V2
 
Derniers sujets
» 13 Décembre
Aujourd'hui à 12:36 par Kahn

» Anniversaires
Aujourd'hui à 11:50 par Finwë

» 12 Décembre
Aujourd'hui à 11:46 par Destin

» Garde-manger
Aujourd'hui à 11:45 par Destin

» Garde-manger
Aujourd'hui à 11:43 par Destin

» Gestion des Chasses [Solitaires]
Aujourd'hui à 11:39 par Destin

» SLAP YOUR MAMA [PV]
Aujourd'hui à 11:15 par Kahn

» Douze ► Un pas, une souffrance
Aujourd'hui à 4:03 par Douze

» Augmenter vos jauges
Hier à 18:18 par Cersei


Get up and let's play ! - feat Azazel

Mystères du Temps
PandoraMystères du Temps
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
13/100  (13/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar
Messages : 45Points : 125Age : 7 moisSexe : FemelleRang : ApprentieBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Jeu 26 Juil - 11:29



GET UP AND LET'S PLAY !

Force : 7
Agilité : 8
Endurance : 5

Pandora & Azazel

Le caillou atterrit dans l'eau avec un petit "plouf" à peine audible à cause du vacarme de la cascade. Il coula vers le fond et bientôt la petite louve ne discerna plus sa forme ronde. Elle s'assit lourdement, observant l'endroit où elle venait de lâcher la pierre avec agacement. Assise sur un rocher en bordure de l'étendue d'eau, elle n'était pourtant qu'à quelques longueurs de queue de la pente douce qui y menait, et pourtant il semblait qu'elle n'aurait jamais patte ici. Si seulement elle savait nager ... D'ailleurs, savait-elle nager ? A vrai dire, elle n'en avait aucune idée. Mais quitte à résoudre cette énigme, mieux valait le faire en présence de papa et maman au cas où la réponse serait négative. Elle ne tenait pas vraiment à se noyer alors qu'elle venait tout juste d'avoir deux mois, et la cascade qui venait se fracasser dans le petit étang non loin créait des remous peu fiables pour un poids plume comme elle.
Pandora se contenta d'observer son reflet vacillant à la surface pendant quelques instants. Elle avait une petite tête ronde caractéristique des louveteaux de son âge, et son pelage de jais ne se résumait pour l'instant qu'à un duvet tirant parfois vers le brun, ébouriffé à de nombreux endroits. Ses prunelles d'un magnifique bleu-gris avaient une couleur semblable à celle de l'eau qui les reflétaient en ce moment-même, et brillaient de curiosité et d'intelligence. La petite se redressa soudainement. Elle avait passé assez de temps assise ici, et ses pattes la démangeaient, réclamant qu'elle bouge. Si ses parents la disaient hyperactive, elle se considérait tout simplement comme infatigable, ce qui faisait d'elle une louve redoutable et puissante car toujours alerte. Pandora trottina gaiement vers la pente douce, bondissant agilement de rocher en rocher pour atteindre son but. Quoique agilement ... pas vraiment. Atterrissant maladroitement sur un rocher rendu glissant par la mousse qui s'y était déposée, elle dérapa et sentit son arrière-train la tirer soudainement vers le bas. Elle tenta de s'agripper au promontoire à l'aide de ses petites griffes, en vain. Le "plouf" qui retentit fut cette fois-ci plus remarquable, et des gerbes d'eau éclaboussèrent les alentours tandis que la boule de poils noire se retrouvait dans une eau rendue glaciale par son perpétuel mouvement.
Son corps tout entier fut plongé dans l'étang, et sa tête se retrouva immergée un court instant, avant que son instinct ne s'éveille et que Pandora se mette à agiter frénétiquement ses pattes pour remonter à la surface. Le passage de la chaleur de la jungle à la fraîcheur de l'eau la fit frissonner et elle se hâta de nager vers le bord. Heureusement pour elle, elle en était assez proche et parvint sans trop de mal à l'atteindre avec quelques efforts. Elle se hissa dehors et fit quelques pas dans l'herbe avant de s'arrêter. Haletante, elle avait la tête basse, tentant de reprendre son souffle. Un gargouillis remonta du fond de sa gorge et elle cracha toute l'eau qu'elle avait avalé, formant une petite flaque à ses pattes. Son pelage dégoulinait et était plaqué sur son corps fin, lui donnant un air assez ridicule. Pandora se retourna, faisant face à la cascade. Elle réalisa soudainement qu'elle avait réussi à nager et sa queue se mit à battre joyeusement l'air, tandis qu'elle affichait un air fier.
«Je sais nager ! Et toute seule, ha !, lança-t-elle à l'eau comme si elle pouvait l'entendre.
Elle scruta les environs, espérant qu'un loup de la meute avait pu observer ses exploits et pourrait raconter à tout le monde que la petite Pandora était douée et progressait plus vite que n'importe qui. Cependant, personne ne semblait traîner dans les environs. Avec cette chaleur, tous les membres de la meute étaient probablement abrités dans les grottes à somnoler, comme ses parents et ses frères à qui elle avait fait faux bond en échappant à leur vigilance. Toutefois, elle ne semblait pas si seule qu'elle le pensait, et elle avisa bientôt une forme brune non loin. Pandora pencha la tête sur le côté, intriguée, avant de s'en approcher discrètement. Elle grimpa à son tour sur le rocher plat, situé en plein soleil, ses pattes laissant des traces humides à chaque pas sur la roche bouillante. La forme brune n'était autre qu'un louveteau de son âge qui lézardait et ronflait en plus de cela. Pandora se souvint que Sokka avait parlé d'autres louveteaux dans la meute, nés quelques jours après eux apparemment. D'ailleurs, elle avait déjà croisé l'un d'entre eux, Onéquelquechose, lorsqu'elle n'avait que trois semaines. Bien, elle venait d'en trouver un autre. Une occasion rêvée de sympathiser avec lui et d'en faire un camarade de jeu et de bagarre ! Cependant, le camarade en question semblait dormir profondément et n'avait visiblement pas entendu la moindre choses de tout ce qui s'était passé depuis tout à l'heure. La petite louve lui donna un coup de patte dans l'oreille.
-Hey, t'es mort ?», pouffa-t-elle.
La seule réaction du louveteau fut un petit mouvement d'oreille mais il ne sembla pas se réveiller pour autant. Pandora soupira. Était-elle la seule au monde à ne pas dormir dès qu'il faisait chaud ?
Décidant de passer à la manière forte, elle se plaça près de l'autre et s'ébroua, envoyant l'équivalant de probablement la moitié du lac d'ambre sur le louveteau brun, les gouttelettes volant en tous sens. Une bonne douche froide, rien de mieux pour réveiller le plus gros des dormeurs !  


REIRA DE LIBRE GRAPH




Merci Oracle !:
 
Souffle Sinistre
AzazelSouffle Sinistre
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
9/100  (9/100)
Agilité:
12/100  (12/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar
Messages : 16Points : 47Age : 5 moisSexe : MâleRang : Apprenti guérisseur - ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 27 Juil - 16:52
5 - 5 - 10


Je crois qu'en fait j'aurais dû rester dans la tanière. Parce que dehors, il fait vraiment chaud, et c'est pas aussi confortable. La tanière est pas loin, en fait, mais maintenant j'ai plus assez envie d'y retourner pour me lever, alors je reste là. Oné et Neeven sont partis quelque part sans moi, et je sais pas où est maman, mais j'aimerais bien la retrouver parce que c'est moins marrant d'être tout seul, surtout quand il fait chaud comme ça et qu'elle doit pas être en train de chercher des feuilles loin de la tanière. Je lui dirais bien qu'il y a aussi des feuilles près de la tanière et qu'elle pourrait rester avec moi en les ramassant, d'ailleurs. Je sais pas pourquoi elle prend pas juste les feuilles près de la tanière. Peut-être qu'elle les a pas vues. Je vois plein de trucs que les autres voient pas, moi.

En plus, dehors, on peut pas dormir tranquille parce qu'il y a tout le temps du bruit et des gens. J'aime bien le bruit de la cascade, parce qu'il est régulier et marrant, mais il y a des trucs qui ne sont pas la cascade qui font "plouf" dedans et j'aimerais bien savoir ce que c'est. Peut-être que c'est un animal. Si je reste immobile et que j'essaie de dormir assez fort, il va sûrement partir, et je pourrais me rendormir. Enfin, en théorie, parce qu'il continue de faire du bruit, et c'est un bruit bizarre d'ailleurs, comme si il parlait sauf que j'entends mal avec la cascade. J'ai continué d'attendre jusqu'à ce que les bruits se rapprochent de moi, les yeux fermés et en essayant de paraître quelqu'un qui dort. « Hey, t'es mort ? » ça a demandé juste au dessus de moi. Et quelque chose a tapé mon oreille. Un louveteau. C'est pas un animal, c'est un louveteau, qui va venir m'embêter jusqu'à ce que je me réveille parce que les autres louveteaux sont tous hyperactifs à courir partout tout le temps. Arrête, laisse-moi tranquille, j'ai pensé, je veux dormir moi, il fait trop chaud pour bouger. Puis c'est une question idiote, si je suis mort, évidemment que je suis pas mort.

Peut-être qu'elle va me laisser seul si je bouge pas et que je continue de faire comme si je dormais. Je me suis concentré sur cette idée jusqu'à sentir de l'eau partout sur mon pelage, comme si la cascade se mettait à me tomber dessus d'un coup au lieu de tomber dans le lac. J'aurais peut-être dû continuer à faire semblant, mais j'ai pas contrôlé ma réaction en poussant un piaulement de surprise face à un truc aussi froid et aussi subit qui me tombe dessus. Et de me retourner pour me redresser du coup, franchement vexé. C'est un louveteau noir, un peu petite, qui vient de s'ébrouer sur moi après avoir fait des ploufs dans le lac. Peut-être celle dont Oné parlait, celle qui a ses parents dans la meute. Sa maman et son papa. Je me demande si j'ai un papa aussi. Il doit pas être dans la meute, parce que je l'ai pas encore vu. Mais si il est pas dans la meute, pourquoi il aurai rencontré maman?

Peu importe, de toute façon, je veux pas jouer, je veux dormir en attendant qu'il fasse moins trop chaud et pouvoir faire des trucs plus intéressants quand il fera plus froid. Comme de regarder la cascade tomber dans le lac. Je lui ai jeté un regard noir avant de me rouler en boule dos à elle, boudeur et déterminé à l'ignorer le plus possible. Je suis sûr que je suis meilleur qu'elle en jouant à ça. Et qu'elle est pas du tout patiente, et qu'elle finira par avoir marre de me taper l'oreille pour attirer mon attention, si je reste immobile.


Mystères du Temps
PandoraMystères du Temps
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
13/100  (13/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar
Messages : 45Points : 125Age : 7 moisSexe : FemelleRang : ApprentieBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Mar 31 Juil - 23:14



GET UP AND LET'S PLAY !

Force : 7
Agilité : 8
Endurance : 5

Pandora & Azazel

La douche froide eut l'effet escompté, et le petit cri de détresse et de surprise que poussa l'autre louveteau provoqua un rire étouffé chez Pandora, qui tenta tant bien que mal de ne pas se moquer trop ouvertement de l'autre, en vain. Son regard étincelait d'amusement, si bien qu'il était difficile de voir autre chose que cela. Le louveteau brun se redressa d'un coup et se tourna vers la petite avec un air mauvais qu'elle ignora superbement. Alors qu'elle s'apprêtait enfin à lancer une véritable conversation, voilà que son nouvel ami lui tournait de nouveau le dos, sans un mot. Le mâle se roula en boule en se laissant tomber lourdement, et Pandora le fixa quelques instants. Et bien ... quel accueil ! La petite n'en croyait pas ses yeux, c'était la première fois qu'on l'ignorait de la sorte. Quoique ... En fait non. La plupart des adultes de la meute avaient fini par l'ignorer après environ cinq minutes passées en sa compagnie. Maman disait que c'était parce qu'elle était trop énervée dans tout ce qu'elle entreprenait et qu'elle parlait trop. Mais Pandora pensait que les adultes étaient tout simplement toujours trop lents et fainéants. Rien que le fait de les voir flemmarder dans les grottes tout à l'heure l'avait agacée. C'était pour cela que la petite espérait bien rester un louveteau. Au moins, elle avait toujours de l'énergie et pouvait faire ce qu'elle voulait ! Quoi qu'il en soit, ce qu'elle voulait en ce moment-même c'était jouer, et ce n'était pas en boudant que l'autre louveteau y échapperait, oh que non !
Pandora fit le tour et se plaça de nouveau face à lui. Là, elle s'écroula littéralement au sol et posa sa tête sur ses pattes avant, le museau à quelques centimètres seulement de l'oreille du gros dormeur comme elle avait décidé de l'appeler. Là, elle fit exprès de soupirer longuement et exagérément, soufflant directement vers l'orifice, ce qui fit s'agiter l'oreille brune en tous sens. Voyant après plusieurs tentatives que cela n'avait d'autre effet que de provoquer un tic nerveux qui commençait à l'ennuyer, Pandora abandonna cette idée pour réfléchir quelques instants. Puis, elle attrapa cette même oreille entre ses petits crocs et commença à tirer en grondant légèrement, sa queue frappant la pierre avec amusement.
«Allez, viens jouer !, aboya-t-elle à l'intention du mâle.
N'ayant pas la patience d'attendre une quelconque réponse qu'elle n'était même pas sûre d'avoir, elle se releva d'un bond, lâcha sa prise et bondit directement sur son congénère. Elle atterrit sur son dos et s'y agrippa à l'aide de ses griffes encore inoffensives, avant de laisser tout son poids peser sur celui en dessous. Elle sentit l'autre remuer sous ses pattes, mais son mouvement la déséquilibra, et, soudainement, elle réalisa qu'ils étaient vraiment proches du bord du rocher, et c'est avec un petit cri à l'unisson que les deux louveteaux chutèrent en contrebas ... pour terminer leur roulade dans l'eau.
Se retrouver immergé dans l'eau une seconde fois n'atténua pas l'effet de surprise causé par le changement brutal de température, et Pandora sentit un nouveau frisson lui parcourir le corps. Décidément, le destin semblait vouloir absolument qu'elle apprenne à nager le plus tôt possible. Elle répéta instinctivement les mêmes mouvements qu'auparavant, et se hissa hors de l'eau avec plus de facilité cette fois-ci. Dès que ses pattes touchèrent le sol, elle commença à exécuter plusieurs petits sauts d'excitation tout en courant un peu sur le bord, attendant que son ami sorte à son tour. Elle s'amusait comme une folle finalement, mais avait encore un tas d'énergie à dépenser avant de retourner auprès de papa, maman et Éole.
-Qu'est-ce que tu es lent !», lança-t-elle à l'intention du louveteau brun qui rejoignait tout doucement le bord.
Elle espérait qu'il serait un peu plus réactif sur la terre ferme, maintenant qu'il était bien réveillé et disposé à accepter son jeu.


REIRA DE LIBRE GRAPH




Merci Oracle !:
 
Souffle Sinistre
AzazelSouffle Sinistre
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
9/100  (9/100)
Agilité:
12/100  (12/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar
Messages : 16Points : 47Age : 5 moisSexe : MâleRang : Apprenti guérisseur - ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 12 Aoû - 22:37
5 - 5 - 10


J'ai espéré le plus fort possible qu'elle soit en train de s'en aller avant de l'entendre s'effondrer à côté de moi avec un soupir très exagéré, et j'ai retenu ma déception pour ne pas lui donner l'impression qu'elle est en train de gagner. De toute façon, elle va pas rester là, parce que ça se voit qu'elle a envie de bouger et de s'exciter et pas de rester affalée à côté de moi pour jouer comme moi j'aurais envie. C'est même tellement évident que je me demande pourquoi elle le fait, parce que c'est franchement bête, du coup.

Mais je n'arrive pas par contre à empêcher mon oreille de bouger, malgré tous mes efforts, et peut-être que c'est ça qui l'encourage de nouveau à continuer à me tourner autour. J'aimerais vraiment lui grogner dessus comme savent faire les adultes pour lui dire de s'en aller, si j'en étais capable, mais la seule chose que je sais faire c'est un bruit qui ressemble à un couinement raté de louveteau qui ne ferai peur à personne. Elle finit par mordre dans mon oreille et je ne retiens pas non plus un sursaut, cette fois, de surprise face à cette attaque parfaitement imprévue. Laisse-moi tranquille! j'ai envie de lui hurler, sauf que ça ne ressemblera à rien si je parle, comme toutes les fois où je parle alors que je suis aussi énervé que ça. « Allez, viens jouer ! » Je me suis dit que j'allais persévérer dans mon effort et l'ignorer jusqu'à sentir un poids brutal sur mon dos et lâcher un jappement de surprise. Et sentir le monde tourner, tourner, et le sol disparaître, et un début de panique qui m'envahit en l'entendant crier aussi, avant de percuter la surface de l'eau.

Enfin, non, je n'ai pas réalisé immédiatement que c'était la surface de l'eau, vu que j'ai d'abord passé un très long moment à essayer de comprendre ce qui venait de m'arriver. C'est mes réflexes qui ont repris le dessus en premier, en me faisant battre des pattes comme un hystérique pour essayer de remonter vers l'air, hors de l'eau, respirer de nouveau et recracher tout le liquide que j'ai avalé. J'ai crachoté une gerbe d'eau en retrouvant enfin l'air, avant de plonger de nouveau, mais pour moins longtemps, juste quelques instants pour que mes pattes réussissent à stabiliser leur mouvement et me traîner vers la rive, le cou tendu à l'extrême pour atteindre la surface quand même. J'ai mal, j'ai mal au dos à m'agiter autant dans l'eau pour rejoindre la terre ferme. Je hais l'eau, je hais l'eau! J'avais jamais plongé avant, mais maintenant, j'ai décidé que je haïssais l'eau. C'est froid, c'est effrayant, c'est comme si un énorme monstre m'attirait de toutes ses racines vers le fond pour que j'y étouffe, et la louvette m'y a poussé, donc je hais l'eau, je hais ce lac, je hais cette cascade, et je hais la louvette aussi. Je lui ai rien demandé, moi!

J'ai recraché encore plus d'eau en me hissant enfin sur les rochers, sous les remarques moqueuses de la coupable. Tousser, tousser, à plus en avoir de souffle pour être sûr qu'il n'y a absolument plus une goutte dans ma gorge. « Qu'est-ce que tu es lent ! » Je suis pas lent, je suis normal, et c'est toi qui est trop rapide! C'est toi qui est beaucoup trop rapide pour tout le monde et qui devrai essayer de se calmer, parce que je t'avais pas provoqué et que tu me sautes dessus sans raison et que personne veut jouer avec ce genre de personnes de toute façon. J'ai essayé sans grand succès de réfréner la colère qui bouillonne au fond de ma tête malgré l'eau très froide qui continue de me faire frissonner sur la terre ferme. Je tremble, de froid, de colère et de peur après une trouille pareille, et je lui ai lancé le regard le plus haineux que je pouvais faire avant d'avoir une idée en tête.

J'ai grimpé à son niveau, presque déterminé dans mes mouvements pour une fois, avant de me rapprocher d'elle le plus près possible, la louvette entre moi et le lac, et j'ai inspiré un grand coup avant de me projeter en avant contre elle le plus fort possible. Les rochers mouillés n'offrant aucune prise, j'ai failli me faire entraîner avec elle dans mon élan, mais j'ai quand même souri en l'entendant tomber à l'eau. Splouf, ça a fait, et moi suspendu au dessus du vide qui jette un regard triomphant vers le lac et l'énième bain consécutif de la louvette insupportable. J'ai réussi! j'ai réalisé en m'agrippant au bord. Je viens de réussir à pousser quelqu'un à l'eau. Et en fait, je ne m'attendais pas à être aussi excité et satisfait par ça.

J'ai mal au dos, mais pour une fois, ça n'est presque pas grave. Je suis juste content d'avoir enfin réussi à gagner un round contre elle, même si elle va sûrement revenir dès qu'elle sortira de l'eau, et bizarrement, l'idée qu'elle revienne me voir ne me semble plus si terrible que ça maintenant que je suis réveillé et que je viens de lui prouver ma force. Je me suis quand même dépêché de m'éloigner du bord, pour aller me glisser sous un buisson à quelques mètres du lac, en essayant de cacher le grand sourire sur mes babines. Est-ce qu'elle va me retrouver, maintenant qu'elle a de l'eau plein la truffe, hein? Et je me surprends moi-même à en avoir envie, après avoir autant espéré qu'elle s'en aille et me laisse tranquille.


Mystères du Temps
PandoraMystères du Temps
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
13/100  (13/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar
Messages : 45Points : 125Age : 7 moisSexe : FemelleRang : ApprentieBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Mar 14 Aoû - 15:20



GET UP AND LET'S PLAY !

Force : 7
Agilité : 8
Endurance : 5

Pandora & Azazel

Pandora avait énormément de mal à retenir son rire lorsqu'elle vit la tête que tirait l'autre louveteau en sortant de l'eau. On croirait qu'il avait vu un fantôme ! De plus, il avait l'air d'un rat à cause de son pelage détrempé. N'en pouvant plus, Pandora pouffa, ce qui lui valut un regard empli de colère de la part de son camarade de jeu. Elle n'arrêta pas pour autant de se moquer de lui, ni quand il s'avança d'un air mauvais vers elle.
Puis, sans prévenir, le mâle la bouscula ... de nouveau dans l'eau. La petite poussa un petit cri indigné avant de faire son troisième plongeon de la journée, moins gracieux encore que le précédent à en juger par la quantité d'eau qui éclaboussa les alentours lorsque son corps frappa la surface. Et encore une fois, elle remonta à la surface, prenant une grande goulée d'air en émergeant sa tête hors de l'eau, avant de battre des pattes d'un geste qu'elle maîtrisait désormais presque à la perfection tant elle s'était exercée en si peu de temps. Lorsqu'elle se hissa sur les rochers pour s'ébrouer, elle commença à râler.
«C'était de la triche ça ! T'as pas le droit !, se plaignit-elle avant de relever les yeux pour se rendre compte que son ami n'était plus là.
Elle se renfrogna, plissant le museau avec mécontentement et couchant ses oreilles sur son crâne. Il l'avait vraiment abandonnée en plein jeu ? C'était pas juste, et méchant en plus.
-T'es pas drôle ! Tu triches et en plus tu t'enfuis !, lança-t-elle aux arbres alentours.
Cependant, alors qu'elle s'apprêtait à aller bouder dans la tanière, elle remarqua des petites traces de pattes humides dans la terre, qui s'éloignaient de la cascade. Se pourrait-il qu'elle appartiennent à son nouvel ami ? Mais oui bien sûr ! Lui aussi était trempé à cause de leur chute, il lui suffisait de suivre ses traces pour le retrouver. L'expression de Pandora passa de la déception à l'amusement, et elle marcha dans les pas de l'autre louveteau, les yeux rivés sur le sol. La piste ne la mena que quelques mètres plus loin, à un buisson touffu. La petite se figea devant celui-ci et pencha la tête sur le côté d'un air intrigué en apercevant la queue brune qui en dépassait. Il fallait qu'il s'entraîne à cache-cache, il n'était pas très bon à ce jeu-là pour l'instant ...
Pandora se plaqua au sol et poussa un petit grognement, avant de se jeter avec un cri de guerre sur le buisson. L'atterrissage fut quelque peu catastrophique. La petite écrasa le buisson de tout son poids, dont de multiples branches se brisèrent, tandis qu'elle passait à travers pour s'étaler finalement sur l'autre louveteau. Elle secoua la tête, se débarrassant des petites feuilles collées à ses poils.
-Trouvé !, jappa-t-elle à son oreille, peut-être un peu trop fort d'ailleurs.
Elle se laissa rouler sur le côté, s'empêtrant encore plus dans le pauvre buisson qui n'avait pourtant rien demandé. Une fois sur le dos, elle donna un coup de patte sur le museau du louveteau brun.
-Alors, à quoi on joue maintenant ?», s'exclama-t-elle, son énergie à peine entamée.


REIRA DE LIBRE GRAPH




Merci Oracle !:
 
Souffle Sinistre
AzazelSouffle Sinistre
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
9/100  (9/100)
Agilité:
12/100  (12/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar
Messages : 16Points : 47Age : 5 moisSexe : MâleRang : Apprenti guérisseur - ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mer 29 Aoû - 22:19
5 - 5 - 10


« C'était de la triche ça ! T'as pas le droit ! » elle a braillé un moment après que je me sois caché dans mon buisson. Je vois pas en quoi c'est de la triche, parce qu'on a jamais dit qu'on jouait à un jeu en particulier et que je peux pas tricher sur les règles si il y en a pas. Et je connaîs aucun jeu où c'est de la triche de pousser son partenaire à l'eau, mais je ne joue pas à beaucoup de jeux avec les autres louveteaux alors peut-être qu'il en existe un quand même. Il y a eu un moment de silence, puis elle a dit de nouveau: « T'es pas drôle ! Tu triches et en plus tu t'enfuis ! » J'ai souri dans mon buisson parce que ça voulait sûrement dire qu'elle arrivait pas à me retrouver et que ma cachette était bonne. Et que si je voulais continuer à jouer avec elle, de toute façon, je n'ai qu'à en sortir pour aller la rejoindre de nouveau.

Enfin, je pensais jusqu'à entendre un hurlement de guerre de louveteau juste à côté de moi et de ma cachette. Et de me figer une fraction de seconde avant d'entendre les branches s'effondrer au dessus de moi dans un boucan monstrueux et d'être écrasé par une masse aussi énorme que maladroite par le fait. J'ai lâché un autre cri de surprise, un peu étouffé par le poids du louveteau étalé sur mon dos - et ça fait mal, en plus - en essayant mollement de me dégager. « Trouvé ! » elle a glapit juste dans mon oreille, et je me suis écarté peut-être un peu trop brusquement par réflexe, surtout en la sentant enfin descendre de mon dos. Elle crie super fort, j'y peux rien!

« Alors, à quoi on joue maintenant ? » Je l'ai regardée avec suspicion, avec son excitation sans fin - littéralement. Ca fait trois fois qu'elle se retrouve à nager jusqu'à la rive par accident et elle est toujours aussi surexcitée. Moi, je l'ai fait qu'une fois et j'ai envie de rentrer dormir. J'aimerais bien savoir faire comme elle. Je me suis assis en réfléchissant à la suite. Je n'ai pas envie de continuer à m'agiter partout comme elle le fait, et j'aimerais bien connaître son nom, mais elle risque de se moquer si je parle devant elle. Je suis resté à réfléchir un long moment en regardant le sol avant de me décider. Parce que c'est un louveteau et qu'un louveteau, même si c'est super énergique et tout le temps en train de bouger, c'est quand même moins intimidant qu'un adulte. « Ze m'appelle Assassel, » j'ai commencé parce que c'est plus poli de dire d'abord avant de demander. « Tu t'appelles comment? »


Mystères du Temps
PandoraMystères du Temps
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
13/100  (13/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar
Messages : 45Points : 125Age : 7 moisSexe : FemelleRang : ApprentieBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Ven 31 Aoû - 21:06



GET UP AND LET'S PLAY !

Force : 7
Agilité : 8
Endurance : 5

Pandora & Azazel

Pandora suivit son nouvel ami lorsqu'il sortit du buisson. Elle manqua de s'étaler au sol en se prenant les pattes dans une branche mais se rattrapa de justesse avant de constater avec un grand soulagement que l'autre louveteau ne l'avait pas remarquée. Il finit par s'asseoir face à elle avec une tête d'épuisé. Quoi, déjà ? Ils venaient à peine de commencer à s'amuser qu'il était fatigué ? La petite dut faire un grand effort pour l'imiter en se laissant de nouveau tomber sur son derrière et se forcer à rester immobile plus de quelques secondes.
«Ze m'appelle Assassel., lâcha son ami.
Pandora pouffa légèrement en l'entendant parler, avant de parvenir à se contenir tant bien que mal. Pourquoi parlait-il si bizarrement ? Est-ce qu'il avait des poils sur la langue à cause de la dernière proie qu'il avait mangé ? Et puis, Assassel ? Son nom était vraiment amusant lui aussi, et Pandora ne put dissimuler son petit sourire moqueur malgré sa concentration ultime -c'est-à-dire presque nulle- dans ce but.
-Tu t'appelles comment?, lui demanda ce dernier.
Le changement de sujet permit à la petite de ne pas exploser de rire, et elle se redressa d'un bond -rester calme ne faisait définitivement pas partie de son vocabulaire- en bombant le torse.
-Je m'appelle Pandora ! Ou Mystères du Temps, mais c'est nul et trop long comme nom, alors je préfère Pandora. Ma maman c'est Midona, et mon papa c'est Epsilon. Et j'ai trois frères aussi, ils s'appellent Sokka, Torak et Éole ! Mais c'est chiant parce que je suis la seule fille et ...
Elle se tut soudainement devant la mine déconcertée d'Assassel. Oups, encore une fois elle parlait trop ... Souvent maman et papa lui disaient de parler moins vite, ou de parler moins tout court. Même Sokka, qui était pourtant toujours super gentil avec elle, avait tendance à l'ignorer quand elle enchaînait les mots à ce point.
-Comme je suis la seule fille ils sont toujours contre moi, alors je cherche des amis pour joueur avec moi ! Tu veux être mon ami ? On pourra faire plein de trucs et explorer le monde ! Et aussi faire des bêtises, et embêter les adultes !», reprit-elle, oubliant immédiatement sa résolution.
Elle trépignait de nouveau d'impatience. Elle espérait tellement qu'Assassel veuille bien être son ami ! Ce serait son deuxième ami après Onérixia, et peut-être qu'ils pourraient jouer à trois plus tard ? Et si Éole voyait qu'elle avait trouvé des amis, alors peut-être voudrait-il se joindre à eux plus souvent ?


REIRA DE LIBRE GRAPH




Merci Oracle !:
 
Souffle Sinistre
AzazelSouffle Sinistre
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
9/100  (9/100)
Agilité:
12/100  (12/100)
Endurance:
14/100  (14/100)
avatar
Messages : 16Points : 47Age : 5 moisSexe : MâleRang : Apprenti guérisseur - ApprentiBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Sam 22 Sep - 22:59

J'ai rabattu mes oreilles en arrière en la voyant se retenir de rigoler. Je vois pas en quoi c'est drôle, et en plus c'est méchant. Les adultes, eux, ils se moquent pas de moi quand je parle. Elle n'a qu'à pas se retenir aussi visiblement, si elle peut vraiment pas s'empêcher de vouloir rire. Ou juste faire un effort. C'est vexant.

La vitesse à laquelle elle a réagi à ma deuxième question, par contre, m'a vraiment surprise. J'ai sursauté un peu, décontenancé, avant de réussir à l'écouter. Enfin essayer de réussir. « Je m'appelle Pandora ! Ou Mystères du Temps, mais c'est nul et trop long comme nom, alors je préfère Pandora. Ma maman c'est Midona, et mon papa c'est Epsilon. Et j'ai trois frères aussi, ils s'appellent Sokka, Torak et Éole ! Mais c'est chiant parce que je suis la seule fille et ... » Il a fallu qu'elle fasse une pause dans son débit de paroles pour que je réalise que ma mâchoire gueule s'est entrouverte sous le coup de la stupeur d'avoir à analyser autant de mots à la seconde. Je l'ai refermée, en ayant un peu plus de mal à cacher mes yeux écarquillés, toujours un peu mal à l'aise. Mystères du Temps. Qui s'appelle Temps dans la meute? Midona ou Epsilon? Je n'arrive même pas à savoir si je m'en souviens pas ou si je ne l'ai jamais su. Et elle n'a même pas attendu la fin de ma stupeur pour tenter de nouveau de me noyer sous son flot de paroles. « Comme je suis la seule fille ils sont toujours contre moi, alors je cherche des amis pour joueur avec moi ! Tu veux être mon ami ? On pourra faire plein de trucs et explorer le monde ! Et aussi faire des bêtises, et embêter les adultes ! »

J'ai ouvert la bouche pour répondre, pas exactement sûr de quoi dire, avant de la refermer. Et de tenter de remettre de l'ordre dans mon esprit un peu embrouillé pour trouver quelque chose à répondre. « Euh... Ou-oui? » j'ai tenté, hasardeux, en me demandant si elle est capable de monter encore plus haut dans l'excitation si je lui réponds positivement. « M-mais on a pas le droit de f-faire des bêtisses... Z-zinon les adultes zont en colère. » Autant que j'ai la moindre chance de réussir à la convaincre avec ce genre d'arguments... « E-Et quand les adultes zont en colère... » Je me suis demandé si la fin de la phrase était vraiment nécessaire pour quelqu'un d'aussi expérimenté en bêtises de tous poils. J'imagine que non.


Mystères du Temps
PandoraMystères du Temps
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
13/100  (13/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
12/100  (12/100)
avatar
Messages : 45Points : 125Age : 7 moisSexe : FemelleRang : ApprentieBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 2 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Dim 23 Sep - 11:30



GET UP AND LET'S PLAY !

Force : 7
Agilité : 8
Endurance : 5

Pandora & Azazel

Malgré son excitation apparente, Pandora voyait bien qu'Assassel ne partageait pas son entrain. Il semblait perdu, la regardait avec des yeux écarquillés.
«Euh... Ou-oui?, finit-il par répondre après un long moment.
La petite bondit de joie. Elle avait un nouvel ami !
-M-mais on a pas le droit de f-faire des bêtisses... Z-zinon les adultes zont en colère. E-Et quand les adultes zont en colère..., reprit ce dernier.
Pandora pouffa. Il manquait tellement d'expérience en bêtises ! Elle, elle n'avait pas peur des adultes. Papa et Maman l'avaient déjà disputée tellement de fois qu'elle ne craignait même plus d'être punie. Alors elle enchaînait les bêtises autant que possible, parce que c'était tellement ennuyant d'être sage !
-C'est simple ! Il suffit de ne pas se faire prendre !, lâcha-t-elle comme une évidence. Fais comme moi, apprend à être aussi discret qu'une ombre et comme ça les adultes ne te verront pas.
Tout en parlant, elle fit une démonstration de ses capacités en camouflage et en discrétion. Elle se mit à ramper sans un bruit -ou plutôt avec le moins de bruit possible- jusqu'à un autre buisson non loin. Puis, d'un geste brusque, elle se jeta dans les branchages et s'y tapit, faisant craquer toutes les brindilles présentes sans exception sous ses pattes. Le buisson ploya lorsqu'elle se retourna, tentant vainement d'échapper au sort de son voisin dans un piteux état.
Pandora observa Assassel d'un air sérieux, son regard bleu brillant de fierté.
-Tu vois !, lança-t-elle. Personne ne me remarque !»
Elle ressortit de sa cachette, au grand soulagement du végétal, et s'avança en trottinant vers son nouvel ami. Elle étira un sourire amical à son égard, sa queue balayant l'air derrière elle. Une feuille était restée sur sa tête, ce qui lui donnait une allure assez originale. La petite attendait que son ami l'imite pour pouvoir lui apprendre l'art de la discrétion.


REIRA DE LIBRE GRAPH




Merci Oracle !:
 
Contenu sponsorisé

Get up and let's play ! - feat Azazel