais je ne peux définitivement pas m’accorder à partager ses pensées. Il se moque pertinemment de sa meute et ses dirigeants et souhaite se contente des terres et des différents grades de chaque loup ? Cela me semble bien naïf de dépendre autant des autres, ces chasseurs guerriers sentinelles … En tant que solitaire, on apprend à être tout ça à la fois. On ne compte plus sur personne et on assure sa propre survie. Ce que l’on obtient on sait qu’on l’obtient grâce à nous même seulement. Cependant en tant que loup de meute, notre façon de vivre dépend très largement de notre meute et de ses dirigeants … Comment cela peut-il aussi peu lui importer ? S’il était né Sekmet, tout aurait été différent, tout comme s’il était né dans la Horde ou même parmi les Navnik … Aucune meute ne partage le même point de vue sur rien, nier leur différence relèverait du nihilisme.
Vient enfin la réponse à ma question. C’est ce à quoi je m’attendais après tout : par besoin. Jamais nous ne devrions rejoindre une meute ou un parti par besoin, seulement toujours par choix personnel et par conviction.


« Je proviens d'une lignée de chasseur, notre but est d'éviter la famine à notre meute et d'élever des futurs traqueurs issus de notre sang. La politique ne nous concerne en rien tant que nous avons un foyer. »


C’est là où tu fais fausse route, le loup. La politique n’est pas une affaire d’élites, elle est à la portée de tous. Ce n’est pas parce que chacun peut attiser sa curiosité dans la politique, mais surtout parce que c’est en causant politique qu’on peut décider de l’avenir de notre propre meute. Notre meute définit notre foyer. Tout, absolument tout dans ce monde est lié. Nous ne pouvons plus nous permettre d’omettre quoi que ce soit. Chaque journée est une nouvelle épreuve sur le chemin sinueux de la vie, mitoyen au ravin de la mort. Si tu rates une épreuve, alors tu tomberas dans le ravin. Et là, pas besoin d’être devin pour savoir qu’on meurt. Boum.


« Quant à moi je proviens d’une lignée d’alphas, » bon coussi coussa « notre but est de faire subsister notre meute et ses idéaux. La politique nous concerne tous peu importe qui nous sommes, car il s’agit là tant de notre propre avenir que de celui de notre meute. Nous ne devrions jamais faire des choix par besoin, tu sais, mais seulement parce que notre cœur le veut. Les raisons autres que celles du cœur ne valent rien … Chasseur ou nourrice, guérisseur ou sentinelle, chacun possède un rôle essentiel dans la meute, mais encore faut-il savoir pourquoi nous occupons ce rôle, et pourquoi nous voulons continuer à l’occuper. »




Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 16 Juil - 20:23
Idéaux ? La tête d’Actéon bougea légèrement, comme si c’était le début d’un visage d’incompréhension. N'était-ce pas là un joli mot pour rassembler des loups sous une même bannière ? Ses rêves étaient simples, il fallait l’admettre. Et en plus, c’était même pas les siens, ce n’était des “idées” implantés en lui depuis sa naissance. Et même en ayant pleinement conscience de ce fait, il avait du mal à se trouver un autre but.

Votre point de vue est intéressant.
Les idéaux. Les choix du coeur. Il s’agit là de concepts abstrait. Chacun y voit ce qu’il a envie d’y voir. Cela enhardi dans les moments difficiles, je l’admets.
Mais comme le nom des meutes, ce ne sont que des mots plus ou moins bien prononcés.

Pour quelqu’un qui parlait naturellement bien, il était extrêmement critique envers les mots d’autrui. Même ceux de sa propre génitrice. Et ça, c’était encore moins aisée de passer outre.

La nécessité  n’est pas le plus bête des choix : on a tous besoin de se nourrir. On a tous besoin d’être défendu. De guérir. D’être élevé ou encore d’être protégé.
La facilité aussi, n’est pas une voix idiote à prendre : en meute, chacun possède son rôle spécifique et se spécialise, se révélant plus efficace. On dépends des autres, c’est une contrainte.
Mais je le considère comme un bénéfice, plutôt qu’un désavantage.

Cette pensée très terre à terre, elle ne venait pas de nulle part. Les longues discussions en famille permettait d’approfondir le point de vue de la chef qui divisait bien les loups en catégorie. C’était beaucoup plus simple à aborder, même si c’était très loin de la réalité. Enfin, réfléchir, cela empêchait de chasser correctement.

Les alphas sont là pour la survie de la meute, en prenant les bonnes décisions au bon moment. Tant que tous les membres ont leur besoin couvert, leur rôle est parfaitement remplis.
Qu’ils aient besoin d’un idéal pour y arriver, cela ne regarde qu’eux.

Le loup s’était levé. Il sentait que la conversation n’allait pas tarder à tourner en rond. Aucun des deux parties n’allaient être convaincu tant les points de vue étaient divergent. En tout cas, elle n’était pas une solitaire “ordinaire”, bien que ce soit la seule qu’il ai rencontré pour l’instant. Est-ce que les autres étaient dans le même genre ? Il devrait venir ici plus souvent.

...
Vous seriez prête à mourir de faim, par idéal ?

Jusqu’où des idées qui semblaient être au-dessus de la population mortelle pouvait être dépassé par le simple besoin aussi basique que de se nourrir ?
Est-ce que les idéaux n’étaient pas un luxe, finalement ?



Merci Reira pour le kit ! 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
22/100  (22/100)
Agilité:
13/100  (13/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar
Messages : 191Points : 114Age : 1 anSexe : FemelleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : x3 morsuresDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mar 17 Juil - 2:48

effet papillon.


Non. Non. Non. Il ne comprend pas, il ne comprend rien. Il vit dans un monde pessimiste, ou utopique sinon selon comment on le prend. Certes, chacun se spécialise en meute, mais chacun en devient plus fainéant, se contenant du nécessaire. Et si quelqu’un d’autre remplit leur rôle à leur place, alors tant mieux, cela fait moins de boulot à faire. Mais je pense qu’il m’a mal comprise au final. Je ne suis pas une pro-solitaire, loin de là. Je ne suis solitaire que par dépits, si j’avais pu rester Navnik alors je le serais restée. Je ne suis pas contre le fonctionnement des meutes hiérarchiquement parlant, seulement pour la cohésion (ou le manque de cohésion) de certaines. Les loups ne rentrent pas dans des meutes pour les bonnes raisons. Ils deviennent le rouage de machines dont ils ne comprennent rien, même pas leur utilité. C’est ça, ce point en particulier, que je dénonce fortement.
Nous ne serons cependant apparemment jamais d’accord en ce qui concerne les raisons du cœur. Ce n’est pas une futilité ni même un caprice. Nous avons tous à survivre au sein de ces terres inhospitalières habitées par des loups pas franchement amicales non plus, alors pourquoi ne pas essayer de rendre notre vie meilleure ? Je ne me vois pas vivre auprès de loups en qui je ne crois pas, faire des choses que je ne veux pas faire. La vie est difficile, presque impossible, alors autant la faciliter dès qu’on le peut. Qu’est ce que ça nous cout de rejoindre une meute en laquelle on croit, sincèrement ? Quitter les siens et recommencer sur de nouvelles bases, où est le problème ? Fonder une famille auprès de loups avec qui on partage de nombreuses choses, quoi de mieux ? Le lieu de notre naissance ne définit pas qui on sera, tout comme notre famille ne définit pas notre avenir.

« Il n’est pas question de mort mais bien de vie. »
Je marque une pause, pose mes yeux sur son visage. « Nous sommes tous condamnés à vivre, autant que cela se fasse dans les meilleures conditions. Nous avons le droit de rejoindre la meute que nous voulons, celle qui nous correspond au mieux. Pourquoi ne pas jouir de ce choix ? »




Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mar 17 Juil - 18:40
Le loup s'arrête. Il y avait-il quelque chose qu'il avait mal compris dans ses propos ? C'était fort possible. En faîte, peut-être qu'il n'était pas fondamental d'accord, simplement parce qu'il ne parlait pas de la même chose ? Cela mérite de creuser la question.

"Sur le principe, je ne peux qu'être d'accord avec ce point de vue."

C'est vrai. Qui dirait non à vouloir vivre librement ses propres choix ? Actéon était peut-être butée sur certaine chose, mais certainement pas sur le libre arbitre. Il n'avait pas spécialement envie de vivre en solitaire, c'était un mode de vie qui lui allait avec ses avantages et ses défauts. La meute Agmark lui correspondait plutôt bien pour... tiens. Excellente question.

" Je me permets de parler égoïstement, mais j'ai envie de manger à ma faim tous les jours et d'avoir une descendance forte. Si je me blesse, je veux être guéri. Lorsque je m'absente pour chasser, je veux retrouver le garde-manger intact et que quelqu'un élève mes progénitures. Je veux revenir dans un foyer sûr lorsque je ramène mon gibier.
Je suppose que ce mode de vie, peut importe son rôle ou sa meute, permet de combler les besoins les plus primaires de chacun."

Pour répondre à la question de tout à l'heure, pourquoi Actéon était bien chez les Agmark, c'était évident. Il était né dedans. C'était commode. Comme dit précédemment, il n'y avait pas de mal à choisir la voie de la facilité, surtout dans un monde apocalyptique.

"Vous qui êtes solitaire par choix, sauriez-vous me trouver une différence fondamentale entre les Agmark et les Inkiva ?"

Ce n'était peut-être pas le mode de vie dont parlait Heda depuis tout à l'heure. C'était probablement autre chose auquelle Actéon n'avait probablement jamais pensé.



Merci Reira pour le kit ! 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
22/100  (22/100)
Agilité:
13/100  (13/100)
Endurance:
16/100  (16/100)
avatar
Messages : 191Points : 114Age : 1 anSexe : FemelleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : x3 morsuresDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mer 18 Juil - 0:31

effet papillon.


Le débat est infini et ne semble pas avancer mais au contraire, s’enliser. Il apprécie la vie en meute parce qu’on peut se contenter du minimum, et ne veut pas être solitaire pour les mêmes raisons. Ça m’agace. J’essaye d’être gentille là, vraiment, mais il m’agace. En plus, c’est un Agmark. Rien ne va plus vraiment, qu’est-ce que je fous à parler du bien-fondé des meutes avec un ennemi. Je m’adoucis, c’est indéniable et ça craint. Je ne veux pas devenir cette gentille petite louve, c’est nul. Des loups gentils, ça court les rues, et tous sont bien trop naïfs. Je n’ai pas le droit d’être naïve, c’est trop dangereux. Je ne peux prendre aucun risque maintenant que le plan de ma vie est en train de se dérouler. Je ne peux plus faire marche arrière, mais d’un autre côté je dois aussi savoir me créer des liens de partout. L’idéal serait d’avoir des alliés dans chaque meute, des loups en qui je pourrais croire et eux de même. Un service rendu, un service offert. Actéon pourrait être un loup comme ça. Nous ne partageons pas le même avis, mais mon instinct me dit qu’il est fiable. Il ne vante pas les mérites de sa meute mais la défend tant bien que mal, il est dévoué. Il ne cherche pas à comprendre le pourquoi du comment, il sait juste ce qu’il doit faire.

« Vous qui êtes solitaire par choix, sauriez-vous me trouver une différence fondamentale entre les Agmark et les Inkiva ? »

Intérieurement, je rigole à l’annonce de sa question. La réponse est pourtant tellement évidente.

« Mes ancêtres n’ont fondé aucune des meutes composant les Agmark, mais pour les Inkyva si. » Et encore, ce n’est qu’une différence parmi tant d’autres. « L’histoire de ces meutes est différente, tout comme leurs objectifs, leurs principes, leur mentalité, les loups qui la compose bien sûr … La question n’est pas de savoir ce qui est différent, mais bien ce qui les unit. Toutes cherchent à survivre, mais les moyens empruntés n’ont rien à voir les uns avec les autres. »





Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Jeu 19 Juil - 18:43
Actéon écouta attentivement. Ce qui unissait les loups ? En voilà une question intéressante. Peut-être que ce "pourquoi" expliquait la tension au sein de la meute. C'était quelque chose qui avait toujours échappé à Actéon, considérant chaque individu comme il était : un loup au sein de sa meute.

"..."

Le loup réfléchissait. Il allait demander si c'était si important de prendre en compte tous ces éléments philosophiques, mais il connaissait déjà la réponse. Oui. Cela l'était. Il y avait certains loups dont il n'aimait pas le caractère ou les méthodes. Notamment ceux qui jugeaient sur les origines ou ceux qui montraient les crocs pour un rien.
Il était en pleine période de remise en question, c'était peut-être le bon moment de s'intéresser à la politique et aux actions du passé de chacun. Actéon n'avait peut-être pas beaucoup de personnalité, mais il en avait, des principes. Déjà, il était fidèle et dévoué. Et il semblait penser autrement. Tout ce qu'il voulait, c'était vivre sa vie, mais sans forcément écrasé celle des autres. C'était un loup respectueux qui n'avait appris à combattre que pour chasser.
Une drôle d'idée lui traversa l'esprit.
Est-ce que ce serait possible, une meute où l'on n'aurait pas peur de lui à cause de son apparence massive et son caractère silencieux ? Attendez. Oula. Non. Il était fidèle aux Agmark. Mais pour quelle raison ? Parce qu'on lui a demandé, non ?

"..."

Cela ne devait pas être très sympathique à voir pour Heda, mais le loup réfléchissait énormément. Il avait des questions. Des tas de questions à poser à beaucoup de monde. Et ce n'était probablement pas en restant là qu'ils allaient obtenir ses réponses. Le loup se leva, tandis que le papillon décida de décoller de son oreille pour rejoindre les siens.
Il y a des signes qui ne trompent pas.

"J'espère sincèrement qu'on se reverra pour converser de nouveau ."

Le loup effectua son demi-tour. Une oreille tendue pour savoir si la louve en avait fini avec lui. La méchante, elle l'avait chamboulé dans sa petite vie tranquille et plus que paisible.



Merci Reira pour le kit ! 
Contenu sponsorisé

Effet papillon (PV Heda)