V2
 
Derniers sujets

Le passé est imprévisible —pv

Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Jeu 5 Juil - 19:24
15 - 5 - 9



le passé est imprévisible.


A en vouloir au monde entier, le résultat était prévisible. Le problème n’est pas de chercher des noises au premier venu, mais que ce premier venu soit systématiquement plus fort et plus entraîné que moi. C’est bien le problème à être devenue solitaire si vite. Je n’ai plus de meute pour veiller à ma protection et plus personne pour peaufiner mon apprentissage. Je ne peux plus compter que sur moi-même. Et même si je ne l’admettrai jamais à personne, je suis trop faible pour avoir une aussi grande gueule. Je vais devoir prévoir un entraînement intensif, et le plus tôt sera le mieux. Mise à part survivre, je n’ai rien d’autre d’important de prévu ces temps-ci. Seule exception faite étant de soigner mes blessures, faîtes, comme j’ai tenté de l’expliquer, en m’attaquant à plus fort que moi. Cette fois ci elles restent plutôt superficielles, je n’ai pas à me plaindre. La chance reste toujours de mon côté. Cependant cela ne durera pas et je le sais.
J’aurai cependant toujours mon oncle guérisseur pour, je l’espère, me tirer de là. Il n’st pas exactement mon oncle, plutôt une sorte de grand oncle, mais la généalogie peut s’avérer très compliquée. Le principal étant qu’il reste un Oublié (même s’il porte le nom de Dragon). Il est de ma famille. J’ai eu vent d’un ancien Inkyva ayant installé sa tanière dans le grand théâtre. A ma connaissance Zephyr est le seul guérisseur Inkyva ayant quitté la meute, alors il ne me reste qu’à tenter ma chance. Mon second espoir repose sur le fait qu’il ait tant l’esprit de famille que moi, puisque mise à part un demi-lapin je n’ai rien à lui offrir.

« Zephyr, Rébellion du Dragon ? Il se pourrait que j’aie besoin de certains de tes services. » appelai-je plus au moins au hasard dans l’enceinte abandonnée.

Mes plaies ne sont pas mortelles mais je me dois de me faire soigner, au risque qu’elles s’infectent et n’empirent. Je ne compte pas mourir si jeune.



Rébellion du Dragon
ZephyrRébellion du Dragon
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
60/100  (60/100)
Agilité:
49/100  (49/100)
Endurance:
53/100  (53/100)
avatar
Messages : 229Points : 352Age : 2 ansSexe : MâleRang : GuérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures & maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santé
3 dé de chasses
3 dé guerisseur

Jeu 12 Juil - 15:10




52 / 41 / 45


Comment je suis arrivé là ? c'est dut à plusieurs conséquences et évènements, à partir de quand ai-je commencer à être désagreable ? à partir du moment ou j'ai perdu ma soeur, puis ma mère, ma demi-soeur et petit à petit il ne restait plus rien. Pourtant je tenait encore, j'étais debout, prêt à endosser le rôle de plusieurs loups, guerrier, chasseur et guérisseur. J'ai obligé Astral à me former en lui montrant ça faiblesse, lui volant plusieurs plantes. Je me demande encore comment il m'a accepté, j'aurais jeter le gamin que j'étais à l'époque.

Aujourd'hui l'exode m'a éloigné du peu des loups qui était mes semblables, leurs alliances avec les Sekmet était à vomir, jamais ma mère n'aurait accepter ça et moi dans tous ça il aurait fallut que je l'accepte ? plutôt crever. Je les ai quitter, sans un mot, sans une trace malgré le fait que j'étais leurs seuls guérisseurs, il en trouverons un autre bien assez tôt.

Me voilà aujourd'hui près d'un lieu semblable à un batiments des hommes, ayant fait miens une petite tannière ou j'y cache mes plantes et ma nourriture. Les Agmark, un problème ? il l'était déjà à l'époque et dire que nous avions un semblant de neutralité ... nous revoilà dans les plus sombres moments des loups ou la guerre fait rage et moi, au milieu ne suis plus rien.

« Zephyr, Rébellion du Dragon ? Il se pourrait que j’aie besoin de certains de tes services. »

Je tourne la tête sur cette voix légèrement familière, Heda ... Les souvenir remonte assez vite, c'est la fille de Miuna qui est celle d'Anya et d'Atom à son tour. Dire que la lignée des oubliés est déjà si longue c'est impressionnant ... j'avais déjà vu et croisé Heda plusieurs fois, à l'époque ou nous étions Navnik, que fait-elle aujourd'hui ? était-elle rester avec eux, soumise ?! mais un autre problème me vient au yeux, des plaies, griffures et choc sur son corps, ou c'est-elle fourré ?!

« Qu'est-ce que t'a bien put faire pour avoir ses blessures ? Ma parole, si c'est un loup je le tuerais. Je reviens ... »

Des griffures et des choc, 2 baies cœur de mer et 1 Miel devrais suffire pour ses plaies, j’attrape les baies et les écrases au sol avec ma patte avant de la mélanger avec le miel, un liquide collant et patteux. Retournant vers Heda je lui étales cette texture sur les différentes plaies sans qu'elle n'est besoin de dire un mot.

« Qu'est-ce que tu deviens ? tu est rester avec eux ? les ... Inkyva »




Spoiler:
 


Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 13 Juil - 14:28

le passé est imprévisible.


« Qu'est-ce que t'as bien pu faire pour avoir ces blessures ? Ma parole, si c'est un loup je le tuerai. Je reviens ... »

Ainsi donc c’est ce à quoi ressemble la protection de la famille ? Des souvenirs comme ceux-là restent bien vagues, … La famille, cela remonte à si longtemps. Je n’ai pas besoin de rien lui expliquer et, sans l’avoir vu pendant des mois, il court aussitôt à ma rescousse quand bien même il ne s’agisse que de blessures superficielles. Il agit tel le père que je n’ai pas connu, le grand frère qui n’a jamais existé. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il revient, chargé de plantes pour me soigner. Je ne dis rien, il n’en ajoute pas moins. Nous nous regardons quelques instants en silence, complices. Nous n’avons jamais été proches auparavant, quand bien même nous partageons le même sang. Il était un Navnik parmi d’autres, comme j’étais une louvette énervante parmi d’autres. Il est le premier à rompre ce silence, loin d’être gênant.

« Qu'est-ce que tu deviens ? Tu es restée avec eux ? Les ... Inkyva … »


Ses derniers mots sont à peine audibles, je peux ressentir le dégoût dans sa voix. Le même dégoût est présent dans ma propre voix. Pourquoi n’ai-je jamais remarqué à quel point nous étions semblables ? Nous avons perdu tant de temps ! Il aurait pu m’épauler alors que personne ne croyait en moi et partager les mêmes intentions que moi.
Ses soins sont rapides, précis, indolores. La faible douleur s’évapore peu à peu. Grâce à lui je me sens prête à continuer mes impétueuses aventures, pour le meilleur et pour le pire. Sûrement pour le pire à vrai dire.

« Non … Bien sûr que non … Les Navnik ont été créés à cause de l’oppression Sekmet et aujourd’hui les deux meutes fusionnent ? Cela n’avait aucun sens … Les Sekmet ont juste trouvé un moyen pour nous réduire à néant en nous dirigeant. Plus personne n’a son mot à dire et aucun d’entre eux ne s’en rend compte. Je ne pouvais décidément pas rester là-bas à faire semblant, je préfère agir de l’extérieur pour aider ce qu’il reste de Navnik. »

Mes actions sont vaines et peu utiles pour le moment, mais je suis tiraillée entre le besoin de faire vite pour aider au plus vite les miens, et le besoin de m’endurcir ce qui ne se fait qu’avec le temps. J’ai beau en parler avec des loups, tous semblent lobotomisés, forcés à croire tout ce que les hauts dirigeants leur raconte, ne remettant jamais en doute leurs paroles pourtant si fausses …

« Et toi ? Pourquoi es-tu parti ? Tes talents de guérisseur manquent à plusieurs. »

Merci de m'avoir soigné, Zephyr.



Rébellion du Dragon
ZephyrRébellion du Dragon
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
60/100  (60/100)
Agilité:
49/100  (49/100)
Endurance:
53/100  (53/100)
avatar
Messages : 229Points : 352Age : 2 ansSexe : MâleRang : GuérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures & maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santé
3 dé de chasses
3 dé guerisseur

Ven 13 Juil - 16:56


Le passé est imprévisible
52 / 41 / 45
J'étais tirayer par l'envie de l'aider, de me dire que je ne suis plus si seul que ça, que finalement il me restait quelqu'un. Mais aussi l'idée que je n'ai pas chercher à aller la voir pendant l'exode ni même chercher à comprendre ce qu'elle souhaitait ou voulait, tous simplement.

« Non … Bien sûr que non … Les Navnik ont été créés à cause de l’oppression Sekmet et aujourd’hui les deux meutes fusionnent ? Cela n’avait aucun sens … Les Sekmet ont juste trouvé un moyen pour nous réduire à néant en nous dirigeant. Plus personne n’a son mot à dire et aucun d’entre eux ne s’en rend compte. Je ne pouvais décidément pas rester là-bas à faire semblant, je préfère agir de l’extérieur pour aider ce qu’il reste de Navnik. »

Pour une raison que j'ignore à chacun de ses propros je hochait la tête a ceci près que j'avais un doute sur le fait que les Navnik soit toujours là. Certain sont devenu des Inkyva, acceptant cette soumission, qui sont les Navnik ? j'ai l'impression que nous ne somme plus que deux, a moins que d'autre est profité pour quitter cette nouvelle meute ? si tel était le cas je me trompait lourdement, je ne suis peu être pas si seul.

« Que restent-il des Navnik ? combien sommes-nous ? »

J'avais inconsciamment questionner par un nous, car je reste le fils de celle qui à crée cette meute, Feu des légendes c'est nous ... et pas une autre familles.

« Et toi ? Pourquoi es-tu parti ? Tes talents de guérisseur manquent à plusieurs. »

Pourquoi ? ça c'était plus qu'évident.

« Une fusion avec des Sekmet ? rien que d'y avoir penser c'est à vomir, ils sont nos ennemies depuis toujours et sous prétexte qu'un nouvel ennemie se tiens face à nous on doit faire la paix ?! c'est écœurant, je refuse de prétendre être un Inkyva comme ils ce nomme aujourd'hui, je préfère de loin prendre l'odeur d'un solitaire. S'il veulent de mes soins, qu'il prépare de quoi marchander ... »

Nan mais sérieux, je suis pas un hopital qui soigne gratuitement, je peine à trouver ses plantes et me crée une réserve, s'il pense pouvoir m'avoir par pitié c'est pas la peine. Je jugerais moi-même ceux qui passe ma tannière.



Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 13 Juil - 19:53

le passé est imprévisible.


Pour la première fois depuis toujours, un loup est d’accord avec mes propos. Il hoche la tête, m’écoute, ne lâche aucun soupir d’impatience ou de moquerie. Cela me change de mes rencontres habituelles, si seulement tous étaient comme lui … Le monde en deviendrait utopique. Cela ne serait pas plus mal après tout, un monde parfait. Nous le méritons bien avec tout ce que nous et nos ancêtres avons vécu !

« Que reste-il des Navnik ? Combien sommes-nous ? »


Ces questions sont très intéressantes … J’ai fait de beau discours mais n’y ai jamais pensé à vrai dire. Je me souviens bien de ceux qui étaient Navnik, mais qu’en est-il de ceux qui le sont toujours ? Ceux qui ont foi en la meute et en sa mentalité et ses valeurs ? Je doute que le nombre soit le même dans les deux cas. Même le plus haut dirigeant encore en vie des Navnik ne croit plus en la meute … Comment en vouloir à de simples guerriers et chasseurs ? Oh au fond de moi je leur en voudrais toujours pour leur soumission sans aucune forme de résistance, mais cela sera toujours moins fort que ma haine envers la Voyageuse. Selon moi elle est et restera la plus grande fautive. Avec Atom à la tête de sa meute, jamais rien de tout cela ne serait arrivé. Les choses changent et c’est rarement pour le mieux par ici. Tout s’empire, tout s’effondre …

« Une fusion avec des Sekmet ? Rien que d'y avoir pensé c'est à vomir, ils sont nos ennemis depuis toujours et sous prétexte qu'un nouvel ennemi se tient face à nous on doit faire la paix ?! C'est écœurant, je refuse de prétendre être un Inkyva comme ils se nomment aujourd'hui, je préfère de loin prendre l'odeur d'un solitaire. S'ils veulent de mes soins, qu'ils préparent de quoi marchander ... »

La raison ne se transmet que par les gènes ? Si oui, seuls les descends d’Atom en semblent pourvus. Aucun autre loup n’a eu l’intelligence de penser comme Zephyr. Ce sont tous des moutons au sein du troupeau, et nous, avec Zephyr, dans ce cadre de figure, serions certainement les moutons noirs. Je suis heureuse qu’il me considère autrement que tous les autres, comme un membre de sa famille même si nos ancêtres en commun me semblent si lointains. J’en suis d’autant plus heureuse que je n’aurais rien eu à marchander en échange de soins. Néanmoins j’aimerais faire quelque chose en retour, aider à mon tour ma meute ou ce qu’il en reste … En tant que solitaire on devient guerrier-chasseur-espion avec le temps, mais être guérisseur … Il faut des mois d’apprentissage.

« Je ne pense pas que nous soyons beaucoup … Ils se sont tous soumis à l’autorité Sekmet. Même Finwë ne semble pas croire au Feu des Légendes … Je parle autour de moi, répand nos idéaux, mais en vain. J’ai l’impression de mener une quête perdue d’avance … » Je marque une pause, relève mes yeux en direction des siens. « Mais si je peux encore aider ce qu’il reste des Navnik, alors je ferai tout pour … Zephyr, serais-tu d’accord pour devenir mon mentor ? J’aimerais apprendre à être utile aux autres, à les soigner. Qui sait, cela pourrait m’être utile à moi aussi … »

J’ai été formée pour être une espionne, je suis devenue une guerrière et une chasseresse en devenant solitaire mais Zephyr … Zephyr pourrait m’apprendre à devenir une véritable guérisseuse. Je ne soignerai personne en dehors des Navnik cependant, faut pas déconner.



Rébellion du Dragon
ZephyrRébellion du Dragon
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
60/100  (60/100)
Agilité:
49/100  (49/100)
Endurance:
53/100  (53/100)
avatar
Messages : 229Points : 352Age : 2 ansSexe : MâleRang : GuérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures & maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santé
3 dé de chasses
3 dé guerisseur

Mar 17 Juil - 17:56


Le passé est imprévisible
52 / 41 / 45
Qu'elle âge avait-elle ? si mes souvenir son bon elle viens de passer ça première année et ses parents ne sont plus ou du moins je ne les ai pas vu durant l'exode ni même après l'installation des Navnik avec ses "autres" loups. D'un coup je me suis senti coupable, je me plain moi-même sur le fait de me sentir seul et délaisser du reste de ma famille et pourtant j'ai fait la même chose avec ce qui me restait de cette "famille".

« Je suis désoler Heda ... je n'ai pas été très proche, je me suis enfuie sans penser à toi, alors que tu fais partie de la famille, j'ai été égoïste ...  »

Ses mots on été très compliquer à dire mais elles était sincère. Revenons au Navnik voulez-vous ?!

« Je ne pense pas que nous soyons beaucoup … Ils se sont tous soumis à l’autorité Sekmet. Même Finwë ne semble pas croire au Feu des Légendes … Je parle autour de moi, répand nos idéaux, mais en vain. J’ai l’impression de mener une quête perdue d’avance …  Mais si je peux encore aider ce qu’il reste des Navnik, alors je ferai tout pour … Zephyr, serais-tu d’accord pour devenir mon mentor ? J’aimerais apprendre à être utile aux autres, à les soigner. Qui sait, cela pourrait m’être utile à moi aussi … »

Je n'ai pas trop eu le temps de voir qui était encore Navnik, Finwë bien sur, Tybalt était encore là et ses deux rejetons également, Althéa et Belphegor, en fait il ne restait quasiment que des hivers sans compter Attaya, un nouveau il me semble.

«  Les oubliés et les dragons ne sont plus, il ne reste plus que nous deux. Ce qui reste des Navnik dans cette meute c'est les hiver, il faut les rallié à ta cause. »

Ca reste une chose plus que fessable, si mes souvenir son bon Helya n'était pas très copain/copain avec les Sekmet, mais bon, peu être ont-il changer de bords.

« Je serais ravie de t'enseigner ce que je sais sur les plantes et les soins très chère ... nièce ? cousine ? Heda, ce sera plus simple ! »

[/b]


Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mar 17 Juil - 23:17

le passé est imprévisible.


Zephyr est le dernier loup vivant avec qui je partage le plus de sang, et depuis que je mène ma guerre sainte pour les Navnik je n’ai pas pensé à le revoir. Je suis stupide, stupide. Moi qui me plains d’avoir tout perdu je n’ai pas cherché à retrouver le peu qu’il me restait. Il m’a fallu attendre d’être malade pour le retrouver ! Ce n’est d’aucun genre de logique possible. Il est un Dragon, une des rares lignées pour lesquelles je ne vous aucune haine, avec les Hiver et peut être, et les Ardent. Cela ne fait pas beaucoup de loups sur tous ceux que comptent ces terres, vraiment. Il s’excuse, mon cœur m’hurle de m’excuser à mon tour mais les mots ne sortent pas. Même en présence de ma plus proche famille je ne peux décidément pas m’accorder un tel acte de faiblesse. Je ne vois pas ses paroles comme de la faiblesse, mais si moi je venais à dire les mêmes, mot pour mot, alors ça en serait. Telle est ma logique illogique. Je n’en reste pas moins sincèrement émue par les paroles du Dragon. Personne ne m’avait parlé avec tant de tendresse aussi loin que je m’en rappelle.
A son tour il me rappelle que les Hiver sont très importants pour notre plan. J’en avais déjà émis l’idée avec Finwë, mais au moins il confirme mes pensées. Il faut que je trouve comment aborder Tybalt, Althéa et Belphegor. Le mieux serait d’en convaincre un des trois à part puis les trois ensembles. Cela ferrait deux rencontres à risques au lieu de trois. Ça peut se jouer. Il faut que je continue à m’entrainer entre temps, et que je sois encore une fois convaincante. Sans eux, notre plan tombe à l’eau, c’est certain.

« Promets-moi que malgré tout ce qui pourra se passer, on sera toujours là l’un pour l’autre maintenant. »


C’est devenu la chose la plus importante dans mon cœur, sûrement encore plus important que le renouveau des Navnik sur lequel je travaille depuis si longtemps. Ce morveux n’a surtout pas intérêt à mourir, j’ai trop besoin de lui.
De plus, il sera désormais mon mentor. Ma vie si merdique commence enfin à avoir un sens. Le plan des Navnik avance. J’ai retrouvé ma seule famille. J’ai désormais un but personnel. Tout semble aller pour mieux au final, il ne me reste plus qu’à espérer que ça dure. J’ai un emploi du temps très chargé pour les mois à venir. Je dois rencontrer les bons loups pour mettre à bien mon plan, m’entrainer pour devenir aussi forte que Finwë, et devenir guérisseuse par la même occasion. Rien de bien compliqué en perspective, qu’est ce qui pourrait bien mal tourner ?

« Rédemption Oubliée. Je suis Rédemption Oubliée. »
Pas de nièce, cousine, Heda, mais Rédemption Oubliée. « On commence quand ? »



Rébellion du Dragon
ZephyrRébellion du Dragon
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
60/100  (60/100)
Agilité:
49/100  (49/100)
Endurance:
53/100  (53/100)
avatar
Messages : 229Points : 352Age : 2 ansSexe : MâleRang : GuérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures & maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santé
3 dé de chasses
3 dé guerisseur

Mer 18 Juil - 14:28


Le passé est imprévisible
52 / 41 / 45
Cette meute que nous avons connu avant l'exode n'est plus vraiment là et on ce rend compte qu'il ne reste plus grand monde de ses "Navnik" nous devons être moins d'une dizaine mais ce nombre suffit à crée une meute, après tous c'était comme ça à l'époque non ? temps que nous somme fort et pas très nombreux, la chasse restera facile.

« Promets-moi que malgré tout ce qui pourra se passer, on sera toujours là l’un pour l’autre maintenant. »

Je hoche la tête, oui nous serons ensemble, il va falloir que je garde un oeil sur elle, plus qu'un oeil en réalité. Je suis solitaire aujourd'hui mais je reste un membre de ça famille et elle de la mienne, elle est ma future meute même si future serais exagerer les Navnik sont toujours là dans nos coeur.

« Rédemption Oubliée. Je suis Rédemption Oubliée. »

Je souris, oui, Rédemption Oubliée je tâcherais de m'en souvenir, son nom lui allait à merveille en fait. Rédemption et rébellion ensemble, on croirait que c'était notre destinée, qu'elle ironie. On ne pouvait pas mieux tombé en fait.

« On commence quand ? »
« Maintenant ! »

Je fit un pas, puis un second pour m'aprocher des plantes dans la tannière, je devrais commencer par les plantes que j'ai utilisé sur elle, j'attrape une baie coeur de mer que j'avais encore dans mes stock et la pose devant Heda.

« Ceci est une baie, une baie cœur de mer, on l'identifie par ses petites boules au bout de chaque feuille, à ne pas confondre avec une baie des neige ou une baie oeil de rat que voilà. Elles ont toute les 3 ses petites boule d'ou le nom de baie, mais elle n'ont pas le même effet sur les loups. »

Je dépose au sol les 3 types de baies bien distinct avant de les pointer de la patte devant mon apprenti.

« Chacune de ses 3 baies on une forme général différente, la baie oeil de rat est plus large et ses baies sont les plus petites, ne les avales pas elles empoissent les loups, efficace si quelqu'un te fait chié ... »

Je fait une petite pause sur cette petit introduction et sur l'utilisation de la baie oeil de rat. Même si je n'ai pas parler des effets secondaires.


Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 22 Juil - 2:33

le passé est imprévisible.


Je pensais bien que mon entraînement allait commencer assez tôt, mais pas forcément là maintenant tout de suite. Je n’ai eu aucune préparation psychologique, ce matin même je n’aurais cru personne s’ils me disaient que j’allais devenir guérisseuse. Zephyr est réactif, il se lève et abandonne son doux regard. Il prend cet air pédagogue que je ne lui connaissais pas, toujours aussi sérieux quel que soit le contexte. Il s’enfonce de nouveau vers les tréfonds de sa tanière. Décidément, tous les moments importants de ma vie vont tous se passer au Théâtre ?
Il est confiant et sûr de lui, après tout quoi de plus normal ? Il a lui-même aménagé les lieux qu’il connaît certainement mieux que tout au monde. Il ne fait que quelques pas et semble déjà avoir trouvé le plant qu’il cherchait. Je reconnais rapidement le même truc qu’il a utilisé pour panser mes plaies. La posant devant mes pattes, il en profite pour m’expliquer de quoi il s’agit. Ce truc s’avère être une baie. Et pas n’importe quelle baie, une baie cœur de mer. C’est un très joli nom pour une plante ma foi pas si inutile qu’elle en a l’air. D’ors et déjà il aborde d’autres noms … Baie des neiges et baie œil de rat, toutes avec leurs fichues boules … L’envie d’abandonner me prend tout à coup, mais mon cœur sait qu’apprendre comment soigner les autres ne sera jamais de trop. D’autant plus qu’il n’est pas toujours question de soins mais parfois aussi de mort et de poison. L’un comme l’autre pourra m’être bien utile, aussi je redouble de concentration. Baie cœur de mer, baie des neiges, baie œil de rat. Retenu.
Toutes les baies au sol, vient le temps des explications approfondies. J’apprends à les différencier entre elles. Nous abordons déjà la question de l’empoissonnement … Tout est en accéléré par ici. Je ne sais pas encore comment bien soigner mes congénères, mais par contre les tuer y’a plus de problème. J’utiliserai cette fameuse lorsque, comme le dit Zephyr, quelqu’un me « fera chier ».

« Compris. Et les deux autres ? »



Rébellion du Dragon
ZephyrRébellion du Dragon
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
60/100  (60/100)
Agilité:
49/100  (49/100)
Endurance:
53/100  (53/100)
avatar
Messages : 229Points : 352Age : 2 ansSexe : MâleRang : GuérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures & maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santé
3 dé de chasses
3 dé guerisseur

Lun 23 Juil - 14:26


Le passé est imprévisible
52 / 41 / 45
Je n'ai jamais trop côtoyé Heda on peu donc dire que je ne la connais pas assez, mais aujourd'hui nos échanges on vite permit de voir que l'on ce ressemblait énormement, sans doute le sang qui coule dans nos veines ? en tous cas par le ce sang là, je ne compte pas faire de cadeaux sur mon apprentissage ...

Rapide, autant commencer tous de suite puisque je l'ai en face et surtout car elle semble préparer ses journée à s'entrainer, alors profitons du temps ensemble pour avancer son apprentissage, après tous il est assez long et on va pas y passer une année non plus.

« Compris. Et les deux autres ? »

Je retire de la ligne au sol la baie oeil de rat pour la mettre plus vers moi en rapprochant les deux autres, puis pointe doucement l'une d'elle.

« Celle-ci, les baies sont toute rassembler autour de la branche, les baies sont d'une couleurs blanche d'ou son nom de baie des neiges, efficace contre les fièvres et la nausée, il faut les écraser et l'étaler sur le visage. »

Doucement je continue mes jeux et retire la baie blanche pour rejoindre l'oeil de rat et ne garde que la baie coeur de mer en face de Heda.

« Et pour finir la baie coeur de mer, les baies sont rapproché mais moins que celle des neiges et la couleur est distinctif. C'est celle là qui permet de limité le saignement et désinfecté les plaie, tu remarquera que c'est celle là qui t'a aidera sur tes plaies, elle s'écrase sur les zones infectés. »

Bien, maintenant que la théorie sur ses 3 plantes est fini, passons à la pratiques. Je récupérer la baie coeur des mer et effectue une sorte de mélange devant Heda.

« On apprend plus en pratiquant, mais va-y, à toi, arrivera-tu a designer les bonnes baies !  »


Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 27 Juil - 2:04

le passé est imprévisible.


A vrai dire ce premier entraînement est bien plus facile que prévu. Le nom donné aux plantes est intuitif. La baie des neiges est blanche parce que la neige est blanche, rien de bien savant. Le rat est nocif et empoissonne au sens large les loups, la baie œil de rat empoisonne au sens propre. Le reste, je l’apprendrai par le temps et la pratique. Aucun doute, je suis déterminée et j’y arriverai sans le moindre problème, parce qu’il le faut. Je n’ai pas d’autres choix. La voix de Zephyr est une sorte d’écho lointain, je l’écoute juste assez pour entendre ce qu’il dit mais je me concentre sur mon apprentissage. Ce n’est que le début, pour le moment je n’ai que trois plantes à apprendre, il n’y a rien de plus facile. Si j’apprends correctement au fur et à mesure, je pourrai devenir une véritable guérisseuse en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Et avec Zephyr nous formerons le meilleur duo de tous les temps ! Nous serons inséparables, tant par les liens du sang que ceux du cœur. Il me l’a promis de toute manière. Rien ne nous séparera plus jamais.
Il me propre une sorte de jeu enfantin, bien trop enfantin à mon goût.

« Prend moi pour une imbécile. » Chassez le naturel et il revient au galop, je suis gentille avec ceux que j’aime mais pas vraiment patiente ni tolérante. « Baie des neiges c’est blanc. Fièvres, nausées, à écraser. Baie cœur de mer, se distingue par la couleur. Moins saignements, désinfecter plaies. Baie œil de rat, … bah, la dernière. Pas manger, poison. » Tu vois, facile. « Ensuite ? »

Il n’y a pas de temps à perdre !



Rébellion du Dragon
ZephyrRébellion du Dragon
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
60/100  (60/100)
Agilité:
49/100  (49/100)
Endurance:
53/100  (53/100)
avatar
Messages : 229Points : 352Age : 2 ansSexe : MâleRang : GuérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures & maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santé
3 dé de chasses
3 dé guerisseur

Mar 31 Juil - 15:57


Le passé est imprévisible
52 / 41 / 45
Moi qui pensait aller trop vite, finalement ce n'était pas le cas, j'avais senti le regard lourd et noir de Heda lors de ce premier exercice, d'accord d'accord je le referais pas, mais c'était amusant ... je n'ai jamais joué avec des louveteaux et Heda à grandit trop vite ...

« Ensuite ? »

Ensuite, voyons, j'attapes les deux aiguilles que je possède dans ma tanière, l'aiguille vertes et blanches. A part leurs différences colorimétrique elle avait tous deux un avantage et un soins différents.

« Après les baies, les aiguilles, voici la verte et la blanches, l'une est plus toufu que l'autre visuellement parlant, en plus de la différence de couleurs. »

Je pose les deux aiguilles devant Heda pour mettre en avant la verte en premier.

« L'aiguille verte doit être infusé dans de l'eau, elle aide en soulageant les douleurs et les nausées, pratique pour une louve pleine ! »

On continue dans les échanges de plantes et met la blanches devant moi.

« L'aiguille blanche ce mâche pour garder une sorte de bouilles, posé sur les plaies elle limites grandement les saignements. »

Avec ça je récupérer enfin les deux plantes, le prochain exercices sera tous autre. Je me déplace et attrape une proie, un lapin qui sens vraiment pas bon ... des mouches en sort de tous les coins, cette viande est clairement dépassé et rendrait malade celui qui l'avale. C'est bien pour ça que c'est moi qui la mange, arrachant un morceau de viande pas frais du tous.

« Beurk ! cette viande est infecte. A toi d'aller fouiller dehors les plantes qui m’aideront à faire passer cette chose. J'ai de la nausée et il faudra retirer ce morceau de viande. Je compte sur toi, si tu veut en apprendre plus il faudra m'aider ... »


Contenu sponsorisé

Le passé est imprévisible —pv