V2
 
Derniers sujets

Observation (Actéon et Wildar)

Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mar 26 Juin - 21:28
Actéon est un chasseur. Il chasse. C’est logique. Nailah est une nourrice. Elle s’occupe des louveteaux. C’est logique. Cependant, il y avait encore beaucoup d’autres tâches qui existent au sein de la meute et aujourd’hui, on s’intéresse à la catégorie des guerriers. Ils sont les crocs et les griffes de la meute contre les envahisseurs. Vu la musculature du loup Sibérien, on aurait pu croire qu’il était prédestiné à rejoindre cette catégorie, mais les traditions avaient la vie dure et c’était avec la chasse qu’il faisait corps et âme.

Cependant, en éternel curieux, il ne pouvait s’empêcher de passer une petite heure à regarder les autres membre de sa meute exercer leurs diverses activités, surtout lorsqu’il rentrait de la chasse un peu plus tôt que d’habitude. Fidèle à lui-même, le grand loup s’allongeait dans la neige et regardait les autres faire, sans bouger, sans commenter et sans juger. Il ne faisait qu’observer.

Est-ce que Actéon ferait un bon guerrier ? Chasser une proie, c’était une chose. Cela permettait à la meute de vivre. Combattre contre une menace extérieure aussi permettait à la meute de vivre. Cependant, ce qui pouvait gêner le loup, c’était de combattre un autre membre de son espèce sous prétexte qu’il ne fait pas partie de sa meute. Il le ferait, si c’était nécessaire, mais il n’aurait probablement pas cette hargne qui pouvait animer les guerriers Agmark qu’il avait sous la truffe.

Il y en avait un en particulier qui était remplie d’une fougue sans égal. Un loup noir, à la musculature typique des jeunes canidés qui s’engageait sur cette voie depuis leur tendre enfance. Actéon avait l’impression que c’était un ambitieux, il vivait pour l’art de guerroyer et peut-être plus ? Mais qu’est-ce qui pouvait motiver à ce point cet animal ? Voilà quelque chose qui intriguait le loup Sibérien.

Cependant, le chasseur n’était pas dupe. Observateur naturel, il savait lorsque lui aussi se faisait analyser par autrui et le loup noir l’avait remarqué depuis un petit moment. Actéon savait que la plupart de ses congénères n’aimaient pas être observés, pour une raison qui lui échappait d’ailleurs, mais la réaction de ses camarades avaient été toujours fascinante à ses yeux.

Beaucoup n’osait pas aller le voir pour lui demander d’arrêter. Pour la simple et bonne raison qu’Actéon faisait une belle taille pour son espèce et avait une musculature plutôt développée, le rendant intimidant. Et son comportement beaucoup trop tranquille, comme s’il était sûr de lui à chacun de ses pas, n’arrangeait pas les choses. Cependant, son instinct lui disait que le loup noir n’était pas un peureux et qu’il avait surtout quelque chose à prouver.
Hostilité du Corbeau
WidarHostilité du Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
11/100  (11/100)
avatar
Messages : 338Points : 115Age : 2 ans & 1 moisSexe : MâleRang : GuerrierBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Ven 29 Juin - 15:55

Observation

widar & actéon (f13, a10, e9)

C'est les pattes en feu  que Widar était rentré, la veille, d’un entraînement de combat aux côtés de quelques camarades de sa meute. Eren, le loup blanc et Jimmën, son parfait opposé, avaient combattu avec lui et il fallait dire que des combats comme ceux-là, cela faisait un bon moment qu’il n’en avait pas vécu. Satisfait la veille, ce matin, il avait un peu de mal à se lever, tant chacun de ses membres le faisait souffrir. Il sentait les courbatures venir de partout et ne trouvait pas tellement la force de bouger. Ce qui était certain, c’était qu'aujourd'hui, il n’allait pas aller prendre la place d’un chasseur.

En revanche, il en connaissait un qui serait bien typé pour devenir un guerrier pour sa meute mais qui avait choisi de devenir chasseur. Ce petit qui venait de sortir de son apprentissage suivait la lignée de ses parents et probablement de ses grands-parents, bien que Widar ne soit pas assez vieux pour le justifier ; il était outré de savoir qu’Actéon n’était qu’un suiveur. Et pourtant, au fond de lui, il le sentait différent.
Au loin, son regard ambré semblait imperturbable. Il observait, tout comme le noiraud, le monde qui l’entourait. Il semblait qu’aujourd’hui, il ne cessait de guetter le loup noir qui plissait les yeux, se demandant bien ce que ce gosse pouvait lui vouloir - enfin, un gosse d’un an de moins qui semble pourtant plus grand que lui. Mais Widar n’avait pas peur et n’était nullement intimidé face à ce loup mais plutôt intrigué, contrairement à tous ces autres lâches d’Aldark. Widar avait encore du mal à se dire qu’il se devait de faire confiance à des loups qui ne sont pas nés Arsek sous prétexte qu’ils se sont unis à eux. Mais il respecte et voue allégeance à Ishtar, alors il se tait pour l’instant.

Néanmoins, tandis que le regard d’Actéon semble s’être figé sur lui, Widar décide de se lever pour aller à sa rencontre, histoire de savoir pourquoi il fixe ainsi. D’un pas nonchalant, il tente de camoufler une petite grimace, conséquence de la douleur que lui procurent ses courbatures. Sans lui demander quoi que ce soit, le loup noir se couche à ses côtés comme si de rien n’était. Si sent bien que certains regards se sont posés sur lui, mais il n’en a rien à faire. Widar est comme ça, le regard des autres ne lui importe pas vraiment, du moins, pour ce qui est de jugement, mais lorsqu’il s’agit d’impressionner le monde qui l’entoure pour lui prouver qu’il n’a peur de rien, Widar n’hésite pas une seule seconde.
Ainsi, ne souhaitant pas faire durer le silence plus longtemps, il le brise d’un raclement de gorge : « — Qu’est-ce que tu admirais de là-bas, mon doux visage ou mes beaux muscles ? » demanda-t-il avec un grand sourire malicieux collé au visage.




beaucoup d'amour pour insanys, merci :3

Merci Finwë :
 
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 2 Juil - 19:01
Sans grande surprise, le loup noir s'approche d'Actéon sans crainte, avec un naturel tellement audacieux que le sibérien en fut presque étonnée. Il faut dire qu'il n'en avait guère l'habitude. Lui qu'on préférait fuire ou prendre un autre chemin pour ne pas trop croiser sa route. Et sa surprise fut encore plus grande lorsque le guerrier décida de s'allonger à ses côtés, comme s'ils s'agissaient de deux vieux amis qui venaient de se retrouver. D'ailleurs, son langage était assez familier.


"...
J'observais l'incendie qui semble composer ton être.
Où est-ce un orage ?
En tout cas, c'est un élément puissant et exceptionnel."


Voilà qui jurait avec le ton léger avec lequel Widar l'avait abordé. La voix grave et suave d'Actéon semblait résonner autour de lui, donnant un aspect solennel aux loups qui sont facilement impressionnés. Avec son apparence, on en oublie parfois qu'Actéon n'avait qu'un an et que, c'est uniquement sa maturité légendaire qui l'empêche de manipuler les autres rien que par le son de sa voix. Et le fait que c'était un loup ambitieux uniquement pour la chasse.


"On n'a l'impression de  voir cette force tranquille, mais on ne fait que l'entrevoir.
...
C'est très intriguant."


Si tout le monde n'a pas compris de quoi parlait le loup Sibérien, c'est normal. Actéon avait beau avoir un langage plutôt recherchés, il avait l'habitude de converser avec lui-même et c'était parfois difficile de le suivre. Cependant, aujourd'hui, il semblait d'humeur bien bavard et il fallait espérer que Widar n'en avait pas déjà assez de la présence du loup Sibérien.


"Ma curiosité ne peut m'empêcher de questionner mon aînée guerrier. L'art du combat est-elle si différente de celle de la chasse au prédateur ? "



Merci Reira pour le kit ! 
Hostilité du Corbeau
WidarHostilité du Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
14/100  (14/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
11/100  (11/100)
avatar
Messages : 338Points : 115Age : 2 ans & 1 moisSexe : MâleRang : GuerrierBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mer 4 Juil - 19:02

Observation

widar & actéon (f13, a10, e9)

Le loup noir avait toujours été intrigué par Actéon et encore plus aujourd’hui. Allongé ainsi sur le sol, il avait l’air d’un grand sage, d’un loup vieux qui en avait vécu des aventures dans sa vie et qui avait foulé de nombreuses terres. Qui avait vu autant d’atrocité que de beautés dans ce monde où la vie n’est jamais juste. Pourtant, Actéon n’était pas bien vieux et en y regardant de plus près, il n’avait pas les traits grisonnants d’un vieux loup. Non, il avait la vivacité du regard des jeunes louveteaux. Il faut dire qu’Actéon n’était pas bien vieux, il était même plus jeune que Widar d’une année au moins.
C’était ainsi que le loup sibérien était parvenu à capturer l’attention du mâle noir qui venait de s’allonger à ses côtés. Afin de répondre à sa question, le loup habillé de nuances hasardeuse avait l’air de prendre soin de chacun des mots qu’il prononçait avec sa voix grave et suave, contrastant nettement avec le langage familier de celui qui se tenait à ses côtés.

La surprise put se lire un instant sur le visage impressionné du loup noir, mais il reprit rapidement ses esprits et tâcha d'emprunter un air grave qui ne lui allait pas du tout. Ce n’était pas dans ses habitudes mais peut-être que la présence d’Actéon le rendait ainsi. Personne pourtant, n’aurait su dire la véritable raison de cet air solennel qui cherchait à prendre. Ce qui était sûr, c’est que cela ne ressemblait pas le moins du monde à loup qui était à ses côtés. Widar avait bien plus de charisme quand il avait son sourire en coin, et un peu air mystérieux.
Tandis qu’Actéon poursuivait dans un espèce de charabia qui ne semblait pas avoir beaucoup de sens pour le loup noir, il s'intéressa davantage à la question posée qui lui était, pour le coup, directement adressée. Ainsi, Widar venait-il d’apprendre quelque chose sur son camarade : il était curieux. Mais plus que tout, il était intrigué par l’art martial et souhaitait le comparer à l’art de la chasse. Pourtant, sa question préoccupa le loup noir qui ne comprit pas tout de suite. Un loup chasseur ou guerrier sait à la fois se battre et chasser. Les deux avaient au moins les bases, puis développait leur art en fonction de la voie qu’ils avaient choisis.

« — Euh, j’sais pas. J’me suis jamais vraiment posé la question, en fait. Mais en y réfléchissant bien, c’est p’être bien différent. Bah écoute, tu t’es d’jà entraîné avec un guerrier ? Parce que j’peux t’montrer sinon et tu m’dis si tu trouves ça différent ou pas ? »

Widar n’avait pas trouvé meilleure option. Et puis, il sentait dans ses pattes fourmiller l’envie de se déplacer, de bouger, mais plus que tout, d’aller combattre un peu car c’était devenu comme quelque chose d’habituel de chasser. Son coeur brûlait d’excitation et sa queue remuait vivement de gauche à droite derrière lui, signe d’impatience, espérant au plus profond de lui-même qu’Actéon allait accepter plutôt que de rester ainsi comme un fainéant.




beaucoup d'amour pour insanys, merci :3

Merci Finwë :
 
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
24/100  (24/100)
Agilité:
22/100  (22/100)
Endurance:
31/100  (31/100)
avatar
Messages : 218Points : 251Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Jeu 5 Juil - 17:40
Actéon avait tourné sa grosse tête vers le loup noir. On dirait qu'il avait plutôt bien pris le fait qu'il le compare à une catastrophe naturelle. Ou alors, c'est qu'il n'avait rien compris. Quand on y pense, ce n'était peut-être pas plus mal pour notre jeune chasseur.


Pour répondre à sa question, Widar lui proposa un entraînement. En voilà une riche idée !

"Nos camarades guerriers ne m'ont jamais fait une telle proposition. C'est fort dommage : je suis toujours à la recherche de nouvelles expériences."

On s'accordera à dire qu'un simple oui aurait suffit, même si le loup noir étaient beaucoup plus expressifs que lui. Son excitation pouvait se faire sentir dans le moindre de ses muscles. Cela allait être intéressant, c'était certain.


"Une interrogation me taraude : comment peut-on s'exercer à guerroyer sans tuer "


Les jeunes apprentis chasseur en formation devait achever leurs proies pour valider leurs passages à l'âge adulte. Et les guerriers ? Comment font-ils ?



Merci Reira pour le kit ! 
Contenu sponsorisé

Observation (Actéon et Wildar)