V2
 
Derniers sujets
» Un parfum connu - PV Finwë
Aujourd'hui à 4:09 par Asplénium

» Présentation de Douze
Aujourd'hui à 3:19 par Douze

» Hunter game | Chasse |
Aujourd'hui à 0:19 par Destin

» Gestion des Chasses [Solitaires]
Hier à 18:10 par Nightmare

» Who are you ? [ft. Ottawa]
Hier à 17:07 par Onérixia

» Lost freedom - Libre captifs du camp humain
Mar 13 Nov - 14:30 par Sonveen

» Chasse 1 [Solo]
Mar 13 Nov - 9:49 par Destin

» Présentation de Odon
Lun 12 Nov - 16:58 par Finwë

» Tanière de Kira - Cendres de l'Ephémère
Lun 12 Nov - 16:07 par Kira


The sun brings a new day- PV Finwë

Artifice du Dictateur
AspléniumArtifice du Dictateur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
11/100  (11/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
7/100  (7/100)
avatar
Messages : 50Points : 97Age : 3 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 10 Sep - 0:53
The sun brings a new day
Asplénium & Finwë
▬ Plus grande est notre fortune & plus sombre est notre sort.

Le silence était complet, presque trop parfait pour que ce soit réaliste en fait mais au fond je n’en avais pas grand-chose à faire. Je ne me souvenais pas de ma dernière journée avant ce moment précis où mon corps se tirait lui-même du sommeil. Lentement, les sensations me revenait et donc je pu percevoir une fraicheur légère et confortable sur mon corps là où j’étais en contact avec le sol. Mes paupières s’ouvrirent lentement mais immédiatement je les refermai en laissant échapper un juron. La luminosité dans ce lieu était plutôt intense. Lorsque le pincement dans ma rétine fut enfin disparu, j’ouvris de nouveau les yeux lentement, me permettant ainsi de ne pas souffrir de cette boule de lumière. Je me redressai également lentement pour finir en position assise. Mon regard ambré détaillait à présent les lieux autour de moi. Chose particulièrement évidente, je me trouvais dans une grotte. Plutôt étrange comme grotte je vous l’accorde mais bon il faut bien de temps à autre un lieu peu ordinaire pour que les autres endroits semblent normaux. Ma langue vint trouver mes babines quelques secondes, je commençais à avoir faim, j’allais devoir me trouver une bestiole à tuer d’ici le coucher du soleil. Mais bon revenons au sujet principal. Je continuais mon observation de cette grotte, chaque centimètres, chaque petit recoins étaient ainsi imprégner dans ma mémoire. On ne sait jamais quel lieu peut être utile au fond.

 
Au bout de quelques minutes d’observation en silence je me permis d’émettre un très léger glapissement, pour voir si j’étais observé ou non. Les loups que j’avais croisés avec les années m’avaient prouvé qu’un petit son tel que celui que je venais d’émettre les rendaient mal à l’aise et donc en général même s’ils étaient en planque il était possible de les repérer. Mon regard doré glissa sur les surfaces autour de moi et un sourire satisfait apparu sur mes lèvres quelques secondes. J’étais seul. C’était chose surprenante au vu de l’endroit où je me trouvais. J’étais sur les terres d’une meute depuis environ deux jours, à me promener lentement et sans le moindre stress. J’avais déjà rencontré la louve alpha, une dame intéressante sur le plan du caractère. Elle m’avait mentionné le nom de la meute et donner quelques détails brefs qui pour moi était sans réel intérêt mais je m’étais dit que je ne pouvais l’attaquer directement de toute manière. Il était impossible qu’elle se promène seule, si elle émettait un jappement de douleur il était évident qu’une troupe de loup viendrait à sa rescousse. J’étais donc rester en retrait et calme, du moins en extérieur.
 

D’ailleurs parlant de cette meute de bras cassé, leur odeur était partout et je pouvais même percevoir de légère effluve s’accrocher désespérément à mon sombre pelage. J’allais devoir passer par la case rivière bientôt si je ne voulais pas laisser cet abominable parfum partout. Alors que je me trouvais perdu dans mon esprit, un parfum léger et féminin vint caresser mes narines et immédiatement je revins à la réalité. Bientôt cette grotte serait l’hôte d’une rencontre qui pouvait se terminer de plusieurs manières. J’observais calmement l’entrée de la grotte, attendant l’apparition de cette nouvelle présence. À l’odeur c’était encore une Inkyva …


©️ Gasmask


Asplénium



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 366Points : 332Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Lun 10 Sep - 11:56



THE SUN BRINGS A NEW DAY

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Asplénium

Le soleil brillait haut dans le ciel, ses rayons perçant la canopée pour former des tâches lumineuses sur le sol, se réverbérant sur la verdure luxuriante de la jungle. De fines gouttelettes, formées à cause de l'humidité constante de l'endroit, luisaient un cours instant avant de s'écraser dans la terre, l'assombrissant à l'endroit de leur chute. Un phacochère qui déterrait des racines à l'aide de son groins redressa soudainement la tête, dardant son regard farouche sur le prédateur qui passait non loin. Puis, il reprit ses recherches, l'ignorant en comprenant que la louve n'avait pas l'intention de le chasser. Pas aujourd'hui.
Finwë avait à peine prêté attention à l'animal. Elle avançait d'un pas sûr et régulier. Ses muscles puissants roulaient sous son pelage argenté à chaque foulée, tandis que ses oreilles étaient pointées vers l'avant, attentives. Elle releva légèrement la tête, humant les senteurs que lui apportait le vent. Celle des Inkyva y régnait, ainsi que le musc du phacochère qu'elle venait de dépasser. Cependant, une autre odeur, imperceptible pour les novices mais n'échappant pas à la truffe experte de la chasseuse, se dégageait du mélange habituel. Elle se dirigeait droit vers son origine, tenant à s'assurer que son propriétaire comprenait bien ce qui signifiait le marquage d'un territoire.
La piste mena la louve à l'une des innombrables entrées des grottes traversant la jungle. Elle s'y engagea sans ralentir, s'enfonçant progressivement dans l'obscurité, son excellente vision nocturne lui permettant de se repérer sans crainte dans les boyaux de pierre. Ici la température plus fraîche était plus qu'agréable, mais Finwë n'avait pas de temps à perdre à se détendre. Elle accéléra lorsqu'elle vit la lumière aveuglante au bout du passage, trottinant presque, puis émergea de nouveau à l'air libre. La luminosité extérieure l'aveugla momentanément tandis qu'elle observait les environs, tous les sens aux aguets. Il était là, elle le sentait plus proche que jamais. Ses oreilles pivotèrent d'un bloc lorsque sa respiration, presque inaudible, lui parvint. La louve posa son regard sur une autre grotte à quelques longueurs de queue de là. Elle sut qu'il s'y cachait. Plus pour longtemps.
Quelques pas suffirent à l'Inkyva pour se trouver devant l'entrée de la grotte, et l'intrus. Un mâle au pelage noir qui ne semblait pas le moins du monde gêné par sa présence. Le bras-droit le fixa longuement, ses iris gris posés sur ceux ambrés de l'inconnu. La louve se tenait bien droite, imposant le respect de par sa musculature et sa présence.  
«Tu es sur les terres des Inkyva, solitaire.», lâcha-t-elle.
Elle avait parlé d'un ton froid qui ne laissait aucune place à l'empathie. Si elle avait pourtant l'habitude de laisser leur chance aux intrus de s'en aller sans histoire, elle ne serait pas aussi clémente avec celui-ci. Son pelage avait commencé à s'imprégner de l'odeur de sa propre meute, ce qui lui indiquait qu'il n'en était pas à sa première visite ou alors qu'il se promenait ici depuis plusieurs jours déjà. Le fait qu'il ait échappé aux sentinelles si longtemps restait un mystère pour Finwë. Il faudrait qu'elle aille voir les responsables pour leur rappeler l'importance de leur rang. Quoi qu'il en soit, le jeu stupide auquel s'était adonné l'intrus était désormais terminé. Il allait quitter ces terres aujourd'hui, de gré ou de force.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 


Dernière édition par Finwë le Dim 16 Sep - 20:18, édité 1 fois
Artifice du Dictateur
AspléniumArtifice du Dictateur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
11/100  (11/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
7/100  (7/100)
avatar
Messages : 50Points : 97Age : 3 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 10 Sep - 19:59
The sun brings a new day
Asplénium & Finwë
▬ Plus grande est notre fortune & plus sombre est notre sort.

Les secondes passaient dans un silence presque complet, je ne pouvais percevoir que mon propre souffle et entendre résonner dans mes oreilles les battements de mon cœur. Je pouvais facilement percevoir mon excitation, mon envie de sang augmentait lentement depuis mon arrivé sur les terres nouvelles mais je m’étais abstenu de commettre un meurtre car pour l’instant je devais connaitre le plus de choses et de lieux possible avant de pouvoir m’adonner à ce plaisir coupable. Je continuais toutefois d’observer en silence, le plus calmement possible, la venue de la louve à qui appartenait ce parfum particulier. Au bout de longues secondes, alors que je pouvais percevoir son odeur de plus en plus fortement, elle apparut dans l’embrasure de la grotte ou je me trouvais. Elle était tricolore et semblait être en forme physiquement. C’était une bonne chose, dans mon passé les louves qui appartenaient à notre meute était mince et chétive. Cela n’avait absolument rien d’attrayant à l’œil. Alors que cette louve était physiquement acceptable, elle avait un corps robuste, une patte longue mais musclé et que dire de cette griffe acérée à souhait. La voix de la nouvelle venue me fit sortir de mes pensées pour rabattre mon attention sur elle. Je ne pus retenir un sourire mauvais à ses mots. Clairement elle me prenait pour plus stupide que je ne l’étais. Je savais parfaitement que je me trouvais sur des terres appartenant à une meute et même que cela m’amusait beaucoup. Lentement, mon arrière train s’abaissa pour me permettre de m’assoir confortablement. Ce fut suite à ce mouvement que, toujours ce sourire mauvais aux lèvres, j’ouvris la gueule.

- Je sais …

Je me permis de marquer une courte pause, laissant revenir ce délicieux silence entre nous. Je voyais bien que la louve était tendue et je ne comptais pas me battre pour le moment. Peut-être un jour j’aurais le plaisir viscéral de plongé mes crocs dans cette jugulaire au trait intéressant mais pour le moment, je me contentais de demeurer ce loup désagréable et froid. Ma voix était toutefois plus calme et le mystère planait sur mon comportement remplit d’un je ne sais quoi. De nouveau, ma voix perça le silence.

- Nilaya m’en a déjà fait mention ...

Le nom de la louve alpha de cette meute allait certainement faire réagir cette nouvelle venue mais cela m’importait peu. Je pouvais percevoir en moi ce besoin de sang qui grandissait lentement. Je n’avais pas peur de mourir mais je savais reconnaitre les moments où je devais rester calme. J’étais nouveau ici et même si je me savais suffisamment puissant pour lui offrir de superbe blessure, elle était tout de même membre d’une meute et clairement elle n’avait pas voyagé pendant plus d’un an. Mon corps avait besoin de repos et de stabilité si je voulais lui faire face un jour. Ce sourire presque effrayant flottait toujours sur mes lèvres, attendant une réaction de la part de cette femelle.



©️ Gasmask


Asplénium



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 366Points : 332Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Dim 16 Sep - 20:54



THE SUN BRINGS A NEW DAY

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Asplénium

Insolent. Ce fut le premier mot qui vint à l'esprit du bras-droit lorsque l'intrus s'installa plus confortablement encore, avant d'arborer un sourire malvenu.
«Je sais ... Nilaya m’en a déjà fait mention ..., annonça-t-il avec un air presque fier.
Si Finwë tiqua lorsqu'elle entendit cela, elle n'en laissa rien paraître, gardant une figure impassible. Mais les interrogations qu'avait soulevées le solitaire trottaient dans son esprit. Que faisait-il encore ici, et surtout en un seul morceau, si il avait rencontré leur Alpha ? Mais surtout, pourquoi Nilaya ne lui avait-elle rien dit ? Elle était son bras-droit, elle estimait qu'elle devait être au courant de tous les faits et gestes de la meute elle aussi. Mais savoir que la louve noire n'avait pas daigné la prévenir de la présence de ce loup sur leurs terres l'agaçait profondément, de plus qu'elle n'avait jamais porté et ne porterait jamais cette dernière dans son cœur. Mais chaque chose en son temps. Avant de régler ses différends avec Nilaya, Finwë avait un problème plus urgent juste sous le museau.  
-Et je suis sûre qu'elle t'a aussi fait mention de nos règles. Mais tu sembles les avoir oublié, alors laisse-moi te rafraîchir la mémoire: tu n'as rien à faire ici., reprit la louve. Tu as le choix: soit tu avances sans discuter jusqu'à la frontière et tu ne la repasses plus jamais, soit je t'y jette par mes propres moyens, ce qui ne serait vraiment pas plaisant pour toi. Réfléchis bien, ne sois pas plus stupide que tu ne l'es déjà.»
Elle fixait de ses iris gris le solitaire, le regard implacable. Elle ne lui laisserait pas d'autre chance. Si l'intrus avait un minimum d'instinct de survie alors il ferait le bon choix. Sinon, alors la louve devrait se résoudre à utiliser la force. Et vu la carrure frêle de l'inconnu, elle savait pertinemment qu'elle pourrait se débarrasser de lui sans le moindre problème. Et même si en venir à cette méthode ne la réjouissait pas du tout, elle n'hésiterait pourtant pas une seule seconde. Parce que personne ne menaçait sa meute sans en payer le prix.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Artifice du Dictateur
AspléniumArtifice du Dictateur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
11/100  (11/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
7/100  (7/100)
avatar
Messages : 50Points : 97Age : 3 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 24 Sep - 7:41
The sun brings a new day
Asplénium & Finwë
▬ Plus grande est notre fortune & plus sombre est notre sort.

J’observais cette nouvelle venue en silence alors que nos regards restaient plongés dans celui de l’autre. Clairement elle n’était pas contente de me trouver ici et donc soit elle se croyait plus importante qu’elle ne l’était vraiment ou, au contraire, elle avait une place plus élevé dans la hiérarchie de la meute. Je l’observais en silence, tentant de voir si elle était plutôt de l’option une ou de l’option deux. Nombreuses étaient les louves qui se croyait irremplaçable mais au vu de sa musculature et de sa manière de se mouvoir ce n’était pas seulement cela. Tout être est remplaçable, je vous dis cela par expérience. Même moi un jour je serai remplacé par le prochain tortionnaire et sincèrement, j’espère être encore en vie le jour ou cet être se présentera au monde. Mon arrière-train reposait encore au sol lorsque la voix de la louve ce fit entendre. Dans d’autre circonstance peut-être cette rencontre se serait dérouler autrement qui sait. Je me contentai alors de l’écouter en silence me parler des règles que la louve alpha m’avait effectivement fait mention. Cette louve était beaucoup trop stricte sur les règles pour n’être qu’une simple tête enfler. Il y avait donc de très forte chance que ce soit une femelle ayant un poste important. À cette idée un léger sourire se fit une place sur mes lèvres encore close. Ce genre de sourire était rare et il fallait les noter pour être certain qu’il avait vraiment eu lieu.

Je n’eus même pas le temps d’ouvrir les lèvres que la femelle reprit la parole. Ainsi donc je pouvais choisir par moi-même ? Elle était amusante celle là ! Le sourire déjà visible sur mes babines sombres s’étira un peu plus, mais il devint mystérieux, sadique. On aurait presque pu le comparer au sourire d’un fou furieux sur le point de commettre quelque chose d’horrible. Mon précieux petit popotin restait visser au sol, je ne comptais clairement pas lui faciliter la tâche. Bien sûr j’étais sur les terres qui n’était pas mienne mais peut-être que justement, j’y étais puisque la louve alpha me l’avait autorisé ? Qui était-elle pour se croire la reine du monde ainsi ? Me bannir aussi impoliment d’une terre dont elle n’avait même pas le plein pouvoir. Elle avait en plus le culot de me traiter de stupide. Ma tête pivota légèrement sur le côté, me donnant l’air si attirant des petits chiots qui tente de comprendre quelques chose. Ce sourire mauvais était toujours visible sur mes lèvres alors que lentement, après une bonne quantité de seconde, ma voix se fit entendre.

- Aucune discussion possible … vraiment ?

Je marquai une brève pause avant de reprendre.

- J’avais plus d’espoir de compréhension venant de vous … il faut croire que je ne me suis pas bien informer …

Ce sourire carnassier était un peu plus présent alors que s’ajoutait une douce lueur dans mon regard. Je n’étais pas assez fou pour m’aventurer sur des terres sans m’informer un peu sur ceux qui y vivaient. Contrairement à ce que cette demoiselle croyait, j’étais loin de l’être stupide. Je continuais donc à l’observer, le silence revenant entre nous deux. Et encore une fois, je demeurais en place.


©️ Gasmask


Asplénium



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 366Points : 332Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Lun 24 Sep - 13:26



THE SUN BRINGS A NEW DAY

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Asplénium

Il ne bougeait pas. Pas d'un poil. Si, un sourire étirait ses babines, de plus en plus grand, et surtout de plus en plus malsain. Aurait-il eut un comportement différent, Finwë ne l'aurait peut-être pas traité ainsi. Mais il était hors de question qu'un loup aussi étrange en auquel elle n'avait pas une once de confiance reste ici une minute de plus. Il n'apporterait rien de bon à la meute, au contraire, et elle ne pouvait mettre en danger les louveteaux de quelques mois qui peuplaient les Inkyva en ce moment.
«Aucune discussion possible … vraiment ? J’avais plus d’espoir de compréhension venant de vous … il faut croire que je ne me suis pas bien informer …, reprit le solitaire en la regardant d'un air implorant.
Finwë n'en fut pas émue une seule seconde. Il aurait fallu qu'il cesse de sourire pour cela, et encore. La pitié ne se manifesterait pas face à ce loup.
-Si tu veux discuter, ce sera de l'autre côté de la frontière. Maintenant, avance., ordonna-t-elle d'un ton qui ne laissait la place à aucune protestation.
Mais l'intrus ne protesta pas. Pas vocalement en tout cas. Non, il se contenta de rester assis tranquillement à sa place, avec un affront qui pourrait très bien lui coûter la vie. Finwë n'avait encore jamais tué. Elle pensait que chacun avait une chance de se repentir de ses erreurs et qu'une bonne leçon suffisait à dissuader n'importe quel intrus de remettre les pattes sur ses terres. Et aujourd'hui, il semblerait qu'elle devrait encore mettre ses muscles au travail pour virer ce solitaire. Oh, ce serait rapide. Il ne faisait pas le poids face à elle. Ce n'était pas de la vantardise, juste un simple constat. Il lui suffisait d'une attaque pour le neutraliser. Et c'était ce qui allait se produire. Dans le plus grand des calmes, la louve fit un pas vers l'intrus.
-Très bien, je vois que tu as fait ton choix. Mais ce n'est pas le bon., annonça-t-elle.
Puis, sans autre forme d'avertissement, la louve bondit d'une grande impulsion sur le solitaire. Comme elle s'y attendait, la résistance qu'il lui opposa lorsqu'elle le bouscula d'un coup d'épaule fut largement insuffisante pour ne serait-ce que la ralentir, et elle envoya le solitaire rouler au sol. Aussitôt, le bras-droit se jeta sur lui et l'y maintint fermement, ses pattes puissantes l'empêchant de se redresser. Elle laissa peser tout son poids sur ses antérieurs, écrasant la cage thoracique de son adversaire.
-Dernière chance. Soit tu t'en vas entier, soit je t'expédie sur les terres neutres morceau par morceau. Et saches je tiens toujours ma parole.», gronda Finwë.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Artifice du Dictateur
AspléniumArtifice du Dictateur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
11/100  (11/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
7/100  (7/100)
avatar
Messages : 50Points : 97Age : 3 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 12 Oct - 4:35
The sun brings a new day
Asplénium & Finwë
▬ Plus grande est notre fortune & plus sombre est notre sort.

Je percevais un certain niveau d’agacement en provenance de la femelle qui me faisait face. J’avais toujours aimé pousser les loups qui croisaient mon chemin à leur dernier retranchement et même si je me savais inférieur en force, c’était plus fort que moi je devais absolument lui détruire son plaisir et sa journée. Il y avait des risques non négligeable mais au final que serait la vie sans le moindre risque ? Ce serait nul et je me serais probablement déjà jeté du haut d’une falaise pour quitter ce monde. Mes pensées divaguait lentement vers des contées plus sombre au moment où je senti un coup plutôt brusque contre mon épaule. Sans opposé la moindre petite force, je me laissai tomber sur le sol, un petit nuage de poussière s’éleva au moment où ma tête toucha le sol et un léger sourire amusé vint prendre la place de celui un peu effrayant qui s’y trouvait depuis de longues minutes. Je tournai les yeux vers la louve en silence, elle se tenait sur moi, pressant contre mon corps probablement pour me couper un peu le souffle. Je demeurais tout de même parfaitement maître de mes émotions. Après tout je l’avais cherché et donc je méritais probablement ce comportement. La voix de la femelle me parvint alors très clairement. Il faut dire qu’au vu de sa proximité c’était normal. Ainsi donc elle me laissait une dernière chance ? Elle était beaucoup plus tolérante que je l’aurais pensée. Peut-être un peu folle aussi. Il fallait l’être un peu au fond pour accepter ma présence aussi longtemps. La dernière phrase qu’elle prononça m’arracha un sourire amusé parfaitement naturel. Cette petite démonstration de plaisir m’avait échappé je dois l’avouer. Je vais mettre cela sur le compte du manque d’oxygène léger.

- C’est bon t’as gagnée …

Ma voix était douce mais demeurait tout de même distante. Je n’aimais pas laisser les autres choisir pour moi mais j’avais l’impression que cette louve croiserait probablement encore mon chemin et donc je me dis que j’allais certainement avoir le plaisir de la remettre dans cette même situation un jour. Je lui laissai le temps qu’il lui fallait pour qu’elle me laisse me redresser et une fois qu’elle se fut mise de côté, je me redressai rapidement sur mes pattes. Je secouai brièvement mon pelage sombre pour en faire tomber les saletés puis mon regard se posa une nouvelle fois sur elle. C’était une jolie louve quand on prenait le temps d’observer. Mais bon je n’en avais pas le temps et donc je me mis en mouvement lentement pour lui faire plaisir et lui donner l’impression de gagner cette bataille.

- Asplénium …

Mon nom vint briser le silence qui nous entourait alors que mes pas suivaient les traces que j’avais fait la veille. Je savais où aller pour quitter les terres mais je savais bien que cette demoiselle allait me suivre jusqu’à ce que les derniers poils de ma queue aient traversé les limites des terres. À cette pensée, un léger sourire apparu une nouvelle fois sur mes lèvres sombres. Mais rapidement, je retrouvai ma froideur habituelle, seulement ce sourire un peu effrayant ne réapparu pas.


©️ Gasmask


Asplénium



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 366Points : 332Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Ven 12 Oct - 12:16



THE SUN BRINGS A NEW DAY

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Asplénium

Si elle avait été moins patiente, Finwë aurait probablement mis ses menaces à exécution en voyant le sourire amusé du solitaire. Mais elle n'allait certainement pas lui donner ce qu'il voulait. Elle n'avait pas le temps pour se battre avec lui, alors il avait intérêt à se bouger, et vite. Cette fois-ci, il eut l'intelligence de préserver sa vie à sa fierté.
«C’est bon t’as gagnée …, dit-il calmement.
Finwë le maintint à sa place encore un moment, le temps de lui faire bien comprendre qu'elle ne rigolait pas et qu'il avait intérêt à s'exécuter sans discuter désormais, puis elle recula et le laissa se redresser. Lorsqu'il la regarda de nouveau, la louve fit un mouvement de tête lui indiquant d'avancer. Elle le suivait de près. Elle comptait bien s'assurer qu'il soit hors de leurs terres et y reste. Ils marchaient en silence, la tension étant palpable.
-Asplénium …, intervint soudain le solitaire.
Finwë ralentit pendant quelques secondes avant de reprendre son rythme. Pourquoi lui donnait-il son nom ? Est-ce qu'il tenait tant que ça à ce qu'elle le retrouve en cas de nouvelle intrusion ? Peu importe son but, elle n'oublierait pas ce nom, il pouvait en être sûr.
-Finwë., répondit-elle finalement. Bras droit Inkyva.
Elle ne se souciait pas de lui donner son nom, mais avait bien insisté sur son rang. Parce qu'elle avait l'intuition qu'Asplénium ne prendrait pas ses menaces au sérieux, elle se devait de lui prouver qu'il avait plutôt intérêt à ne pas remettre les pattes ici.
Les deux loups arrivèrent bientôt à la frontière. Finwë s'arrêta et désigna l'horizon du museau.
-Avance tout droit. Et n'essaye pas de ruser pour revenir. Je le saurai.», ordonna-t-elle.
Elle planta son regard gris souris sur le solitaire, implacable, attendant qu'il disparaisse enfin de sa vue, et définitivement.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Artifice du Dictateur
AspléniumArtifice du Dictateur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
11/100  (11/100)
Agilité:
6/100  (6/100)
Endurance:
7/100  (7/100)
avatar
Messages : 50Points : 97Age : 3 ansSexe : MâleRang : SolitaireBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 14 Oct - 4:39
The sun brings a new day
Asplénium & Finwë
▬ Plus grande est notre fortune & plus sombre est notre sort.

Je me doutais bien que malgré son comportement calme se cachait une véritable forteresse et malgré tout j’étais intrigué par cette louve. Elle semblait me cacher quelque chose et j’avais bien envie de savoir quoi exactement. Ce fut d’ailleurs pour cette simple raison que je lui fis comprendre qu’elle avait gagné cette bataille. Cela et le fait que respirer était un peu nécessaire à ma survie. Je m’étais rapidement mis en mouvement vers la frontière la plus près de nous. Non pas que je connaisse déjà les terres par cœur. Je n’aurais jamais osé voyons. À cette pensée, un léger sourire était apparu sur mes lèvres mais il s’était évaporer si vite que personne n’aurait vraiment pu dire s’il avait vraiment été là ou non. Les minutes passaient dans un silence qui ne m’était pas vraiment désagréable. J’avais l’habitude du silence puisque je passais une bonne partie de ma vie en solitaire. Je ne me plaignais jamais de ce genre de moment. Cependant ma voix fini par casser cette pureté et sans m’étirer sur les détails, je lui annonçai mon nom. Mon regard avait dévié sur elle un court moment et j’avais pu y lire une certaine surprise. Visiblement elle croyait que je resterais muet. Elle se reprit cependant rapidement et elle reprit possession de l’espace qui avait été accumulé entre nous. J’avais recommencé à observer le chemin devant moi lorsque sa voix se fit entendre à son tour.

Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’elle se présente à son tour mais ce n’étais pas une mauvaise chose au fond, si un jour nos chemins se croisaient de nouveau il serait commode de pouvoir l’appelez par autre chose que le nom de sa meute. Sa voix se brisa un instant puis elle mentionna son rang dans cette meute qui était sienne. Ainsi donc j’avais vu juste, elle avait un poste important. Je soupirai lentement sans trouver nécessaire d’ouvrir les lèvres de nouveau. Clairement elle n’avait pas envie de parler et donc je ne trouvais pas important de faire la conversation non plus. Au bout de quelques minutes, la frontière fut enfin là, on pouvait facilement distinguer l’odeur qui se terminait. Mon regard ambré se retourna vers la louve alors que mon corps cessait de bouger. Sa voix brisa bientôt le silence alors que nos regards se retrouvaient plongé l’un dans l’autre. Ses paroles m’arrachèrent malgré moi un sourire amusé. Je me permis de la détaillée quelque seconde puis, ma voix brisa le silence à son tour. Mon ton était neutre, calme. Ce qui ne me ressemblait pas vraiment. Mais je n’étais pas idiot, il ne servait à rien de la chercher de nouveau.

- À vos ordres …

J’exécutai une très légère révérence avant de me remettre en mouvement pour traverser la frontière. Je me trouvais maintenant en territoire libre et donc j’étais disposé à faire exactement ce que je voulais, elle n’y pouvait plus rien. Au bout de quelques mètres, mon corps se figea de nouveau. Ma tête pivota vers elle et une nouvelle fois, mon regard se plongea dans le sien. Ce doux mystère avait repris sa place dans ma voix grave et fraîche à la fois.

- Votre nom vous va à ravir je dois avouer.

Un très bref sourire apparu sur mes lèvres alors que je me détournai de nouveau pour me remettre en mouvement. Rendu à ce point elle pouvait encore me faire arrêter si elle avait envie de parler, autrement je finirais par atteindre l’horizon comme elle l’avait demandée.



©️ Gasmask


Asplénium



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 366Points : 332Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Lun 15 Oct - 17:55



THE SUN BRINGS A NEW DAY

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Asplénium

Lorsque le solitaire ne bougea pas et la fixa longuement, Finwë pensa qu'il allait refaire une de ses petites crises de rébellion dont elle devrait encore le tirer en le menaçant, ce qui devenait franchement pénible. Mais à son grand étonnement il finit par obtempérer.
«À vos ordres …, se contenta-t-il de lâcher.
Puis, la saluant d'une révérence, il fit volte-face et avança tout droit, comme elle le lui avait demandé. Le bras-droit ressentit un immense soulagement lorsqu'il traversa enfin la frontière. Il était temps ! Elle avait cru pendant un moment ne jamais pouvoir se débarrasser de l'intrus. Sa crainte refit surface lorsqu'il s'arrêta pour se tourner vers elle. Que voulait-il encore ?
-Votre nom vous va à ravir je dois avouer.», lança-t-il d'une voix mielleuse tout en lui souriant.
Finwë ne répondit rien. Elle se contenta de lui lancer un regard glacial, se tenant immobile, adoptant une posture semi-agressive qui dissuada finalement Asplénium d'en dire plus. La louve resta là jusqu'à ce que la silhouette du solitaire disparaisse à l'horizon. Lorsqu'elle fut sûre qu'il ne ferait pas demi-tour, elle reprit le chemin de la meute, songeuse.
Elle n'avait jamais vu ce mâle auparavant, mais quelque chose lui disait qu'elle le reverrait plus tôt qu'elle ne l'espérait. Elle se doutait que ce ne serait pas sa dernière tentative d'intrusion et qu'ils devraient redoubler de vigilance. Ses intentions n'étaient pas claires et la louve grise craignait pour la sécurité du garde-manger ou, pire encore, des louveteaux. Elle se promis d'en toucher quelques mots aux sentinelles et accéléra le pas. Les dernières paroles d'Asplénium n'avait toujours aucun sens pour elle. Avait-il espéré qu'elle le pardonne juste en la flattant avec autant d'hypocrisie ? Si tel était le cas, il ne lui restait plus qu'à changer de méthode. Finwë n'était pas une jeune louve en manque d'amour, et elle n'aurait pas hésiter à le chasser par la force si il avait insisté ne serait-ce qu'un peu plus.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Contenu sponsorisé

The sun brings a new day- PV Finwë