V2
 
Derniers sujets

Dépasser ses limites [Entraînement]

Détermination de la Tempête
OracleDétermination de la Tempête
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
5/100  (5/100)
Agilité:
10/100  (10/100)
Endurance:
8/100  (8/100)
avatar
Messages : 34Points : 54Age : 1 an et 1 moisSexe : FemelleRang : GuérisseuseBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mar 24 Juil - 22:05
Dépasser ses limites

FORCE : 5 | AGILITE : 9 | ENDURANCE : 6

 
La jeune louve s'était aventurée en dehors des limites du territoire de sa meute. Le soleil tentait en vain de transpercer les nuages recouvrant le ciel, un vent soufflait légèrement, agitant les branches des quelques arbres alentours. La plaine qui s'étendait devant les yeux d'Oracle semblait ne jamais se terminer. Ça lui rappelait l'exode, ou plutôt ses deux exodes. Des terres à perte de vue, des territoires inconnus. Sauf que cette fois, elle était seule.
 
La plaine était parsemée de rochers et crevasses, offrant un relief particulier à la louve qui observait le paysage. Oracle avait envie de courir, pleine d'énergie et d'excitation. Ses pattes ne tenaient plus en place, comme si le sol brûlait sous ses coussinets. Des cavités, des rochers qui formaient presque des lignes droites : elle voyait ici des obstacles, un parcours lui permettant d'extérioriser et libérer cette énergie qui bouillonnait en elle, et si elle pouvait devenir un peu plus sportive par la même occasion, ce ne serait pas de refus.
 
Ni une ni deux, elle s'élança en avant, courant comme si elle cherchait à rattraper ou à fuir quelque chose. Elle avait le sentiment que ses pattes n'allaient jamais s'arrêter, slalomant entre les rochers, s'introduisant dans les crevasses et se faufilant le plus vite possible. On aurait dit que sa vie était en jeu et dépendait de l'ardeur avec laquelle elle fonçait à travers les steppes.
 
L'air fouettait son visage, ses poumons et sa gorge commençaient à lui brûler après de longues minutes de course, ses pattes commençaient à faiblir et des larmes perlaient au coin de ses yeux. Mais elle voulait dépasser ses limites, ne souhaitant cessant sa ruée pour rien au monde, continuant même à bout de force. Esquivant des rochers, des arbres, sautant par-dessus des crevasses, des troncs ou des racines, on aurait dit un train en marche impossible à arrêter. Bien que sa course se faisait plus lente au fil des mètres parcourus, elle était toujours déterminée, comme si elle poursuivait ses rêves et ne voulait les perdre de vue. Une dernière ligne droite, et elle s'arrêterait un moment.
 

Un peu sonnée, haletante et à bout de souffle, Oracle finit par s’asseoir contre un rocher, la tête levée vers le ciel, tentant de reprendre sa respiration. Elle se laissa enfin tomber sur le flanc droit, étirant ses pattes douloureuses et refaisant le plein d'énergie. La langue pendante entre ses crocs et la gorge sèche, elle se reposait avant de reprendre. Elle était fière d'avoir réussi l'objectif qu'elle s'était fixé, même s'il était sans doute ridicule fasse aux grands guerriers ou chasseurs, habitués à parcourir des kilomètres ou à mettre sans cesse leur corps à rude épreuve. Mais elle avait repoussé ses limites, et se félicitait intérieurement, elle qui faisait sans doute partie des loups les moins sportifs.


Dépasser ses limites [Entraînement]