V2
 
Derniers sujets
» 13 Décembre
Aujourd'hui à 12:36 par Kahn

» Anniversaires
Aujourd'hui à 11:50 par Finwë

» 12 Décembre
Aujourd'hui à 11:46 par Destin

» Garde-manger
Aujourd'hui à 11:45 par Destin

» Garde-manger
Aujourd'hui à 11:43 par Destin

» Gestion des Chasses [Solitaires]
Aujourd'hui à 11:39 par Destin

» SLAP YOUR MAMA [PV]
Aujourd'hui à 11:15 par Kahn

» Douze ► Un pas, une souffrance
Aujourd'hui à 4:03 par Douze

» Augmenter vos jauges
Hier à 18:18 par Cersei


Père et fils (Pv Fenrir)

Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 26 Aoû - 11:16
La chasse avait encore été excellente aujourd’hui. En tout cas, pour Actéon. Avec sa célèbre technique dit “transport de gibier” il pouvait ramener plusieurs proies en même temps, en ne faisant qu’un seul trajet. C’est donc triomphant avec ses deux proies qu’il rentra dans la tanière.  Une loutre et un Harfang des Neiges. De la bonne viande, selon notre chasseur.


Actéon est désormais un compagnon fidèle et un papa de deux louveteaux à l’avenir prometteur. Et encore plus qu’avant, il se devait de chasser le gibier pour que ses deux progénitures ne manquent de rien. Plus acharné et carnassier que jamais, il était surprenant que le loup n’ai pas fait disparaître les castors et les loutres du pic blanc. Enfin, qui se plaint de la nourriture abondante ? Certainement pas Actéon.


Par contre, il ne s’était pas rendu compte à quel point la chasse de cette journée avait été rapide. Il était rentré beaucoup plus tôt que d’habitude. Les autres chasseurs n’avait pas terminé leurs traques. On pourrait se dire que le loup pourrait faire du zêle, mais le garde-manger était pleins à craquer. Il serait idiot de gâcher de la bonne viande lorsque le besoin ne se fait pas ressentir.


Ah, voilà un de ses fils. Fenrir. Un louveteau d’une excellente constitution à la santé excellente. Il développait un réel interêt pour la chasse sans qu’Actéon n’ai eu à le pousser. Avec ses conseils et ses gènes, il ferait un excellent traqueur.


Fenrir, mon fils, aurais-tu un peu de temps à m’accorder ?”


Avec l’oiseau et la loutre posés au sol, il était aisé d’imaginer le sujet de la conversation.



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Mar 28 Aoû - 16:32



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Depuis peu, Fenrir était autorisé à sortir de la tanière où il avait vu le jour. Lui et son frère avaient déjà bien grandis et maintenant âgés de deux mois, ils n'avaient plus besoin de leur mère perpétuellement. Alors que Dägr profitait de cette nouvelle liberté pour s'adonner à l'exploration plus ou moins interdite de certaines terres, Fenrir, lui, préférait découvrir sans trop s'éloigner le monde extérieur. Et il adorait ce monde. Chaque petite chose, la moindre pierre ou le plus petit des brins d'herbe était une source d'informations inépuisables. En les observant, en les reniflant, le louveteau parvenait à savoir qui était passé par là, quand, et dans quel était d'esprit il était. Tout cela le fascinait, de plus qu'il avait repéré à plusieurs reprises l'odeur d'autres animaux imprudents passant sur les territoires des loups. Ils n'iraient pas loin avec les chasseurs doués des Agmark. D'ailleurs, l'un d'eux s'avançait en ce moment même vers le petit mâle, deux proies dans la gueule. Fenrir s'avança d'un pas calme vers lui, un large sourire étirant ses babines et sa petite queue battant l'air avec enthousiasme.
«Fenrir, mon fils, aurais-tu un peu de temps à m’accorder ?, demanda Actéon après avoir posé son butin au sol.
Sans rechigner un seul instant, le louveteau acquiesça d'un mouvement de tête avant de trottiner jusqu'à lui. Il observa les deux animaux devant ses pattes. Une chouette et une espèce de rongeur d'eau dont il avait totalement oublié le nom. Fenrir avait observé des chouettes et des hiboux la nuit, il les avait scrutés en silence dans la pénombre, tandis que les oiseaux de proie guettaient les environs depuis une branche haute, leurs grands yeux ronds brillant d'une lueur orangée. Par contre, il ne s'était jamais approché trop près des rivières et autres cours d'eau. Maman disait que c'était trop dangereux d'y aller tout seul, alors le louveteau ne l'avait jamais fait, ce qui expliquait pourquoi il ne parvenait pas à identifier la seconde proie de son père.
-De quoi souhaites-tu me parler ?», s'enquit alors le petit en relevant la tête vers l'adulte.
Il fixait Actéon de son regard ambré, empli de curiosité et de soif d'apprendre.


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mer 29 Aoû - 11:53
Actéon regarda son fils s’approcher avec un sourire aux lèvres. De ses deux progénitures, il était le plus curieux pour la chasse. Et contrairement à son père, il était vachement plus beau. Il allait trouver une femelle sans aucune difficulté lorsqu’il en aura l’âge. La descendance est assurée ! Oups, on s’égare.
Le loup sibérien donna tout d’abord un gros coup de langue affectueux sur la petite tête tricolore de son rejeton avant de désigner les proies qu’il venait de ramener.


Je pense que tu es assez âgé pour avoir quelques connaissances de chasse. Pour nourrir ta meute, il faudra avoir un excellent instinct, ainsi que la tête froide. Lorsque tu détectes une proie, il faut que tu saches de quoi il s’agit, dans quel état elle est et comment réagir.
L’expérience te faconnera, mais tu peux éviter quelques erreurs bêtes qui te permettront d’être un loup victorieux en ramenant du gibier.

Je ne vois pas ton frère.


Actéon regarda dans la tanière. Dägr, c’était une autre histoire. Il semblait beaucoup moins intéressé par la chasse. Peut-être plus tard ? Il y a des vocations tardives.


Ce n'est pas grave. Tu lui expliqueras s'il en ressent l'envie.
Fenrir, saurais-tu me dire les noms des gibiers que j’ai ramenés ?
Et si oui, as-tu une petite idée de quelle manière j’ai procédé pour les traquer ?


Interro surprise jeune loup ! Mais la voix de papounet était calme, on voyait qu’on pouvait se tromper sans prendre de réprimande.



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Lun 3 Sep - 15:51



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Lorsque son père lui administra un grand coup de langue sur le front, Fenrir prit un air faussement dégoûté avant de s'ébrouer, laissant échapper un petit rire. Puis il reprit son air sérieux lorsque Actéon lui expliqua enfin de quoi la discussion retournerait.  
«Je pense que tu es assez âgé pour avoir quelques connaissances de chasse. Pour nourrir ta meute, il faudra avoir un excellent instinct, ainsi que la tête froide. Lorsque tu détectes une proie, il faut que tu saches de quoi il s’agit, dans quel état elle est et comment réagir. L’expérience te façonnera, mais tu peux éviter quelques erreurs bêtes qui te permettront d’être un loup victorieux en ramenant du gibier … Je ne vois pas ton frère.
A vrai dire, le louveteau s'était douté que son père lui parlerait de la chasse au moment même où il avait apporté ses proies du jour ici au lieu de les déposer directement au garde-manger. Il faisait cela à chaque fois qu'il voulait lui enseigner quelque chose, au plus grand plaisir de Fenrir, qui ne comptait pas le décevoir en devenant un grand chasseur plus tard. Et quel meilleur mentor que son propre père et, en toute objectivité, le meilleur chasseur Agmark ? Fenrir espérait de tout son cœur qu'il pourrait suivre son enseignement une fois âgé de cinq mois. Quand à Dägr, le petit n'avait aucune idée d'où son frère avait encore pu aller.
-Ce n'est pas grave. Tu lui expliqueras s'il en ressent l'envie. Fenrir, saurais-tu me dire les noms des gibiers que j’ai ramenés ? Et si oui, as-tu une petite idée de quelle manière j’ai procédé pour les traquer ?, reprit Actéon d'une voix douce.
Le louveteau se concentra, fixant les deux proies à ses pattes avec attention.
-Un hibou. Non, une chouette ! Il n'y a pas d'aigrettes. Mais je n'en ai encore jamais vu de blanche près de la tanière. Tu as attendu qu'elle se pose au sol en silence avant de lui bondir dessus ?, répondit Fenrir en levant les yeux vers son père, attendant son approbation.
Ce n'était pas la première fois qu'Actéon dispensait de petites leçons de chasse à son fils, sous la forme d'interrogatoires et de longs récits que Fenrir écoutait avec une grande attention, buvant les paroles du loup tricolore. De ce fait, il avait déjà quelques bases qui lui seraient très utiles lorsqu'il aurait l'âge de chasser lui-même. Cependant, il y avait encore des manquements à combler. Comme pour l'autre proie que Fenrir examinait sous tous les angles, l'hésitation régnant dans son esprit. Il réfléchit à toutes les proies d'eau qu'il connaissait, sans pouvoir être sûr et certain de l'identité de celle face à lui. Tout ce qu'il savait c'était qu'elle sentait le rongeur mouillé et le poisson à pleine truffe. Il tenta tout de même sa chance. Après tout, on apprenait de ses erreurs.
-Est-ce-que c'est ... un castor ?», hésita-t-il, sortant le premier nom lui venant à l'esprit.


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 7 Sep - 8:49
Actéon n’est peut-être pas le plus émotif des papas, mais il dégageait un aura qui donnait un bon aperçus de son humeur. Et lorsque son louveteau de fils fit une parfaite démonstration entre la différence qu’il y avait entre une chouette et un hibou, il avait le coeur au bord de l’explosion tellement il était fier de sa progéniture. (NB : Le Harfang des neiges est en réalité un hibou, les aigrettes sont très peu visibles puisqu’elles sont très petites et repliées sur sa tête)

C’est exacte, mais les oiseaux ne vont au sol que pour une raison particulière : chasser.
Pour attraper des grosses proies, tu peux chasser un rongeur et le laisser en évidence dans une partie de ton terrain de chasses. Les plus gros prédateurs ne tardent généralement pas à venir.
C’est une technique qui requiert de la patience et de la réactivité au bon moment, mais elle est très payante.

Merci maman actéon pour cette technique de chasses transmis de génération en génération.
Passant à la loutre. La question était beaucoup plus difficile, les loups ne chassaient pas préférentiellement ce genre d’animal, puisque, comme les oiseaux, l’eau désavantageait nos canidés. Cependant, Actéon était un loup balèze qui pouvait presque chasser sur n’importe quel terrain.

Non mon fils. Mais je peux comprendre qu’à ton âge, on confonde.
On appelle ça, une loutre.
Comme les castors, ce sont des créatures qu’on trouve dans les points d’eau, mais elles sont plus fines et leurs queues ne sont pas plates.
La chasse dans l’eau est assez particulière : il faut être robuste, endurant et agile pour pouvoir rapporter ce genre de proie.

Ouaip, il n’y avait pas vraiment de technique de chasses pour les créatures marines. Il fallait y aller un peu à l’instinct, au talent et à la chance.

Les proies plus communes sont plus faciles à chasser, mais pour devenir fort, il faut des sources de viandes variées.
Vu que nous sommes en période d’abondance, je me permets de chasser des proies un peu plus haut de gamme.

Un menue 5 étoiles, assurément.

Des questions fils ?



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Mer 19 Sep - 23:52



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Fenrir avoua ressentir une petite pointe de fierté quand son père étira un large sourire, confirmant ainsi qu'il avait donné une bonne réponse.
«C’est exacte, mais les oiseaux ne vont au sol que pour une raison particulière : chasser. Pour attraper des grosses proies, tu peux chasser un rongeur et le laisser en évidence dans une partie de ton terrain de chasses. Les plus gros prédateurs ne tardent généralement pas à venir. C’est une technique qui requiert de la patience et de la réactivité au bon moment, mais elle est très payante., expliqua le chasseur.
Le louveteau buvait ses paroles, engrangeant un maximum d'informations dans sa petite tête, tentant de se souvenir le moindre détail. Il savait que ces conseils lui seraient indispensables plus tard, alors mieux valait ne pas les oublier, même si le petit savait qu'il pourrait toujours demander de nouveau à son père et que ce dernier se ferait une joie de lui réexpliquer.
Cependant, une autre explication s'imposa quand à la deuxième proie, et le louveteau passa de la fierté à la déception.
-Non mon fils. Mais je peux comprendre qu’à ton âge, on confonde. On appelle ça, une loutre. Comme les castors, ce sont des créatures qu’on trouve dans les points d’eau, mais elles sont plus fines et leurs queues ne sont pas plates.
La chasse dans l’eau est assez particulière : il faut être robuste, endurant et agile pour pouvoir rapporter ce genre de proie. Les proies plus communes sont plus faciles à chasser, mais pour devenir fort, il faut des sources de viandes variées.
Vu que nous sommes en période d’abondance, je me permets de chasser des proies un peu plus haut de gamme.
, reprit Actéon.
Une loutre. C'était noté, et les yeux curieux du louveteau détaillaient l'animal en question dans les moindres détails pour en mémoriser les traits. Ainsi, il pourrait reconnaître l'animal la prochaine fois qu'il verrait un représentant de cette espèce. Une autre leçon qu'il avait apprise de ses parents: ne pas se laisser abattre. Il savait qu'il n'en était pas à sa première erreur, ni à la dernière, et que chacune lui permettait de grandir à l'intérieur. Même si il ne comprenait pas encore totalement le concept dissimulé derrière ces paroles que lui avait un jour enseigné sa mère, Fenrir savait que leur sens ne tarderait pas à s'insinuer dans son esprit. Après tout, il n'était qu'un jeune de quelques mois, il ne pouvait pas tout savoir !
-Des questions fils ?, lui demanda son père après cette explication enrichissante.
Fenrir posa ses iris ambrés sur le grand loup, levant la tête pour le regarder. En fait, il avait toujours des tas de questions en tous genres qui lui trottaient dans l'esprit, mais mieux valait ne pas toutes les poser en même temps. Chacune aurait sa réponse quand le temps viendrait, et pour l'instant celle qui le démangeait le plus était déterminante pour son avenir.
-Est-ce que moi aussi, je pourrai devenir chasseur, plus tard ? J'aimerais attraper les chouettes, et les loutres aussi ! Tu m'apprendras papa ?», demanda le louveteau en penchant la tête sur le côté, un air suppliant dans le regard et un sourire à faire fondre le plus insensible des cœurs étirant ses babines.


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 23 Sep - 15:40
Ne pouvait-on pas être un père plus fier que celui qui voit sa progéniture suivre ses traces avec un enthousiasme sans limite ? La réponse était non et Actéon se surprenait à s’amuser des réactions de Fenrir. Tantôt débordant de joie, tantôt déçu de ne pas avoir donné la bonne réponse. Les enfants sont très émotifs, passant d’un état à l’autre en une fraction de seconde.

Mais il semblait apprendre de ses erreurs, l’humilité était une qualité dans la famille d’Actéon. Ce n’était pas pour rien que “moman Artémis” faisait exprès de mettre ses enfants dans des situations compliquées : c’était pour qu’ils apprennent plus vite. Est-ce que Actéon reproduira ce genre d’éducation avec ses progénitures ? Je vais pas vous mentir : c’est fort possible.

Mais, contrairement à Actéon, Fenrir avait eu la bonne idée d'hériter de la beauté de sa maman. Et il devenait vraiment trop craquant quand il adoptait son air suppliant. Surtout pour une demande qui semblait évident pour le loup tricolore.

Mon coeur est en liesse en sachant que tu veux perpétuer la fière, mais difficile tradition de nourrir la meute. Je t’apprendrais tout ce que je sais et j’ai espoir que tu te révèles plus efficient que moi dans les lunes à venir.

Actéon réfléchit un instant. Vu qu’il avait fini de chasser plus tôt, peut-être qu’il pouvait emmener son fils à l’extérieur de la tanière pour lui montrer le futur territoire où il devra chasser ? Sa mère lui avait fait ce rituel et le résultat avait été bénéfique.

Mon fils, est-ce que tu te sens capable de transporter la loutre jusqu’au garde-manger ? Une fois qu’on aura remplis les réserves, je t’emmène à l’extérieur et je vais t’apprendre quelques petites choses qui te serviront dans tes futures traques.

Le loup tricolore, lui, se saisit de la chouette avec une facilité déconcertante, les crocs solidement enfoncé dans la chaire.

Tiens, je vais en profiter pour te poser une petite question. Imaginons que cette loutre est vivante et que tu l’as à porté de crocs. Montre moi quel endroit tu viserais et explique moi pourquoi.



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Lun 24 Sep - 16:02



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Une joie immense envahit le cœur du louveteau lorsque son père répondit à sa requête.
«Mon coeur est en liesse en sachant que tu veux perpétuer la fière, mais difficile tradition de nourrir la meute. Je t’apprendrais tout ce que je sais et j’ai espoir que tu te révèles plus efficient que moi dans les lunes à venir., dit ce dernier.
Si Fenrir avait été un louveteau plus nerveux, il aurait bondi de joie sans hésiter, mais il se contenta d'étirer encore plus le sourire qui ornait ses babines, dévoilant de petits crocs encore inoffensifs mais qui lui seraient très utiles plus tard.
-Mon fils, est-ce que tu te sens capable de transporter la loutre jusqu’au garde-manger ? Une fois qu’on aura remplis les réserves, je t’emmène à l’extérieur et je vais t’apprendre quelques petites choses qui te serviront dans tes futures traques., demanda Actéon.
Sans la moindre hésitation, Fenrir obtempéra et se saisit du corps encore quelque peu humide de la loutre, cet animal dont il venait d'apprendre tellement de choses dont la principale était toute simplement son existence. Il eut du mal à planter ses crocs dans la fourrure , sa gueule trop petite ne lui permettant pas de tenir la proie comme l'aurait fait un loup adulte, mais après une courte réflexion il planta ses crocs dans le cou de la bête, moins large, ce qui lui permettait d'avoir une prise un petit peu plus efficace. Cependant, un autre problème se posa rapidement dès que le louveteau tenta de faire un pas en avant. La loutre était lourde, bien plus qu'il ne l'avait imaginé. Si bien qu'elle se souleva à peine et que ses pattes se prirent dans la proie dont la taille dépassait la sienne, le faisant passer par-dessus en trébuchant. Fenrir s'étala en roulant de l'autre côté. Il se redressa aussitôt, espérant que son père n'avait pas remarqué ce moment quelque peu ridicule. Raté, un sourire amusé avait prit place sur le visage du grand loup, et Fenrir le lui rendit, partagé entre la honte et l'amusement de sa chute. Heureusement, Actéon ne fit aucune autre remarque et lui posa une autre question à la place.
-Tiens, je vais en profiter pour te poser une petite question. Imaginons que cette loutre est vivante et que tu l’as à porté de crocs. Montre moi quel endroit tu viserais et explique moi pourquoi., demanda-t-il.
Le louveteau baissa le regard vers l'animal qui gisait dans la poussière, l'observant de la queue à la tête, réfléchissant à la bonne réponse. Puis, une règle primordiale lui revint. Il se souvint de son père qui lui disait qu'il y avait un endroit ou une seule morsure pouvait tuer, quelque soit l'animal, et de sa mère lui disant que si il était en danger un jour il devait à tout prix protéger cet endroit. Le petit s'avança vers la tête de la loutre, et plaça son museau un peu plus bas, sur la gorge de l'animal.
-Ici., indiqua-t-il. C'est là que se trouve la veine ... la veine principale, je ne sais plus le nom. Si on la tranche, l'animal meurt.
Il chercha l'approbation dans le regard de son père en relevant la tête, s'affairant en même temps à saisir de nouveau la loutre en se plaçant cette fois-ci de l'autre côté pour la traîner au sol au lieu de la soulever. Il arqua son petit corps encore dépourvu de muscles puissants et tira en grondant, avançant -ou plutôt reculant- par à-coups qui faisaient bouger la proie d'à peine quelques centimètres. Décidément, il n'arriverait pas à ses fins. Du haut de ses deux mois seulement, il n'en avait pas encore les capacités.
-Elle est trop lourde, je n'y arrive pas.», haleta-t-il.


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Jeu 27 Sep - 21:47
Actéon entendit un bruit de chute et se retourna tranquillement, voyant son fiston préféré (chut) sur le sol. Après mur réflexion, il se disait qu’il avait peut-être vu son petit louveteau beaucoup plus grand et fort que la réalité. Loutre 1. Fiston 0. Mais ce n’est que partie remise.

Le loup tricolore déposa sa chouette et alla chercher le bâton qui lui servait à transporter plusieurs proies en même temps, puis il écouta son fils lui indiquer le bon point faible de tout animal qui existe sur cette terre.

C’est exact. C’est le meilleur moyen de mettre à mort son gibier. Mère m’a dit que cela s’appelait la moelle épinière.
Evidemment, tu peux blesser ta cible en le mordant et en le griffant à plusieurs reprises pour fatiguer ta prise, jusqu’à ce qu’elle tombe à terre.

Il regarda son fils se débattre un peu avec sa proie avant d’expliquer qu’il n’y arrivait pas.

Ce n’est pas grave. Tu vas grandir et bientôt, tu pourras en transporter deux gibiers de cette taille.

Il posa les gibiers côté à côté, prends le bâton dans la gueule et glisse le bâton sous les deux proies et les soulève, réajustant la distance et le poids. C’était la technique “transport de gibier”.
Il se dirigea vers le garde manger, toujours en jetant un oeil à ce que son fils le suivent correctement puis déposa son butin, sous le regard des Sentinelles. Puis il se dirige vers une direction visiblement prise au hasard, marchant d’un rythme plutôt lent pour ne pas fatiguer son fils.

Dans tes premières chasses, tu vas probablement traquer de petites proies. Du lapin, des rongeurs ou des petits oiseaux.
Voit la neige comme étant ton meilleur allié, mais aussi ton pire ennemi. Il indique la position des gibiers, mais révèle ta présence. De ce fait, il vaut mieux ne pas tarder dans le même territoire si tu ne trouves rien : les proies potentiels seront cachés depuis longtemps.
Le visuel est un facteur important en chasse, mais tu dois aussi être attentif au son, aux odeurs puis à son instinct.

Quelle superbe leçon de chasse.

As-tu des questions ? Des remarques ?



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Jeu 4 Oct - 23:07



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Comme à chaque fois que Fenrir avait un problème ou besoin d'aide, son père vint à la rescousse.
«Ce n’est pas grave. Tu vas grandir et bientôt, tu pourras en transporter deux gibiers de cette taille., dit Actéon.
Fenrir sourit en s'imaginant aussi grand que son père, revenant de la chasse avec des proies dans la gueule pour nourrir les siens. Il avait tellement hâte de pouvoir enfin chasser et aider les siens !
Le louveteau observa avec curiosité Actéon tandis que ce dernier glissait un bâton sous les deux cadavres, qu'il entreprit ensuite de soulever à la seule force de ses crocs, les animaux pendouillant à chaque extrémité. Fenrir pencha la tête sur le côté. Ingénieux ! Lui n'aurait jamais pensé à cette technique de transport. Son père était vraiment intelligent en plus d'être très fort ! Le petit suivit le chasseur à travers le camp d'un pas sautillant pour garder le rythme. Il saluait tous les loups qu'il croisait d'un petit mouvement de la tête et d'un grand sourire de louveteau, auxquels les adultes répondaient par un regard attendri. Sa mère avait toujours dit à Fenrir d'être poli et gentil avec les autres Agmark, alors il suivait ses conseils, et il avait ainsi remarqué que la gentillesse apportait celle des autres en retour, alors c'était désormais avec joie qu'il apprenait à faire connaissance avec ses congénères.
Le louveteau s'arrêta devant les sentinelles et attendit que son père dépose sa nourriture dans le garde-manger pour le suivre de nouveau, dans une direction différente de celle de la tanière cette fois-ci. Et la leçon théorique reprit son cours.
-Dans tes premières chasses, tu vas probablement traquer de petites proies. Du lapin, des rongeurs ou des petits oiseaux. Voit la neige comme étant ton meilleur allié, mais aussi ton pire ennemi. Il indique la position des gibiers, mais révèle ta présence. De ce fait, il vaut mieux ne pas tarder dans le même territoire si tu ne trouves rien : les proies potentiels seront cachés depuis longtemps. Le visuel est un facteur important en chasse, mais tu dois aussi être attentif au son, aux odeurs puis à son instinct., expliqua Actéon tandis que Fenrir l'écoutait attentivement. As-tu des questions ? Des remarques ?
Fenrir réfléchissait à tout ce que venait de lui apprendre son futur mentor.
-Oui., répondit-il. J'en ai plusieurs. Est-ce que je serai vraiment assez rapide pour attraper un lapin en pleine course ? Parce qu'on a voulu jouer avec un petit lapin perdu près de la tanière avec Dägr la dernière fois et on a jamais réussi à s'en approcher. Et comment est-ce qu'on peut réussir à être attentif à autant de choses sans s'embrouiller ?
Jusqu'à maintenant quand le louveteau jouait ou s'imaginait en train de chasser, il se concentrait sur sa vue et son ouïe. Sentir et analyser les odeurs des environs était déjà un peu plus complexe et lui demandait un petit moment pour démêler dans son esprit le mélange de dizaines de senteurs qui flottaient dans l'air à chaque fois. Faire le tout en même temps, en plus de veiller à être discret, lui semblait être beaucoup trop compliqué. Enfin, son père y arrivait bien, alors il tenterait de ne pas le décevoir. Une dernière question fit irruption dans la tête du petit.
-Et quand est-ce que je verrai enfin la neige ?», demanda-t-il, le regard pétillant d'impatience et d'émerveillement.
D'après ce qu'il avait entendu de loups plus âgés, la neige était juste géniale pour jouer ! Et son âme de louveteau, malgré tout le sérieux dont il faisait preuve à son jeune âge, avait soif de découvrir cet élément.


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Sam 6 Oct - 11:57
Actéon afficha un petit sourire. Ainsi, ses deux fils étaient potentiellement intéressée par la chasse ? En voilà une excellente nouvelle ! Néanmoins, sa progéniture lui avait posé des questions et, en tant que père, il était de son devoir d’y répondre.

La chasse est une question de force, d’agilité et d’endurance, mais c’est aussi une question de ruse. Dans un premier temps, il te sera nécessaire de savoir poursuivre tes proies, puis deux options s’offrent à toi :
-Tu connais le terrain et tu sauras où les bloquer.
-Tu attends que ta proie, paniquée, commette une faute.
Lorsque tu seras un excellent adepte de la traque, tu rattraperas facilement les proies, en te demandant pourquoi tu n’y arrivais pas avant.

Maintenant, il commençait à chasser des proies plus grosses. Tant mieux, la meute avait besoin de toutes les ressources nécessaires pour grandir.

Chaque expérience te forme. Même si tu échoues, il faut se dire que tu affutes ton esprit et ton corps afin de réussir ta prochaine chasse. Tu apprendras bientôt à manipuler tes sens, sans te mélanger les pattes. Pour cela, il faut pratiquer, encore et encore.

Silence Illusoire n’aura jamais été si bavard depuis qu’il a des enfants. Mauvais nom de lune, sans doute. Cependant, il ne put s’empêcher de s’arrêter en regardant son fils, un peu surpris de sa question. Lui n’avait jamais été un loup très joueur.

...
On a qu’à aller en voir maintenant.

Il y avait pas de raison qu’il refuse de satisfaire sa curiosité, mais pour voir les premières neiges, il fallait monter un peu plus haut dans la montagne.  En montant en altitude, l’atmosphère se refroidit et bientôt, les premières couches de blanc apparaissent à l’horizon.

Si Fenrir veut être un chasseur, il devrait maîtriser les éléments présent sur le territoire Agmark à la perfection.



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Mar 9 Oct - 13:47



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Fenrir redoubla d'attention lorsque son père répondit à ses questions.
«La chasse est une question de force, d’agilité et d’endurance, mais c’est aussi une question de ruse. Dans un premier temps, il te sera nécessaire de savoir poursuivre tes proies, puis deux options s’offrent à toi : Tu connais le terrain et tu sauras où les bloquer. Tu attends que ta proie, paniquée, commette une faute. Lorsque tu seras un excellent adepte de la traque, tu rattraperas facilement les proies, en te demandant pourquoi tu n’y arrivais pas avant. Chaque expérience te forme. Même si tu échoues, il faut se dire que tu affutes ton esprit et ton corps afin de réussir ta prochaine chasse. Tu apprendras bientôt à manipuler tes sens, sans te mélanger les pattes. Pour cela, il faut pratiquer, encore et encore., expliqua le chasseur.
Le louveteau acquiesça d'un air sérieux, retenant bien toutes ces informations, avant de lever la tête vers Actéon lorsque ce dernier répondit à sa toute dernière question.
-On a qu’à aller en voir maintenant.
-Vraiment ?, s'exclama le petit d'une voix aiguë.
Il suivit son père d'un pas joyeux, accélérant l'allure pour marcher à son niveau. Ils marchèrent un long moment, grimpant petit à petit pour gagner en altitude. Les pattes encore maladroites et fragiles de Fenrir commençaient à être douloureuses mais le louveteau ne dit rien. Il ne voulait pas rater la neige, alors il devait tenir bon.
Au fur et à mesure, le petit avait remarqué que l'air était devenu plus froid et bientôt il se mit à frissonner. Son duvet de louveteau le protégeait bien, mais pas assez. Fenrir profita qu'Actéon fasse une pause pour aller se blottir contre le poitrail de son père, profitant de la chaleur de sa fourrure épaisse. Le louveteau regarda l'horizon. Et ses yeux ambrés brillèrent d'émerveillement lorsqu'il vit l'éclat de la neige au loin. D'un blanc pur, elle donnait un aspect totalement différent au paysage qui en devenait méconnaissable.
-Wouaaaaah. C'est beau !, s'exclama-t-il.
Il s'enfonça un peu plus dans les poils de son père en grelottant.
-Mais pourquoi est-ce qu'il fait si froid alors qu'on est encore loin de la neige ?»


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Sam 13 Oct - 14:26
Actéon regarda sa progéniture se blottir contre son poitrail poilue et chaud avant qu’il ne remarque que les premières neiges. Visiblement, il y trouvait une fascination qui échappait peut-être à son papa dénué d’imagination. Pour lui, c’était simplement un terrain particulier de chasse.


Plus on monte en montagne, plus il fait froid.
C’est un paradigme que tu dois accepter.


Néanmoins, le petit louveteau commençait à trembloter. Sa fourrure était beaucoup moins épaisse que Papa Actéon et s’il ne voulait pas se faire copieusement engueuler par sa compagne (à juste titre), il était temps de redescendre.


Tu reviendras quand tu seras plus âgée et quand tu auras plus d’épaisseur sur ta fourrure.


Il poussa du museau son fils dans la direction opposé, vers le bas de la montagne et surtout, vers le chaud.



Merci Reira pour le kit ! 
Souffle d'Été
FenrirSouffle d'Été
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
9/100  (9/100)
Endurance:
10/100  (10/100)
avatar
Messages : 32Points : 76Age : 6 moisSexe : MâleRang : ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
0 bonus santé
+2 dés de Chasse Bonus
Icone :

Lun 15 Oct - 15:40



PÈRE ET FILS

Force : 4
Agilité : 6
Endurance : 10

Fenrir & Actéon

Son père ne fut pas très long à répondre.
«Plus on monte en montagne, plus il fait froid. C’est un paradigme que tu dois accepter., expliqua-t-il.
Fenrir était peut-être intelligent, il était encore jeune et ne savait pas tout, loin de là. Aussi le mot "paradigme" resta un mystère pour lui, bien qu'il en déduise le sens. Mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, Actéon continua.
-Tu reviendras quand tu seras plus âgée et quand tu auras plus d’épaisseur sur ta fourrure., dit-il en le poussant légèrement du museau. Fenrir lança un dernier regard à la neige au loin, puis il obéit sans protester et se hâta de suivre son père dans la descente. Il trottinait près du mâle, veillant cependant à ne pas le gêner en marchant dans ses pattes.
Tandis qu'ils se dirigeaient tranquillement vers la tanière, une autre question s'éveilla dans l'esprit de Fenrir.
-Dis, vers quel âge est-ce que j'aurais un pelage assez chaud pour aller dans la neige ?», s'enquit-il en levant son regard ambré vers son père.
Décidément, le louveteau était plus qu'impatient de le découvrir, et il se promis à lui-même qu'il se rendrait dans les montagnes aussitôt qu'il en aurait la capacité. Alors il espérait que son père lui répondrait que ce serait pour bientôt.  


REIRA DE LIBRE GRAPH


Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
36/100  (36/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
61/100  (61/100)
avatar
Messages : 414Points : 495Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme Dé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 21 Oct - 9:32
Il fallait reconnaître que son fils était tout de même très bavard, par rapport à Actéon. On me dira que celui-ci se limitait peut-être au stricte minimum (même s’il s’était amélioré depuis qu’il avait une vrai vie sociale), mais d’un autre côté, il aimait se placer en professeur qui enseignait à de jeunes élèves,


Hum… Il y a certains soir où le cercle de lumière est parfaitement rond. Cela se produit quand le soleil passe environs une trentaine de fois au-dessus de nos têtes.
Quand tu la verras 6 fois dans cet état, alors tu seras prêt.


C’était à la fois court et long. Ah, les voilà arrivée à la tanière. Les autres loups commençaient à rentrer eux aussi, il faut dire qu’il se faisait un peu tard.


Bien Fenrir, je tiens à te féliciter pour ta curiosité et ta vivacité d’esprit.
Je caresse l’espoir qu’un jour, tu deviennes un bien meilleur chasseur que moi.


Il lui donne un grand coup de langue sur le haut de la tête de son fils. Allez, il était temps de rejoindre la belle et parfaite petite famille.



Merci Reira pour le kit ! 
Contenu sponsorisé

Père et fils (Pv Fenrir)