Derniers sujets
» Nouvelles de LGDC Wild Spirit
Une limite perceptible PV Finwë EmptyLun 8 Avr - 20:13 par Invité

» Earth Wolf - FOOTER
Une limite perceptible PV Finwë EmptyLun 8 Avr - 10:55 par Invité

» Devenir partenaire
Une limite perceptible PV Finwë EmptyJeu 28 Mar - 22:39 par Invité

» Spyros Kingdom - SIMPLE
Une limite perceptible PV Finwë EmptyDim 24 Mar - 14:25 par Invité

» Des Nouvelles de Winter's War.. en retard :')
Une limite perceptible PV Finwë EmptyMar 12 Mar - 17:54 par Invité

» alive [TORAK]
Une limite perceptible PV Finwë EmptyVen 8 Fév - 15:15 par Niflheim

» C'est rouge. Si ce n'est de l'amour, ce sera du sang.
Une limite perceptible PV Finwë EmptyJeu 7 Fév - 16:29 par Destin

» Garde-manger
Une limite perceptible PV Finwë EmptyJeu 7 Fév - 16:28 par Niflheim

» Shadow of the Day.
Une limite perceptible PV Finwë EmptyMer 6 Fév - 15:25 par Cersei


Une limite perceptible PV Finwë

Complainte de l'Orgue
DouzeComplainte de l'Orgue
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Agilité:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Endurance:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Douze
Messages : 9Points : 24Age : 4 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Une limite perceptible PV Finwë KtlpMaladie : Une limite perceptible PV Finwë Jh7wDétails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone : Une limite perceptible PV Finwë Mhb0

Lun 26 Nov - 1:46
ft. Finwë // F2 E3 A3
Une limite perceptible
Ce silence que l’on observe jamais, cette vie auquel on ne tiens pas vraiment, cette étincelle qui brille dans ton regard comme ce soleil qui ne brille plus depuis trop longtemps. La faiblesse, l’incompréhension, la vie remplit d’une torture sans nom. Les oiseaux ne chantaient pas depuis un temps, comme si la fin du monde approchait mais qu’eux seul pouvait vraiment le percevoir. Du moins c’était ce qu’ils se faisaient plaisir à croire. Une vie sans passion n’est pas une vie que l’on vous dira et bien pourtant, un animal portait sur ses épaules le poids d’une existence complète gâché par la peur et la souffrance et pourtant il continuait d’exister sans savoir pourquoi mais surtout, sans savoir combien de temps cela allait encore durer.

Parlant du loup, il était là, coucher au sol dans une position que l’on pourrait qualifié de fœtale, il tentait de comprendre, d’assimiler mais surtout il tentait péniblement de survivre. Dans sa tête se glissait milles et une inquiétude qui n’aurait jamais effleuré l’esprit d’un loup sain mais lui, il ne l’était pas. Son regard était vide et l’éclat de vie qu’on aurait normalement dû y briller avait été éteint depuis de nombreuse lune. Si cela n’avait pas été de sa respiration, il aurait presque pu sembler mort. Soudain, un craquement ce fit entendre et le loup redressa la tête, oreille maintenant absente, cacher dans la fourrure épaisse de son cou. La lune se refléta alors dans ses pupilles, permettant de percevoir ce doux éclat caramel qui faisait la beauté de son regard emplit d’horreur. Il n’avait rien connu et cela pouvait presque se deviner au vu de son état qui était, avouons-le, particulièrement lamentable. Son pelage était épais et aurais pu être joli si cela n’avait pas été des nombreux nœuds, de la poussière et des diverses petites choses qui s’y était accrocher avec le temps.

Le corps de la bête bougea finalement, il se mit en position pour pouvoir marcher, la lune se refléta alors un peu mieux sur lui, un visage ayant souffert des aléas de la vie et d’une maltraitance dont il ne parle pas. Il ne connait que trop peu de chose. Il poussa un léger soupir puis sa voix légère brisa le silence, elle n’était destinée à personne sauf peut-être à lui-même.

- Douze devoir bouger …

Le silence revint alors que doucement, l’animal se mettait en mouvement. Ses déplacements n’avaient rien de fluide et de léger comme cela aurait dû être. Il semblait presque tordu et inconfortable. Ce n’était pas loin de la vérité, car sous cette fourrure mal entretenu se cachait les cicatrices de son passé. Cacher heureusement car il n’avait pas envie que les autres y pose les yeux. Il trouvait celle sur son visage déjà suffisamment visible, sans parler de ses oreilles tombante même lorsqu’il était à l’écoute. Il avançait donc comme la vie le lui permettait, ne regardant nulle part que devant son museau. Sa gueule était entrouverte et on pouvait entendre sa respiration. Un chien, voilà ce qu’il était. N’utilisant jamais son odorat pourtant puissant, il se contentait de voir avec ses yeux et entendre avec ses oreilles, le reste était bien inutile. C’était ce qu’il avait appris.

L’espace d’une seconde, Douze paru à l’aise et confortable, mais il n’en était rien. Il avait l’estomac complètement vide depuis si longtemps qu’il avait arrêté de compter. Il survivait grâce à ce que les loups qu’ils avaient suivi avaient laissé derrière eux. Une vie sauvage n’est pas très longue lorsque, comme lui, on ne connait pas les bases de la survie. Un nouveau soupir se fit percevoir et soudain, le loup se figea brusquement. Une odeur avait été perçue au moment où il avait inspiré par le nez. Une étincelle de peur panique se glissa dans son regard alors qu’il reculait lentement. Une nouvelle petite inspiration et il se détendit. Cet endroit était remplit d’une odeur standard mais il lui avait semblé qu’elle avait brusquement changé, comme s’il se trouvait à la limite d’un territoire, il avait préféré reculer pour éviter que son pelage s’imprègne de cet odeur étrange. S’il y avait bien une chose qu’il ne voulait pas, c’était déranger un autre animal, le corps recroquevillé sur lui-même et la queue entre les pattes, il demeurait à présent immobile, car il lui avait semblé percevoir un bruit, mais il y avait trop d’horreur dans son petit corps meurtri pour réussir à utiliser ses autres sens.


Une limite perceptible PV Finwë Signadouze
Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Agilité:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Endurance:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Finwë
Messages : 479Points : 474Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : AlphaBlessure : Une limite perceptible PV Finwë KtlpMaladie : Une limite perceptible PV Finwë Jh7wDétails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
+1 proie supplémentaire par dé réussi
Icone : Une limite perceptible PV Finwë 1537780378-finwe100

Mar 27 Nov - 16:02



Une limite perceptible

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Douze

Finwë patrouillait dans la jungle. Non pas qu'elle n'avait pas confiance aux sentinelles de la meute, mais elle craignait une intrusion des Hommes. Ils avaient déjà capturés plusieurs des leurs qui, heureusement, étaient désormais de nouveau en sécurité ici. Mais pour combien de temps ? La louve avait longé les frontières de leur territoire, examinant minutieusement chaque odeur étrange qu'elle y trouvait, renouvelant le marquage lorsque c'était nécessaire. Jusque là elle n'avait heureusement relevé aucune trace des humains mais son sens du devoir ne la laisserait pas tranquille tant qu'elle n'aurait pas vérifié le moindre recoin. La louve avait encore toute son énergie et le lièvre qu'elle avait englouti avant de quitter le camp l'avait rassasiée, aussi elle ne rechigna pas à accélérer un peu le pas. Elle trottait avec agilité parmi les arbres, les faibles rayons de lune qui perçaient la canopée faisant briller son pelage argenté momentanément. La longue nuit avait rendu cet endroit silencieux, les oiseaux diurnes s'étant tus depuis. La chaleur qui y régnait avait laissé place à des températures largement inférieures que la végétation luxuriante avait beaucoup de mal à supporter. Finwë se demanda si le monde était voué à s'éteindre dans cette obscurité éternelle. Mais avant qu'elle ne puisse y réfléchir plus longtemps, sa truffe flaira un solitaire. La fourrure de la louve se dressa légèrement sur son dos tandis qu'elle remontait la piste, les oreilles pointées vers l'avant et la queue haute.
Lorsqu'elle le vit, le bras-droit quitta sa posture dissuasive pour en adopter une plus neutre. D'abord parce que le solitaire n'avait pas fait l'erreur d'entrer sur leur territoire -bien qu'il en soit beaucoup trop près de l'avis de la louve- mais aussi parce qu'il s'agissait du loup le moins menaçant qu'elle ait jamais vu.
Le mâle avait un pelage d'un gris terne négligé, et Finwë y distinguait plusieurs cicatrices. Mais ce qui la marquait le plus, c'était sa maigreur. La louve pouvait clairement compter les côtes du mâle famélique. Était-il malade ? Si c'était le cas, le bras-droit espérait qu'il n'apporte pas sa maladie aux Inkyva en traînant si près de la meute. Cependant il ne dégageait pas l'odeur particulière des loups souffrants. Alors que la louve se montrait, le solitaire s'aplatit au sol dans une posture terrifiée, sa queue entre ses pattes. Finwë battit faiblement l'air de sa propre queue pour lui signifier qu'elle ne lui voulait pas de mal avant de s'arrêter à une distance respectable, restant sur son territoire. Elle fixa le mâle d'un regard curieux.
«Est-ce que ... tout va bien ?», s'enquit-elle d'une voix douce.
Elle aurait dû faire son devoir et chasser le loup loin d'ici, mais quel danger pouvait-il bien représenter dans cet état ?


Une limite perceptible PV Finwë 00a9.png?v=2.2REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Complainte de l'Orgue
DouzeComplainte de l'Orgue
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Agilité:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Endurance:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Douze
Messages : 9Points : 24Age : 4 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Une limite perceptible PV Finwë KtlpMaladie : Une limite perceptible PV Finwë Jh7wDétails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone : Une limite perceptible PV Finwë Mhb0

Mer 12 Déc - 7:43
ft. Finwë // F2 E3 A3
Une limite perceptible
Le silence est toujours le meilleur ami du solitaire que l’on répète sans arrêt et pourtant, la bête qui se trouve actuellement sous vos yeux vous dirait certainement le contraire. Le bruit avait suivi ce loup toute sa vie durant. Il n’avait jamais connu le silence, car auprès des hommes, il est extrêmement rare de pouvoir en profiter. En fait, Douze avait souvenir d’un seul instant ou le silence avait été complet et lourd. Mais il n’avait pas duré bien longtemps. Le loup se souvenait d’avoir perçu les bipèdes emmener le loup numéro treize avec eux, il était dans un sale état après avoir tenté de se sauver et avoir été rattrapé par les numéros sept à onze. Le silence avait été là pourtant, lourd, épais, mais surtout particulièrement stressant. Et puis un bruit sourd avait été perçu, déchirant ce moment de calme involontaire. Plus jamais personne n’avait vu Treize, ce qui au font n’était pas plus mal, il hurlait comme un pied. Ce fut peut-être ce souvenir violent qui avait rendu notre canin aussi nerveux ? Où peut-être était-il ainsi naturellement ? Il était un animal bien difficile à comprendre, les rares bêtes qui avaient croisé sa route depuis son retour à la vie sauvage avaient fini par le laisser à sa misère, car ils le trouvaient pathétique. Ce n’était pas faux au final, il était vrai que Douze n’était pas un loup réellement intéressant. Il parlait peu, ne servait à rien en plus de ne pas pouvoir être vraiment utile à quelque chose. Pathétique je vous le dis !

Mais bon, revenons au moment présent puisque c’est ce qui nous intéresse vraiment. Douze se trouvait donc là, figé dans une terreur sans nom alors qu’il avait perçu un léger mouvement au-delà de cette odeur étrange dans laquelle il avait préféré ne pas s’aventurer. Les secondes qui avaient passé lui avaient alors semblé des heures avant que finalement son regard noisette se pose sur une louve tricolore. Cette dernière semblait en mode défense, mais cette impression ne dura pas. Il faisait pitié à ce point sérieux ? Le loup n’arrivait pas à réfléchir, il se contentait d’observer la nouvelle venue en silence, oubliant même presque de respirer. C’était son cerveau en manque qui lui faisait passer le message et lorsque cela arrivait, il prenait une goulée d’air sans aucune beauté, entrouvrant la gueule plutôt que d’inspirer par les narines. Je vais vous le répéter, pitoyable, et sans le moindre plaisir je vous l’avais dit. Douze continuait son observation, son regard toujours remplit de cette terreur indigne d’un loup. La voix de la nouvelle présence finit par se faire entendre, arrachant à notre héros un frisson horriblement désagréable. Il s’agissait d’une question simple, mais pour lui, c’était presque un interrogatoire, il n’aimait pas ce genre d’attention. Le loup recula d’un pas, le malaise l’emplissant entier. Il racla même sa gorge, tentant de trouver un courage qu’il n’avait pas.


- Bien oui …

Rien de bien précis, une voix tremblante, mais remplit d’incertitude. Douze ne savait quoi faire à présent. Comment fonctionnait une conversation normale en fait ? C’était à croire que la louve parlait à un louveteau dans un corps adulte. Ce qui n’était pas bien loin de la vérité au final. Comment grandir dans un environnement aussi pauvre que celui que le mâle avait connu? Le regard noisette de la bête restait concentrer sur le sol, peut-être que s’il ne la regardait pas, elle finirait par disparaitre ? Idiot comme raisonnement, mais on pouvait toujours essayer.


Une limite perceptible PV Finwë Signadouze
Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Agilité:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Endurance:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Finwë
Messages : 479Points : 474Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : AlphaBlessure : Une limite perceptible PV Finwë KtlpMaladie : Une limite perceptible PV Finwë Jh7wDétails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
+1 proie supplémentaire par dé réussi
Icone : Une limite perceptible PV Finwë 1537780378-finwe100

Jeu 13 Déc - 15:16



Une limite perceptible

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Douze

Finwë avait posé cette question sans aucune mauvaise intention. Et, pourtant, le solitaire réagit comme tel, reculant davantage et se plaquant au sol. Le bras-droit se demanda ce qu'il avait pu vivre pour être empli d'une telle crainte. Sa survie lui semblait même être un miracle.
«Bien oui …, répondit-il finalement.
Finwë dut presque tendre l'oreille pour discerner la voix presque inaudible et tremblante de l'autre loup. Cependant, malgré ses paroles son attitude annonçait tout le contraire. Le mâle fixait désormais avec intensité la végétation à ses pattes comme si elle pouvait l'aider. La louve argentée l'observa longuement et, l'autre ne bougeant pas d'un poil, elle reprit la parole.
-Tu n'as pourtant pas l'air d'aller bien., constata-t-elle.
Elle réfléchit longuement, se demandant quelle décision prendre. Son devoir lui disait de chasser le solitaire loin d'ici, de l'éloigner de leur frontière. Mais son cœur, lui, avait une toute autre opinion. Elle savait qu'elle pourrait avoir des problèmes si elle faisait entrer un solitaire sur les terres Inkyva et lui donnait leurs proies. Cependant, elle ne pouvait se résoudre à laisser le mâle dans cet état. Et après tout, elle était bras-droit, la décision lui revenait en l'absence immédiate de Nilaya. Finwë se recula d'un pas, laissant plus d'espace au solitaire, puis lui désigna la jungle d'un mouvement du museau.
-Si tu m'accompagnes, tu pourras te nourrir et tu auras un abri. Définitif ou pas, la décision te reviendra., annonça-t-elle.
Elle retint un sourire en voyant le mâle relever la tête pour l'observer avec curiosité. Ce devait être la première fois qu'un autre loup lui offrait l'hospitalité. Et malgré tous ses doutes, la louve savait qu'elle était en train de faire le bon choix.
-Si tu veux intégrer nos rangs, tu n'as qu'à me suivre.», acheva-t-elle.
Ses iris d'argent ne lâchaient pas le solitaire, attendant sa réponse patiemment.


Une limite perceptible PV Finwë 00a9.png?v=2.2REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Complainte de l'Orgue
DouzeComplainte de l'Orgue
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Agilité:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Endurance:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci0/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (0/100)
Douze
Messages : 9Points : 24Age : 4 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Une limite perceptible PV Finwë KtlpMaladie : Une limite perceptible PV Finwë Jh7wDétails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone : Une limite perceptible PV Finwë Mhb0

Lun 17 Déc - 18:31
ft. Finwë // F2 E3 A3
Une limite perceptible
Le loup ne savait pas comment réagir face à un animal qui pourtant était très semblable à lui-même. Grandir dans une cage sans réel contact n’aidait certainement pas beaucoup, mais il allait devoir vivre avec ce petit défaut. La présence de cette louve le rendait minable et avant sa remise en liberté accidentelle, il n’aurait jamais eu à croiser un animal qui lui était inconnu, car tous ceux qui faisaient partie de son entourage avaient été sélectionnés par les bipèdes. Douze se souvenait d’ailleurs encore de la sensation de la peau rugueuse sur son pelage. Peut-être bien qu’un jour sa mémoire effacerait ce genre de souvenir, mais pour l’instant tout était encore trop présent, trop lourd pour pouvoir faire comme si rien n’avait été fait. La voix de la louve lui avait semblé tranchante comme la lame fraîchement affûtée d’un couteau. Sa réaction avait été automatique et son corps s’était fermé dans ses retranchements. Il ne pouvait pas rester calme et à l’aise devant un représentant de son espèce alors qu’il avait si souvent servi de bête d’entrainement pour ceux qui étaient là pour le combat.

Il fallait répondre quelque chose, et ne pas laisser transparaître sa peur. Quoique sur ce point c’était certainement trop tard. Il avait pu sentir sa queue se perdre un peu plus entre ses pattes postérieures alors qu’il avait recroquevillé son corps dans l’espoir illogique de disparaître dans la végétation qui l’entourait. Le cerveau de l’animal tournait le plus rapidement qui lui était permis. Il avait alors ouvert les lèvres, mentionnant qu’il allait bien. Bien sûr il ne trompait personne, même un louveteau idiot aurait pu voir que cette bête était dans les derniers retranchements de sa survie. Malgré l’absence de contact visuel, le loup pouvait sentir le regard de cette louve sur lui, elle devait avoir pitié de son comportement, n’importe qui le serait. La voix de la femelle se fit entendre, les oreilles de Douze s’aplatirent un peu plus sur son crane, disparaissant presque et un frisson le traversa entier. Le silence revint alors, Douze ne répondit rien à cela, au fond probablement qu’il savait  qu’elle avait raison. Il était très loin de bien aller, il était affamé, horriblement maigre en plus de se trouver dans un lieu inconnu à l’extrême opposé de tout ce qu’il avait toujours connu.

La voix de la louve brisa bientôt le silence qui avait repris sa place. Les paroles de la femelle eurent cependant le don de faire réagir notre mâle qui releva son regard noisette vers elle. Il ne comprenait rien. Douze n’avait ni famille ni ami, il n’était qu’un boulet pour tous ceux qui croisaient sa route et pourtant, cette femelle lui offrait de la nourriture  et un abri. Il devait y avoir quelque chose qui ne conviendrait pas, il ne savait rien faire, puisqu’il n’avait rien appris. Le loup demeurait silencieux même si son regard noisette restait posé sur la louve.  Ce fut finalement cette dernière qui brisa le silence une nouvelle fois. Elle lui offrait une place dans une meute ? Les oreilles de la bête bougeaient face à son incompréhension. Sa respiration était rapide, mais son cœur commençait à reprendre un rythme qui pouvait être considéré normal. La voix du loup finit par s’élever.

- Douze êtres nuisance pas ami …

Parler de soi à la troisième personne avait un certain charme, mais c’était surtout un peu inquiétant. Le tricolore se lécha lentement le nez alors que son corps reprenait lentement une position que l’on pouvait considérer amicale, même si sa queue elle faisait encore la grève entre ses pattes. L’envie de suivre était bien présente puisqu’il n’avait fait  que cela de toute sa vie. Son instinct de survie, aussi faible soit-elle lui hurlait de suivre cette louve. Si cet instinct avait été une personne, vous l’auriez croisez habiller en fluo avec une banderole géante ou l’on aurait lire : Offre  acceptée ! Malheureusement, Douze n’était pas tellement à son écoute puisque les bipèdes lui avaient fait refouler chacun de ses instincts primaux. Le loup fit cependant un petit pas vers la louve, ce qui était une bonne chose puisque ce petit mouvement démontrait  que la survie avait peut-être hurlé assez fort.


Une limite perceptible PV Finwë Signadouze
Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Agilité:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Endurance:
Une limite perceptible PV Finwë Qkci100/100Une limite perceptible PV Finwë Qkci  (100/100)
Finwë
Messages : 479Points : 474Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : AlphaBlessure : Une limite perceptible PV Finwë KtlpMaladie : Une limite perceptible PV Finwë Jh7wDétails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
+1 proie supplémentaire par dé réussi
Icone : Une limite perceptible PV Finwë 1537780378-finwe100

Sam 12 Jan - 15:41



Une limite perceptible

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Douze

N'importe quel loup aurait sauté sur cette occasion. Pas le solitaire. Il se contenta de la fixer avec incompréhension et le silence s'éternisa avant, qu'enfin, le mâle réponde au bras-droit.
«Douze êtres nuisance pas ami …, gémit-il.
Ce fut au tour de Finwë de lui retourner son regard. Non seulement le solitaire, qui s'appelait Douze, venait de refuser son hospitalité qui aurait pu grandement lui sauver la vie, mais en plus il affirmait être une nuisance ? Mauvais, lui ? Finwë doutait grandement qu'il puisse faire de mal au moindre louveteau dans son état, et sa musculature inexistante traduisait qu'il n'avait jamais bénéficié de grandes capacités physiques. Cependant, même si son instinct poussait la louve argentée à laisser le solitaire se traîner loin de ses terres après ce refus, la raison la rappelait à l'ordre, la poussant à porter de nouveau son assistance à Douze. Une certaine pitié s'était emparée d'elle à partir du moment où elle l'avait vu, et elle refusait de le laisser ainsi sans tenter de le sauver.
-Et pourquoi cela ?, s'enquit-elle. Je n'ai pas l'impression que tu te rendes compte de ta situation. Sans aide, tu mourras. Alors réfléchis bien.
Elle détourna la tête, observant la jungle avec attention. Ses yeux scrutèrent les fourrés tandis que ses oreilles étaient dressées sur son crâne. Juste une question de prudence. Mais aucun autre individu ne semblait émerger de l'ombre. Douze était bel et bien seul. Pas de piège, pas de poursuivants. Lorsqu'elle fixa de nouveau son attention sur lui, toujours immobile et silencieux, elle lâcha un long soupir. Elle ne pouvait forcer le solitaire à les rejoindre, elle le savait. Le bras-droit haussa les épaules avant de lâcher un soupir.
-Comme tu voudras. Je te souhaite bonne chance.», lâcha-t-elle.
Puis, elle fit demi-tour et reprit le chemin du camp, marchant d'un pas exagérément lent. Ainsi Douze était libre de la rattraper si il changeait d'avis.


Une limite perceptible PV Finwë 00a9.png?v=2.2REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Contenu sponsorisé

Une limite perceptible PV Finwë