V2
 
Derniers sujets
» Les effets des larmes pourpres
Hier à 21:27 par Torak

» Loto de partenaires
Hier à 17:50 par Zephyr

» The pack's future [Défi de rang] - feat Sokka
Hier à 17:17 par Finwë

» Everything is black - SOLO
Hier à 16:13 par Destin

» Augmenter vos jauges
Hier à 15:43 par Destin

» Garde-manger
Hier à 15:02 par Finwë

» i'm underneath your skin : the devil within ✦ raksha
Hier à 15:01 par Finwë

» Recherches 2 - Solo
Hier à 14:58 par Destin

» Aoji - Enchanteur d'Hiver
Hier à 14:40 par Aoji


A mother's love - feat Nailah

Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
4/100  (4/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 21Points : 51Age : 4 moisSexe : MâleRang : LouveteauBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 12 Oct - 15:42



A mother's love

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Nailah

Fenrir était assis dans la caverne où dormaient le plupart des Agmark. Il se tenait devant l'une des parois de glace scintillante, où il s'amusait d'y voir son reflet déformé. Selon l'angle, il pouvait avoir une tête énorme ou ressembler à une brindille. Le louveteau s'approcha de la glace pour la renifler. Elle n'avait aucune odeur, comme d'habitude, ce qui intriguait le petit dans ce monde où chaque chose avait une odeur. Est-ce que la glace camouflait son odeur ? Par curiosité, Fenrir passa sa langue à la surface. Et la retira aussitôt. Beaucoup trop froid, et la difficulté qu'il eut à s'en dégager lui fit peur. C'était une erreur qu'il n'était pas près de recommencer.
Fenrir se détourna de la paroi et observa les autres occupants de la caverne un à un. Il repéra vite la fourrure blanche de sa mère et se dirigea aussitôt vers elle en trottinant. La louve était allongée paisiblement sur la pierre. Lorsqu'il arriva près d'elle, Fenrir frotta affectueusement sa tête contre celle de Nailah. Il sourit lorsqu'elle lui lécha le front en retour et s'allongea contre son flanc. Le pelage doux de la nourrice le rassurait et le réchauffait depuis sa naissance, et Fenrir songea que ce contact allait lui manquer quand il serait plus grand.
Le louveteau bailla à s'en décrocher les mâchoires avant de poser sa tête sur ses pattes et de lever ses yeux ambrés vers sa mère.
«Dis maman ? Est-ce que tu m'aimeras encore quand je serai grand ?», s'enquit-il avec inquiétude.
En tout cas, quoi qu'il arrive, Fenrir savait que lui, continuerait d'aimer et d'aider ses parents toujours !


REIRA DE LIBRE GRAPH


A mother's love - feat Nailah