V2
 
Derniers sujets

La folle et l'asocial [PV - Andromeda]

Brume des Reflets
XilvenBrume des Reflets
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
25/100  (25/100)
Agilité:
25/100  (25/100)
Endurance:
25/100  (25/100)
avatar
Messages : 62Points : 169Age : 2 ansSexe : FemelleRang : ChasseuseBlessure : Maladie : Détails blessures : Morsures x2
Griffures x2
Mal des Larmes Pourpres: irritations de la peau, fièvre, nausées, toux, hallucinations.
Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 16 Sep - 21:20

«La folle et l'asocial»
Avec Andromeda
Force: 25 / Agilité: 25 / Endurance: 25

Depuis plusieurs jours, tu la voyais, elle était là près de toi, à quelque mètre, même des centimètres. Ta vision te faisait défaut, tu n’arrivais plus à penser à autre chose, elle était là si proche, alors que son corps avait été rongé par les insectes depuis plusieurs lunes. Tu ne comprenais plus, tu ne pouvais plus rien faire. Tu sentais la mort arrivée, elle frôlait ton corps, te faisant souffrir pour mieux te tuer après, ou pire, te laisser en vie. 

Tu allais quelque part, un endroit que tu ne connaissais pas, mais tu étais absorbé par ta sœur qui te suivait depuis des jours entiers sans te lâcher du regard, sans même cligner des yeux. Comment pouvais-tu être aussi effrayée ? Comment cela était-il possible ? Tu devrais être heureuse de la revoir, mais là cela te donnait la chair de poule. Ce n’était pas normal, mais son regard fois, distant et surtout remplis de tristesse. Tu voulais la fuir, alors tu te mis à courir sans vraiment regarder la où tu allais. L’herbe te chatouillait les coussinets, mais tu continuais à courir sans regarder derrière toi de peur de la voir non loin de ton corps brûlant de fièvre. 


Une dizaine de minutes c’était écoulé et tout en courant le plus vite possible, tu observas derrière par curiosité, tu sentais son regard sur ton pelage, elle te suivait et ne semblait même pas essoufflé. Dans cet élan, tu n’avais pas vu le canidé qui n’était plus très loin de toi et trébucha sur son corps. Tombant sur le mâle gris, tu te relevas à toute vitesse en ne montrant aucune faiblesse. Les crocs sortis, tu ne te laisserais pas faire aussi facilement. Seulement, tes pupilles dérivaient sans cesse sur le corps de la femelle qui te ressemblait comme deux goûtent d’eau. 
© Codage par Zagan.


La folle et l'asocial [PV - Andromeda]