V2
 
Derniers sujets

Actéon, le chasseur (Chasse quotidienne)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Mar 10 Juil - 20:02
Jour 13.
15/10/19
Prédateur en chasse 


C'était une excellente journée pour Actéon. Enfin ! Enfin il avait attrapé quelque chose. Un petit lapin, certes, mais c'était toujours mieux que rien. Le loup Sibérien se dirigeait tranquillement vers le garde-manger, surveiller par des Sentinelles impitoyables, mais Destin était ironique et il arriva à cet endroit la gueule vide. Quoi ? Comment est-ce possible ? Voici l'histoire.

Tout avait commencé par une tension dans l'air. Le genre d'atmosphère que seul les plus aguerris peuvent sentir du fond de leurs entrailles et qui te dit "tu n'es pas seul." Actéon s'immobilisa un instant, regardant autour de lui avant que quelque chose ne lui bondit dessus. Surpris, le loup recula, sa proie toujours à la gueule. Un petit félin. Un Ocelot. Visiblement, celui-ci était téméraire. Appelons-le Babou, pour la référence.  


Babou était téméraire. Il voulait CE lapin. Mais pour l'avoir, il faudra passer sur le corps de l'imposant loup Sibérien. Celui-ci relâcha sa proie et commença à grogner pour intimider le félin. Des feulements se firent entendre et les deux prétendants du gibier commencèrent à se tourner autour. Plus rapide, Babou tenta de donner un coup de patte. Actéon recula et répliqua aussitôt avec un coup de croc. Le vide. Ouf. Il esquiva de justesse un autre coup de pattes. L'animal avait beau être petit, ses griffes étaient acérées ! 


Actéon sentait que ce petit face à face allait être long et il n'aimait pas trop l'idée de ne pas avoir son gibier dans son champ de vision. Il fallait précipiter les choses. Imposant, le loup commença à mener la danse en faisant le premier pas. Comme tout bon chasseur, ses crocs visaient la nuque, tout en faisant attention de ne pas s'en prendre une. Le petit être était vif et agile, cependant, on sentait que la fatigue lui faisait faire des gestes inutiles et des attaques de moins en moins précises. 


Cependant, hors de question de relâcher la cadence ni de baisser sa garde. Actéon n'était pas effrayé, il commençait même à effleurer l'idée de ramener le petit félin dans le garde-manger en guise de trophée. Etait-ce si idiot ? Il en avait déjà vu quelques un auparavant. Cela ferait de lui un excellent chasseur. Fière de cette pensée, le loup redoubla d'effort, plus déterminé à tuer qu'à combattre.


Finalement, l'ocelot se retira devant l'attitude du loup Sibérien, grimpant à un arbre avant de disparaître dans les branches dénudés. Actéon ne pouvait s'empêcher de sourire. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois. Il avait été tout de même fière de livrer ce duel en pleine nature. 


Il revint sur ses pas et... Il ne trouva pas son lapin au même endroit. Oh, il était encore dans son champ de vision, traînée par un ocelot beaucoup plus petit. On vous l'a pas dit ? Babou était une femelle. D'ailleurs, cette dernière descend de sa branche, sans doute pour aider son petit.


Actéon piqua le sprint le plus rapide de toute sa vie (pour l'instant). C'était sa proie ! Il l'avait chassé ! Hors de question qu'elle lui file entre ses pattes ! Et pourtant, toute la volonté du loup Sibérien ne lui permit pas d'atteindre la dépouille à temps. Babou et son petit était déjà remonté dans les arbres.


...


Vilain Babou. 





Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Jeu 12 Juil - 18:34, édité 2 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Mar 10 Juil - 20:02
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 0-25' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Mer 11 Juil - 19:03
Jour 14.
19/15/27
Prédateur en chasse 

Approchez petits et grand.

Laissez-moi vous raconter la légende naissante d’Actéon. Un jeune chasseur, fêtant à peine ses douze premières lunes et étant déjà devenu un prédateur en ramenant deux lapins d’un coup. Est-ce que le loup allait s’arrêter là ? Non ! Les lapins sont petits. Ils visent plus gros.


Il y avait un lac dans les pics blancs. Ce lac était réputé pour être l’habitat de gros rongeurs : le castor. Étant revenus bredouilles depuis plusieurs chasses, Actéon avait décidé de s’aventurer en territoire inconnu.  Ingénieux animaux, leur abri était construit sous l’eau, à l’abri des prédateurs et du mauvais temps.


La chasse du premier castor n’avait rien d’extraordinaire.  Le loup trouva un abri isolé et patienta en attendant qu’un imprudent vienne  sur la terre ferme. Une fois à bonne distance, il lui bondit tout simplement dessus et l’acheva avec un coup de croc sur la nuque. Comme dit ci-dessus, rien d’exceptionnel.


Non. La deuxième chasse était beaucoup plus intéressante. Il faut savoir qu’Actéon était en pleine crise d’adolescence. Rejetant, silencieusement, les traditions imposées par sa famille. Cependant, aussi calme que pouvait l’être un loup, toute cette frustration avait besoin de sortir. Alors,  il fit quelque chose de fou. Il laissa son gibier à terre. Et plongea dans l’eau. Il nagea jusqu’à l’abri de Castor qu’il avait repéré plus tôt. Il monta dessus. Et commença à la détruire. Branche par branche.


Actéon avait son éternel visage impassible et inexpressif. Mais ses gestes. Ses coups de crocs. De griffes. Ils étaient d’une violence sans nom. 


Cependant, casser la maison ne semblait point calmer sa colère, surtout en constatant que les castors ne sortaient pas. Alors, il irait les chercher. Comme il partirait en quête d’un rêve. Il plongea de nouveau dans l’eau, mais cette fois, il plongea la tête dans l’atmosphère aquatique. Il trouva l’une des entrées et tenta d’y pénétrer, même si c’était beaucoup trop petit pour lui. Naturellement, il se coinça.


Heureusement, le lac n’était pas profond. Actéon utilisa la force de ses pattes avant et du sol pour se relever et dans sa folle envie de respirer un grand bol d’air frais, il fragilisa la construction des castors lorsqu’il réussit finalement à se dégager par la seule puissance de ses muscles. Face à cette force de la nature, les apprentis bâtisseurs n’avaient pas pu rivaliser avec leurs ingéniosités.  Cette fragilité fit effondrer l’abri des castors sur lui-même.


L’un d’eux se retrouva coincé dans les décombres.  Il n’avait pas pu s’enfuir par l’autre sortie comme le reste de sa famille. Bonjour Père Castor. Voilà une histoire intéressante à raconter. Celle de la vision que tu as eu en levant les yeux vers cette ombre en contre-jour. Silencieuse. Elle s’avance vers toi. Même ses pas ne font pas de bruit et on peut se demander  s’il existait réellement.


Ses canines, elles, étaient bien présentes et elles ôtèrent la vie, comme à chaque fois. Puis, avec une facilité déconcertante, elles dégagèrent le gibier frais et le ramena sur la rive, près de l’autre défunt.


Actéon s’immobilisa un moment devant ses deux proies. Il semblait apaisé. Sortir sa petite part de frustration sur ses proies lui avait fait un bien fou. Allez ! On ramène tous ce beau petit monde sur une branche et on rentre au garde-manger. Avec ces deux castors, il y avait de quoi nourrir un loup adulte et son louveteau !






Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Jeu 12 Juil - 18:35, édité 3 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Mer 11 Juil - 19:03
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Jeu 12 Juil - 19:05
Jour 15.
19/15/27
Prédateur en chasse 

Actéon avait appris une toute nouvelle technique de chasse (Merci Maman). On peut appeler ce procédé “la chasse à vif”. Première étape : capturer une petite proie. Rongeur ou oiseau par exemple. Blessé-le pour qu’il ne puisse plus bouger, mais sans le tuer afin qu’il attire des prédateurs plus gros.



Ingénieux n’est-ce pas ? Et tout ce qu’il fallait, c’était un bon endroit avec un peu de patience, Cependant, le loup sibérien est fort chanceux ces derniers temps. Son prochain gibier est un raton laveur. Ces animaux se déplaçaient très mal sur la terre ferme. Dès qu’il se trouva à proximité du vif, Actéon effectua une accélération digne d’Usain Bolt depuis sa cachette. Quelle vitesse ! 


Trop vite. Ou alors, il était parti trop loin. Le raton laveur l’avait vu arrivé et s’était décalé au dernier moment pour que le loup loupe son coup de mâchoire. Mais qu’est-ce que les gibiers avaient tous en ce moment à être aussi intelligent ?! Freinage d’urgence. Demi-tour. Et course poursuite. Évidemment, monsieur le raton laveur ne resta pas longtemps sur la terre ferme. Il s’était automatiquement dirigé vers un arbre afin d’y grimper pour se mettre en sécurité.

Et là, l’instinct d’Actéon s’activa et il fit quelque chose de totalement fou et intelligent. Avant que son gibier ne puisse être inaccessible, Actéon avait couru le plus vite possible puis bondit dans les airs. Il ne sautait pas, il volait ! En tout cas, il fut suffisamment haut pour être au niveau du raton laveur et pour l’attraper avec un bon coup de mâchoire. Ses pattes avant, elles, lui servirent à amortir le choc contre le fier tronc, même si l’impact fut assez conséquent.

A tel point qu’il tomba dans la neige comme un piano irrémédiablement attiré par la gravité. Actéon dû prendre le temps de reprendre ses esprits, le raton laveur dans la gueule aussi assommé que lui. Il ouvrit la gueule, ses crocs s’étaient profondément enfoncé dans la chaire de l’animal. Dans cet état, il n’avait aucune chance de survie. Puis, ce n’était pas comme si le loup avait prévu qu’il s’en aille ! 

Hop, la mise à mort classique : un coup de mâchoire dans la nuque et on en parle plus. Victoire pour Actéon aujourd’hui, c’était la toute première fois qu’il chassait ce genre d’espèce. Cela avait quelques choses d’exaltant ! Bon, ce n’était pas tout ça, mais le raton laveur n’avait pas pu emporter le vif, peut-être qu’il était encore sur place ?

Durant les chasses, le jeune chasseur ne se rendait pas compte à quel point il était capable de parcourir des distances avant d’attraper sa proie. Cependant, le vif avait été emporté et d’autres traces dans la neige indiquait que c’était un prédateur beaucoup plus gros qu’un simple raton laveur.

Ba. On ne peut pas gagner sur tous les tableaux ! 



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Sam 14 Juil - 9:54, édité 7 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Jeu 12 Juil - 19:05
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Ven 13 Juil - 6:44
Jour 16.
19/15/27
Prédateur en chasse 



Bienvenue mesdames et messieurs dans le triathlon sauvage post-apocalyptique. Dovara, pour vous servir ! Notre chasseur, le fameux ACTEOOOOON !

Six petites proies et trois moyennes proies à son actif en quinze jours de chasse. Ce grand gaillard est connu pour ses doubles chasses. Mais est-ce qu’il compte s’arrêter là ? Non mesdames et messieur ! On vise le rang d’Elite !

Et voici un castor qu’on va appeler… Chordata ! Faisant partie de la famille des Castoridae, il compte à son actif trois tentatives de chasse jamais abouti ! Un concurrent féroce ! Il veut absolument survivre et nourrir sa famille de trois enfants. C’est adorable.

Et on commence avec la poursuite dans l’eau ! Actéon a repéré Chordata et il se jete dans l’eau pour le poursuivre ! Mais mauvais calcul de sa part, il n’a pas patte. Il faut qu’il nage ! Plus à l’aise en milieu aquatique, Chordata prends de l’avance. Mais. Que fait-il ? Il ne va pas en direction de sa maison ? Et non mesdames et messieurs, ce loup est connu pour détruire les maisons des castors et ses petits sont encore trop jeunes pour fuire un tel monstre !

Quelle incroyable sens de l’adaptabilité, Actéon semble aussi à l’aise dans l’eau qu’une loutre farceuse ! Il rattrape Chordata qui se dépêche de nager vers le barrage construit par ses congénères. Mais oui ! Excellente idée, il va appeler du renfort ! Mais est-ce qu’il aura le temps ? Rien n’est certain ! D’ailleurs, où sont ses congénères ? C’est la pause rongeage de tronc ou quoi ? Il est seul face au grand méchant loup !

Voilà nos deux concurrents sur le barrage. Oh ! Mais que fait le castor ? Il se met sur ses pattes arrières et prends arrache une branche de la construction de bois. Mais oui ! On reconnaît la technique dit “de l’escrime” qui l’a déjà fait sortir de situation de prédation. Un classique mesdames et messieurs. Il s’avance vers le loup et tente de viser les pattes pour lui faire perdre l’équilibre.

Le loup recule ! Il recule. Actéon s’est très bien que s’il tombe ou s’il glisse, c’est la fin de cette chasse ! Mais que va faire le loup ? Va-t-il se contenter de subir ? Non ! Avec un vif mouvement de tête, il réussit à attraper l bâton servant d’épée au castor. Olalalala, c’est très tendu sur le sommet du barrage. Les deux concurrents tentent mutuellement de se faire tomber, mais la nature est cruelle : un loup est plus fort qu’un castor.

Le loup sibérien prends l’avantage, il se stabilise en réduisant l’écart entre sa gueule et le castor. Très ingénieux. Cette épée de bois qui était une faiblesse, il en a fait une force pour saisir sa proie. Celle-ci est tellement surprise de la technique utilisée que le castor ne pense pas à se dégager ! Et lorsque cette idée scène lui traverse l’esprit, c’est trop tard ! Le loup est déjà sur lui. D’un rapide mouvement de tête, il dégage le bâton et mord sa proie au niveau du ventre ! 
Que de rebondissement ! Actéon perd l’équilibre et tombe du barrage. Du bon côté, fort heureusement. Le castor tente de se débattre, mais notre loup tient bon et le dernier souffle de vie s’échappe du museau du castor. Heureusement pour notre chasseur ! Sinon, il allait mourir noyer !

Et le gagnant est : ACTEOOOON.

Nous sommes donc passer à quatre moyennes proies à son actif ! Il ira loin le champion !




Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Sam 14 Juil - 9:55, édité 4 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Ven 13 Juil - 6:44
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Sam 14 Juil - 10:05
Jour 17.
19/15/27
Prédateur en chasse 


Les chasseurs régulent les populations. C est un fait. La nature est un équilibre fragile et le moindre changement peut le transformer de façon irréversible jusqu'à la disparition d’une espèce entière. Bon, à l échelle d une prédation classique, genre un loup sibérien qui veut nourrir sa meute et tombe sur un nid d oiseau fracasser au sol, on appelle ça: un sacré coup de bol.


Soyons honnêtes, si les dodos ont disparu, ce n est pas pour rien. Au sol, les oiseaux étaient naturellement vulnérable et leurs oeufs encore plus. Alors les oisillons qui ne savent pas voler, n'en parlons pas. La gravité est une maîtresse cruelle qui tua l oisillon des l impact, il n y avait plus qu un cadavre juvénile au sol.


Acteon observa curieusement ce  phénomène loin d'être banal. Bon, un oisillon ne nourrissait même pas un louveteau, mais on ne disait guère non a une chasse facile. Et il ne faut pas gâcher (écologie avant l heure).


Sur le chemin du garde manger, un cri perçant se fit entendre. Et l instinct d Actéon le fit sauter sur le côté, évitant les serres cruelles d une mère en deuil. C est rare les oiseaux retorses (à part woody woodpecker mais c est un cas unique). Sans doute le fait de voir son nid détruit, son petit disparu et les traces de loup dans la neige lui a fait perdre tout raisonnement logique.


Sachez que la guerre psychologique était un art que les jeunes chasseurs de la famille d Acteon apprenait. Alors, quand celui-ci posa l'oisillon a terre, déplaça  sa mâchoire pleine de dent sur le frêle cou et arracha la tête d’un mouvement sec, on comprenait qu'il avait décidé de provoquer maman rapace.


Réussite critique. La mère poussa un cri perçant et fonda sur son adversaire. Le loup fut légèrement surpris de la pointe d'accélération dont l'oiseau faisait preuve et il sentit quelques poils s’arracher de sa fourrure lorsqu il esquiva de peu l assaut.


Comme un toréador face à son taureau, le loup prenait la peine d esquiver au dernier moment, soit en s'allongeant au sol, soit et sautant dans les airs. Toute cette utilisation d'énergie n’était guère anodine, il observait le comportement de son gibier et une fois qu'il eut toutes les informations dont il avait besoin, il passa à l'attaque.


Tel un avion de Chasse, le rapace s'élança une fois de plus face a Acteon. Ses serres visaient sa gueule dans le but noble de lui lacérer le visage jusqu'à ce que la mort suive. Une nouvelle fois, le loup se coucha à terre au dernier moment mais cette fois, il leva la tête et planta ses crocs dans l'arrière train du rapace. Cependant, on n'arrête pas un avion de chasse qui file a vive allure. On le dévie de sa trajectoire, tout au plus.


Acteon recracha les plumes arrachées avant de courir derrière son gibier qui, déséquilibré, fonça droit sur le sol. La neige amortit sa chute, pour le meilleur et surtout pour le pire. Pouf. Un beau loup d’un point assez impressionnant pour sa race (mais dont le narrateur ne se souvient malheureusement plus même si c’est certainement marqué dans la présentation) sur le dos étouffait la fière rapace qui jeta un dernier coup d oeil vif vers sa progéniture décapité. Et Actéon, dans son immense générosité et aussi pressé par le temps, lui offrit une mort similaire.


Le saviez-vous ? On considère une espèce évoluée quand elle sait le mieux protéger sa descendance. Il faut croire que face a la malchance on était tous égaux.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Dim 15 Juil - 14:40, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Sam 14 Juil - 10:05
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Lun 16 Juil - 18:54
Jour 18.
23/18/31
Prédateur en chasse 



Actéon était au bord du lac. Aujourd'hui, il avait envie de manger du poisson. Enfin. On voulait dire : il allait fournir à la meute du poisson. C'est plus exacte. Il se mit alors en quête, s'enfonçant dans le territoire aquatique d'une rivière  où il avait déjà entendu des clapotis caractéristique auparavant. Un autre venait juste d'atteindre les oreilles du loup Sibérien. Il y avait une belle prise pas très loin.

Attention cependant, la rivière avait beau n'être peu profonde, il était aisé de glisser sur une roche. D'ailleurs, Actéon se stabilisa juste à temps pour voir un poisson se jeter dans les airs, sans doute pour gober un insecte. Pas de chance, la gueule du loup était plus grande et l'ironie du sort voulut que ce soit lui qui soit attrapé. Clac! Et cela en était un beau ! Cependant, la proie n'avait pas donné son dernier souffle et commença à s'agiter à droite et à gauche, donnant de violents coup de nageoire caudale au pauvre Actéon. Celui-ci se dépêcha d'aller sur la terre ferme et relâcha le malandrin afin qu'il s'étouffe.

Pas folle la bête, elle voulait absolument rejoindre son élément, sautillant autant qu'elle le pouvait. Actéon dû donner plusieurs méchants coup de patte afin qu'il reste là où il avait envie qu'il soit. Cette lutte dura plusieurs minutes et le grand gagnant fut le grand méchant loup.

Bon, la chasse avait été étrange, mais efficace. Cependant, son instinct de chasseur l'alerta qu'il y avait quelque chose qui le surveillait. Cette sensation, il l'avait déjà ressenti avec un rapace qu'il avait déjà chassé ! Immédiatement, il s'allongea par terre pour éviter les serres cruelles d'un aigle. Sauf que ce n'était pas lui la cible : c'était son poisson.

Cependant, notre aigle était beaucoup trop gourmand. Le poisson faisait la moitié de sa taille et pesait certainement beaucoup plus lourd que lui. De ce fait, le rapace avait toutes les peines du monde à se stabiliser et surtout, à décoller. Actéon ne laissa pas passer cette chance. Il courut derrière l'aigle dans un superbe sprint, avant de sauter dans les airs et d'attraper une nouvelle fois son poisson dans la gueule.

L'ironie du sort voulut que cette joute aérienne ai débuté juste à côté de la rivière et le loup sibérien tomba lourdement dans l'eau glacé. Mais au moins, il tenait son poisson fermement, et l'aigle aussi, par procuration. L'oiseau poussa alors un cri perçant, de rage quand il constata qu'il "transportait" un poids supplémentaire et de panique lorsque le loup commença à secouer la tête de droite à gauche. En vain, il tenta de se dégager du poisson, mais ses serres étaient profondément ancrée dans sa propre proie.

Comprenant ce fait, Actéon plongea le poisson dans l'eau, avec l'aigle. Il attends, maintenant fermement la tête du piaf dans le domaine aquatique, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus une once de vie. Mourir noyer pour le seigneur du ciel, c'était toute une ironie. Et le mauvais sort n'avait pas fini avec lui. Un rugissement. Le loup se retourne d'un bond. Un ours. Affamé. Il prends les proies dans sa gueule et se met à courir, poursuivi par l'ursidée. Décidément, cette journée ne s'arrêtait pas !

En passant trop près d'un tronc, Actéon avait perdu son poisson qui, à cause de l'impact avec le bois et la force cinétique du loup, se décrocha des serres de l'oiseau. Et c'était le rapace que le canidé tenait dans sa gueule. Tant pis. Dans son malheur, l'ours semblait se contenter de cette proie facilement chassé et laissa Actéon tranquille.

C'était toujours mieux que de mourir ou de revenir la gueule vide.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Mar 17 Juil - 18:37, édité 2 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Lun 16 Juil - 18:54
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Mar 17 Juil - 19:17
Jour 19.
23/18/31
Prédateur en chasse 



La nature est bien faîte. Tiens. Prenez le Caolo par exemple. Son bec est suffisamment long pour se faufiler dans les trous des rongeurs et attraper sa proie avec son bec. Et prenez le loup. Il a un odorat suffisamment développé pour suivre un gibier sur plusieurs kilomètres.



Le lecteur aguerri se demandera "mais que fait un Caolo terrestre dans une forêt enneigé". Le narrateur répondre "Il n'avait plus d'inspiration et un autre narrateur anonyme lui proposa cette idée." La créativité et la logique se perde, c'est triste. En revanche, la seule chose qui sera vraie dans cette histoire, c'est que les Caolo terrestre portent bien son nom. Les quelques recherches dans une base de donnée permettent de le confirmer.



Le Caolo a attraper sa musaraigne et file se poser une branche solide. La neige amortit sa chute et il déguste pensivement son repas. Le narrateur enlève également la rationalité d'un tel oiseau à se poser sur les branches d'un arbre mort, dont la moitié du tronc se trouvait à quelques mètres au-dessus du sol où il y avait une forte probabilité de chute mortel à l'atterrissage. Nous dirons que c'était son lieu de méditation, une allégorie de la vie qui n'est qu'un acrobate tentant de se tenir en équilibre pour ne pas tomber dans le vide.



Et aussi parce que, sans mentir, le narrateur derrière le loup nommé Actéon cherche a gagné des points dans une jauge que l'on pourrait définir de la manière suivante, selon un célèbre dictionnaire français " Légèreté, souplesse dans les mouvements du corps". Nous ne cacherons pas que le loup hésita un bref instant avant de se lancer dans cette périlleuse entreprise. Ne le critiquons pas, vous ne savez pas ce dont vous êtes capable lorsque vous avez faim.



Légèreté. Que l'on pourrait aussi définir par : discrétion. La neige faisait un formidable coussin anti-bruit et Actéon pouvait se déplacer librement sur le tronc. Le mot a aussi un rapport avec le poids, le loup n'hésitait pas à tester silencieusement le point de rupture du tronc. Chercher de la nourriture à tout prix... Peut-être pas au point d'y perdre la vie.



Souplesse dans le mouvement du corps. Il en fallait. Vous vous doutez bien que le tronc n'était pas qu'un simple rondin de bois. Il fallait éviter les branches qui en sortait tel des pieux aiguisés. Le tout, en restant en équilibre et sans glisser. La chasse devenait de plus en plus périlleuse. C'était presque artistique. Heureusement, le Caolo semblait s'être lancé dans un long monologue interne, Actéon pu franchir les nombreux obstacles sans être pressé par le temps.



Le loup retint sa respiration lorsqu'il approcha du Caolo. L'arbre bougea légèrement. Il fallait qu'il attaque vite et bien. D'un coup sec, le loup se jeta sur le grand oiseau, le maintenant à terre, avant de plonger ses crocs dans sa nuque et de la briser avec un simple mouvement de tête. Et voilà.



Sauf que ces mouvements brusques furent trop pour l'arbre. Il décida de passer le cap, de se jeter dans le vide. L'adrénaline aidant, le loup garde son gibier dans sa gueule et se met à courir en direction d'une terre plus stable. Et on évite les branches. Et on ne glisse surtout pas. Et on évite de coincer la proie. On avait l'impression de voir une majorette sur un fil, avec un Caolo en guise de bâton. L'Apocalypse est un lieu propice à l'ironie et à l'absurde.



Malheur cependant ! Les racines de l'arbre n'étaient pas loin de la chute mortelle. Rassemblant un courage et une envie de vivre démesuré, le loup sprinta, prit appuie sur la dernière parcelle de tronc et sauta. On aurait dit Jolly Jumper bondissant le canyon... Sauf que la réception n'était pas vraiment "Jolly". C'était même plutôt grossier et encore une fois, merci la neige pour l'atterrissage.



Et ben. Il l'aura mérité, son Caolo.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Jeu 19 Juil - 19:04, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Mar 17 Juil - 19:17
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Mer 18 Juil - 21:06
Jour 20.
24/22/31
Prédateur en chasse 



Les loutres, c'est un peu comme des Castors. C'est ingénieux. Par exemple, une loutre sait nager sur le dos pour ouvrir un crustacée. Impressionnant n'est-ce pas ? Et classe surtout. Bon, prenons un canidée plus commun. Actéon. Toujours dans un soucis de s'améliorer, le loup n'avait pas hésité une seule seconde à aller dans l'eau. Lentement. Discrètement. Brr. Que l'eau est glacé. Et effectuant la nage du petit chien (ou du petit loup), le jeune chasseur se trace un chemin aquatique jusqu'à la loutre, le plus discrètement possible. Le moindre clapotis ferait fuire la loutre dans l'eau.
 

Approche. Approche. Plus près. Et. Vlan. Le loup jette sa gueule sur le corps de la loutre. Un malheureux réflexe (se projeter vers sa proie, les pattes en avant), lui font perdre sa victoire contre la gravité et les deux individus se retrouvent sous l'eau. Rien à faire pour notre amie la loutre, Actéon secoua la tête de gauche à droite afin de choquer sa proie, puis seulement après il remonta à la surface. La loutre recommença à se débattre pendant quelques minutes, avant de mourir par manque de sang. Et d'un.
 

Actéon avait trouvé sa loutre tôt dans la mâtinée. Ce serait fort dommage de revenir à la tanière avec juste cette proie. Que ferait-il du reste de sa journée ? Tout le monde est occupé ! Non. Il préféra enterrer son gibier près du lac où il l'avait chassé. Il creusa d'abord la neige. Puis la terre. Posa la loutre. Puis recouvrir son trou de neige. Et Actéon inventa la glacière avant l'heure (c'est beau).
 

Sans gâcher la fin, vous savez qu'Actéon va attraper un raton laveur. La question, c'est : comment ? Et ben, il faut savoir que certains animaux sont curieux. Mais d'abord, apprenez qu'Actéon parcouru pas mal de distance dans la forêt. Et. Il ne trouva rien. Rien du tout. Tout ce qu'il avait gagné, c'était d'avoir mal aux pattes à force de marcher. Tant pis. Il ne reviendra pas bredouille. Il se dirige donc vers l'endroit où il avait fait son trou et tomba sur un curieux spectacle. Sa loutre n'était plus au même endroit. Elle était dans le lac.
 

Non, on ne parle pas de mort-vivant. Je vous ai parlé du raton laveur non ? Et bien, un raton était tout simplement en train d'emporter la loutre. Il faut savoir que cet animal était omnivore, même si la viande n'est pas son repas privilégié, il ne disait pas non à de la nourriture gratuite. Actéon piqua un sprint et se jeta dans l'eau pour rattraper le raton laveur. Celui-ci fut tellement surpris du bruit causé par un Actéon entrant dans l'eau qu'il relâcha la loutre. Le raton fut éclaboussé par l'eau projeté par le loup, aveuglant quelques instants. C'était quelques instants qui lui coutèrent la vie. Même technique habituelle : gueule, nuque, crac.
 

Bon ben, il a deux proies pour le prix de deux. Bien joué Actéon. Et comme pour son duo de castor, il utilisa une branche solide pour transporter les deux gibiers.





Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Jeu 19 Juil - 19:07, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Mer 18 Juil - 21:06
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Jeu 19 Juil - 19:31
Jour 21.
24/22/31
Prédateur en chasse 


Il était sur une piste. Une petite proie. C’était parfait pour la meute. Et parfait pour lui, il adorait s’exercer sur différents gibier. C’était visiblement quelque chose de terrestre. Quadrupède. D’un gabarit plus léger que lui. Il l’a traqué toute la journée et il commençait à faire nuit. Il fallait qu’il rapporte sa proie, où ce ne sera rien du tout. Ah. Voilà. Il était à proximité. Il allait pouvoir.
 

Le vent venait de changer de direction. Son odeur avait été apporté jusqu’au gibier qui commença à s’enfuir. Sans réfléchir, Actéon commença à courir. Les pattes du loup étaient robuste. Lorsque le gibier s’en rendit compte, il adopta une étrange conduite : il commença à prendre des directions complètement aléatoire. Était-ce de la panique ? Ou un plan excessivement bien rodée ?
 

Le jeune chasseur avait l’immense défaut de ne pas être très souple au niveau des pattes. Il tenta tout de même de jouer au petit jeu auquel son gibier s’adonnait, effectuant les dérapages les plus mal contrôlés de l’histoire de la nature. Parce que oui, c’était un plan ingénieux vu que le gibier effectuait ses sauts de côté juste avant un obstacle conséquent. Notre loup se mangea tellement de tronc qu’on craignait qu’une graine sorte de sa gueule s’il toussait. Néanmoins et, heureusement pour lui, il compensait par une immense endurance et une ténacité maintenue par son instinct de chasseur.
 

Sa proie. Elle était en train de fatiguer. Il y a moins de tournant. Moins de prise de risque. Plus de sûreté et moins de vitesse. L’écart entre le chasseur et le chasser se réduisait à vue d’oeil et, comme à son habitude, Actéon se prépara à bondir pour mettre à mort sa proie.
 

Non ! Pitié !
 

Le loup avait bondit et écrasait déjà le gibier sous ses pattes. Cependant, la voix l’arrêta net. La respiration haletante, il regarda un peu mieux ce qu’il chassait.
C’était un louveteau. L’odeur avait été trop étrange pour qu’il comprenne que c’est un canis lupus, tout comme lui. Enfin. Pas tout à fait. Il était un curieux mélange, si l’on voulait être honnête.
 

...
 

Actéon relâcha l’étrangeté qui semblait ne pas y croire dans un premier temps. Seul les respirations coupaient le silence de la nuit, avant que les petits bruits de pas viennent s’y ajouter, l’ancien gibier décidant de saisir sa chance. Cependant, le petit s’arrêtant à quelques mètres, fixant Actéon un bref instant.


... M… M...Merci !
 

Puis l’étrangeté disparu. Et Actéon retourna chez lui, certes sans gibier, mais avec un esprit tranquille sur ses actions de la soirée.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Jeu 19 Juil - 20:52, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Jeu 19 Juil - 19:31
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Ven 20 Juil - 6:40
Jour 22.
24/22/31
Prédateur en chasse 


Actéon n’est pas un loup. Ou alors, ce n’est pas un loup terrestre. C’est un loup aquatique. Aujourd’hui encore, on le retrouve près du lac où il a chassé déjà de très nombreuses proies. Et plus précisément à l’endroit où les Castors vivent. Bon. Casser un habitat entier, même sous l’eau, Actéon l’avait déjà fait une fois et nécessiterait pas à recommencer.
 

Cependant, Destin était cocasse. Un petit être rapide aquatique passa juste devant la truffe d’Actéon. Bien que vif, le loup n’était guère dans son élément et réagit beaucoup trop tard. Un coup de mâchoire dans le vide. Bon, ce n’est pas très grave. Un Castor, c’était beaucoup plus gros et nourrissant. Cependant, ce qu’Actéon avait pris pour un poisson, c’était une loutre. Et une loutre vénère.
 

Tellement vénère que l’animal fit demi-tour et alla se placer sur la tête du loup. Comme s’il voulait le couler. Surpris au début, la gueule du chasseur passa effectivement sous l’eau avant qu’il n’utilise la force de ses pattes et accélère le rythme de la nage pour rester à la surface. Heureusement que la loutre ne faisait qu’environ 700 grammes !
 

Par contre… Saviez-vous qu’un Castor pesait entre 16 et 28 kilos ? Oui. Là, c’est beaucoup plus lourd. Alors lorsque Frère Castor, désireux de venger un proche décida d’ajouter sa pierre à l’édifice, le loup avait réellement craint de couler à pic. Il s’était placé sur son dos, arrivant discrètement pendant que le loup peinait à rejoindre la berge avec un peu moins d’un demi kilos sur la tête, tout en la secouant pour qu’elle n’ai pas la mauvaise idée de le blesser.
 

Sentant un poids un peu plus lourd, Actéon avait eu le bon réflexe de prendre une grande inspiration avant de passer sous l’eau. Il fallait absolument qu’il sorte de cet environnement, sinon, il allait vraiment se noyer. Le loup Sibérien fit alors appel à toute son endurance et toute sa force pour se rapprocher de la terre ferme, tout en tentant de déséquilibrer les deux individus sur son dos. Et heureusement encore, le loup avait une excellente mémoire visuelle et une très bonne approximation des distances. Même les yeux clos, il savait où il était dans le lac, où il se dirigeait et quand est-ce qu’il fallait faire le bond final.
 

Qu’est-ce que le bond final ? C’est le saut qui permettrait à Actéon de s’extirper de l’eau et d’atteindre la terre ferme, en utilisant une propulsion grâce à la faible profondeur du lac. Pour cela, il fallait connaître l’endroit où le lac n’était pas profond et surtout, rassembler toutes ses forces pour le faire. Après avoir nagé pendant quelques minutes, ce n’était guère évident.
 

Vous vous en doutez, si on raconte cette histoire, c’est que le jeune chasseur n’est point décédé à l’heure où l’on se trouve. Le loup avait réussi à s’extirper de l’eau et avec deux passagers ! Les animaux furent tellement surpris qu’il y eu un temps de latence. Actéon n’ayant pas la force de donner un coup de mâchoire, le loup leur roula dessus. C’est à dire qu’il utilisa son poids, ses magnifiques 45 kilos pour les écraser afin qu’ils ne bougent plus et qu’il reprenne des forces. Cela ressemble à un gag comique, mais c’est réellement ce qui se passa. D’ailleurs, la loutre mourut étouffé. Sa tête s’était retrouvé sous le torse viril de l’animal qui maintenait l’arrière de son corps avec ses pattes avant afin de ne pas être blessé.
 

Le castor, lui, dû attendre que le loup regagne en énergie avant de mourir d’un cruel, mais juste, coup de mâchoire dans la nuque.
 

Bon. La prochaine fois Actéon, on va plutôt chasser sur la terre ferme.
C’est moins dangereux.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Sam 21 Juil - 6:58, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Ven 20 Juil - 6:40
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Sam 21 Juil - 6:59
Jour 23.
24/22/31
Prédateur en chasse 


Aujourd’hui, on va faire du badass. De l’épique. De l’incroyable. Il va y avoir de l’émotion. De la sueur. Et dans notre grande folie, le narrateur totalement libre sur cette chasse, tantôt sérieux, tantôt ironique, va, pour la toute première fois, proposer une musique pour rythmer cette chasse.  L’avantage d’un narrateur externe, c’est qu’on peut écrire tout ce que l’on veut. L’avantage d’un dés aléatoire, c’est qu’on peut faire des choses folles sur des sujets auxquelles on n’aurait jamais pensé.
Musique maestro:
 


 

Actéon, on avait dit qu’on ne chasserait plus dans l’eau, mais tu es devenu un spécialiste du castor et des loutres, alors on s’adapte à la demande. Tu vas finir par te transformer en crocodile, si tu continues. C’est l’aube, le soleil se lève et sous un certain angle de vue, tu apparais à contre-jour, oh ombre terrifiante et menaçante. Le silence comme seul accessoire, tu te diriges vers le lac. Tu repères un habitat de castor, à force, tu forges ton expérience et tu deviens un expert.
 

Cependant, il y avait quelque chose d’inhabituel. Les Castors ont commencé à s’organiser. L’un d’eux t’a repéré et commence à alerter ses potes. Ce n’est pas bien grave, il suffira de détruire une maison comme tu l’as fait la dernière fois et de pourchasser ou d’extraire les survivants. Cependant, à peine tu rentres dans l’eau, tu te rends compte que tu te fait encercler par des Castors. Encercler par le gibier que l’on chasse. Destin est ironique et le narrateur se paye clairement de ta tête.
 

Les castors se montrent agressifs et tu n’es pas dans ton élément. Le cercle menaçant se referme et tu décides d’être le premier à attaquer. Ils ont peut-être des incisives très bien développés, mais toi, tu as une belle rangée de crocs qui ne demande qu’à mordre. Vif comme le serpent sur un rongeur, Actéon se jette sur une proie au hasard.
 

Visiblement, la manoeuvre des Castors reposaient sur un coup de bluff. De l’intimidation. C’est très fréquent dans la nature. Mais avec Actéon, ça ne marchait guère. Il n’a jamais été pétrifié par la peur. Avoir peur n’est pas une mauvaise chose, mais il ne fallait pas se laisser dominer par cette émotion. La nuque du Castor se retrouve sous les canines d’Actéon. Cependant, celui-ci est gourmand et décide de poursuivre les autres Castor. Il nage, son gibier encore vivant dans la gueule.
 

Cependant, les ingénieurs des forêts sont beaucoup plus rapides dans le domaine aquatique et Actéon sent qu’il se fatigue. S’il continue, il allait se noyer et il ne souhaitait pas mourir de cette façon. Mais voilà que les Castors l’entourent de nouveau. Avec la gueule prise, Actéon ne pouvait plus se défendre. C’était peut-être ça le plan. Sacrifier l’un des leurs pour sauver toutes une population. La communauté avant l’individu. Dans un monde apocalyptique, cela se défends.
 

Actéon commence à recevoir de violent coup de queue sur les flancs et sur les pattes. Pas de quoi briser les os, mais cela le fatiguait. Il fallait qu’il rejoigne la berge. Il force le barrage, se reprenant des coups à des endroits où ça faisait mal, mais le loup tient bon. Il savait que, dès qu’il rejoindrait la terre ferme, les Castors allaient le laisser tranquille. Pour le moment, il ne pouvait qu’encaisser et accéléré le rythme de la nage.
 

Pas fâché d’être arrivé, mais le loup s’écroule au sol. Il s’en était pris pleins la gueule. Heureusement, ce n’était pas un être rancunier. Cela ne l’empêchera pas de revenir sur ces terres pour chasser du Castor.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Sam 21 Juil - 9:01, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Sam 21 Juil - 6:59
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Dim 22 Juil - 9:32
Jour 24.
24/22/31
Prédateur en chasse 


Actéon est un bon chasseur. Depuis quelques jours, il est très rare qu'il revienne la gueule vide et pas mal de proie dans le garde-manger peuvent lui être attribué, même si ce ne sont pas forcément les plus grosses. Artémis, la mère d'Actéon, avait décidé qu'il était temps que son fils passe au niveau supérieur : la chasse en groupe.
 

Une chasse en famille n'avait rien d'une promenade de santé. Sous la direction de la matriarche, le mari, ainsi que les deux enfants faisaient profil bas. Dans un premier temps, il fallait trouver la nourriture. Les loups se séparent et commencèrent à renifler pour essayer de trouver une proie aux alentours : trace de pattes, crotte, odeur. Ils avaient en gros une bonne heure pour trouver les indices et évaluer si, en suivant leur piste, ils allaient avoir une chasse fructueuse. Lorsque l'aiguille avait fini de faire le tour du cadran imaginaire, les loups reviennent et exposèrent leurs trouvailles.
 

C'est ensuite à celle qui mène la chasse qui décide quel piste suivre. Et ce sera du castor. Actéon était un peu déçu que ce ne soit pas son choix qui était sélectionné. Il était persuadé que les ratons laveur aurait été plus simple à chasser, en plus, il avait presque trouvé la tanière. Pourquoi retourner dans l'eau ? Pourquoi choisir la piste de sa soeur ? Est-ce qu'on l'avait écouté ? Cependant, le loup Sibérien ne s'opposa pas et suivit la marche.
 

D'ailleurs, le saviez-vous ? Les loups marchent en file indienne pour ne laisser qu'une seule trace. Kainda mena la marche, suivi de la mère, du père et le frère fermait derrière. Et mine de rien, marcher dans les traces de sa soeur révélait presque de l'acrobatie pour notre grand gaillard. D'ailleurs, Actéon galérait et ralentissait considérablement le pas pour bien s'imprégner du rythme de sa soeur, afin que l'illusion qu'il n'y ai qu'un seul loup reste la plus parfaite possible. . Au bout d'un moment, Actéon put entendre un grondement sourd de la part de son père, lui intimant d'accélérer.  Oui ben, il préférait prendre son temps plutôt que de trahir sa présence. Les Castors n'étaient pas migrateur, aux dernières nouvelles. Il se fit gronder pendant une bonne demi-heure avant de réussir à tenir le rythme. On aime encourager dans la famille d'Actéon.
 

Tous les castors n'habitent pas dans des lacs. Certains animaux des montages construisent leur abri sur le sol et laisse la neige les camoufler. Et Kainda avait eu du pif : cet étrange petite bosse sortie de nulle part, avec des trous dans la neige étaient plus que suspect.
 

"Actéon, avec moi. On va réduire leur abri en morceau de bois.
Orion, Kainda, préparez-vous à saisir nos gibiers et à leur offrir le baiser de la mort."
 

Vous l'aurez deviné, la plus massive dans la famille, c'était Artémis.  Même si, globalement, c'était des individus plutôt costauds de corps qui n'avaient rien à envier à personne. Cependant, c'était intéressant pour Actéon. Répartir les loups selon le rôle où ils étaient susceptibles d'exceller le plus, c'était une excellente stratégie. Simple, mais sans doute efficace. L'abri était encerclé. Artémis et Actéon s'avancèrent à pas de loup (rigole toi au fond) et commencèrent à creuser dans la neige, jusqu'à atteindre les morceaux de bois et de boue. Il fallut alors creuser la boue, arracher les branches, creuser encore, s'en mettre pleins les pattes et la gueule. Et insister surtout. D'ailleurs, pendant un instant, on pouvait se demander s'il y avait réellement un castor.
 

Et il y en avait un. Même deux. Lorsque leur fondation commença à se fragiliser, les animaux avaient décidé de sortir de leurs cachette, se jetant dans la gueule des loups  (rigole toi au fond bis). Et voilà. La chasse était finie. Whoa. Ils étaient plus nombreux, mais la chasse avait été plus courte. Et l'énergie que l'on dépense dans des courses poursuites intenses avait été économisé ! La chasse à plusieurs avaient ses avantages.
 

"Orion, Kainda, ramenez ces gibiers auprès de notre meute.
Actéon, la journée n'est point fini. Continuons la chasse."
 

Cette chasse ne rapportera pas beaucoup de point pour des jauges imaginaires, mais elle permet de développer un certain Background pour notre ami Actéon et surtout, à le préparer pour son futur épreuve de rang.
Continuons sur cette lancée d'ailleurs.



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Mar 24 Juil - 18:43, édité 1 fois
Maître du jeu
DestinMaître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 1146Points : 2446Age : Immortel Sexe : unisexeRang : DivinitéBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessures/maladiesDé & bonus possedé : InfiniIcone :

Dim 22 Juil - 9:32
Le membre 'Actéon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Chasse 26-50' :
Silence Illusoire
ActéonSilence Illusoire
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
32/100  (32/100)
Agilité:
30/100  (30/100)
Endurance:
49/100  (49/100)
avatar
Messages : 355Points : 386Age : 1 anSexe : MâleRang : PrédateurBlessure : Maladie : Détails blessures : AucuneDé & bonus possedé : 2 bonus santéIcone :

Lun 23 Juil - 6:37
Jour 25.
24/22/31
Prédateur en chasse 


"Mon fils, les rumeurs me murmurent que tu passes beaucoup de temps avec cette... Nourrice."

Le dernier mot n'avait pas été prononcé avec plaisir. On pourrait presque dire que le métier semblait dégoûté la louve chasseuse. Actéon regarda sa mère sans prononcer un mot. Inutile de lancer le débat, il savait qu'aucun des deux ne gagneraient et il n'était pas du genre à parler pour rien. D'ailleurs, il s'arrêta en remarquant des minuscules traces de pas dans la neige. Cela semblait être un oiseau qui préférait marcher et chercher sa nourriture au sol.

Les deux loups commencèrent à suivre la piste. Un peu de volaille était bon pour les louveteaux. De toute façon, un régime alimentaire varié était excellent pour la survie de la meute. C'est pour cela qu'il y avait plusieurs chasseurs dans la meute.

"J'ai parlé de tes accomplissements autour de moi.
En vérité, tu n'avais guère besoin de mon aide, tu te distingues avec tes exploits et le nombre de proie que tu ramènes.
...
Tu es a un âge où l'on devrait manquer d'expérience, mais tu sais mettre ta jeunesse au profit d'une ténacité et d'une rigueur qui sauront être récompensé dans le futur, j'en suis certaine.
...
Je suis honorée de voir que le jeune louveteau sortit de mon ventre soit promis à un avenir dans la meute aussi radieuse."

Actéon regarda sa mère avec étonnement, avant de se mettre à sourire. Pour résumer vite fait, elle était fière de lui. Et ça, c'était des paroles qui valaient les plus gros gibiers que l'on puisse chasser. D'ailleurs, en parlant de proie, voilà qu'après une bonne petite marche, on pouvait entendre des gloussements. La volaille n'était pas très loin.

"Fais le tour. Je servirais de leurre pour les faire fuir dans ta direction."

Actéon avait fait un oui de la tête. Décidément, sa mère était pleines d'idées ! Il devait s'en inspirer pour, le jour où il devrait mener ses propres chasses. Très discrètement, le loup commença à contourner le petit groupe de piaf qui grattait la neige à la recherche de nourriture. Il fallait faire attention au sens du vent, à ses déplacements. Ses oiseaux avaient une ouïe très sensible. Une petite branche qui casse et ils reviendraient la gueule vide.

Heureusement, Actéon avait fini par développer une patte légère et il se retrouva là où il voulait être. Artémis commença à courir, attirant l'attention des oiseaux sur elles qui fuient comme prévue dans la direction du loup sibérien protagoniste du narrateur. Ce dernier s'élança à son tour, mais les oiseaux avaient déjà commencé à s'envoler. Alors, tel le cheval blanc de Lucky Luke, Actéon s'élança dans les airs. Et pas comme le cheval de Lucky Luke, Actéon attrapa un oiseau en pleins vol. C'était presque artistique. Une mort aérienne.

Cependant, le loup fut un peu gourmand. A peine ses pattes touchèrent le sol, il lâcha sa proie et sauta de nouveau en l'air, mais cette fois, il n'attrapa que du vent.

Artémis s'approcha de lui, lui laissant le temps d'atterrir et de ramasser son gibier.

"Rentrons mon fils.
Quand tu sauras guider une chasse groupée, je te présenterais d'excellente chasseuse à qui tu pourras donner une portée forte.
-...
Aimez-vous père par amour ?
-Le temps a su me tisser de la tendresse pour ton père, soit en certain. Et je sais ce que cela fait d'avoir le coeur qui bat fort pour un autre individu, même si ce n'est pas un chasseur.
Ma première romance était un loup qui souhaitait devenir Guérisseur. Cependant, alors qu'il cherchait des plantes, un prédateur a décidé d'en faire son gibier."

L'histoire était très triste. Et pourtant, la mère d'Actéon resta impassible. Son regard ne se perdait même pas dans le vide. Quel âge elle avait lorsque son premier amour avait été tué ?

"J'essaye de t'épargner des douleurs au coeur, mais s'il faut que tu passes par le chemin que j'ai emprunté pour comprendre et bien, qu'il en soit ainsi.
Tu pourras toujours venir te morfondre sur mon épaule, lorsque tu auras l'impression d'avoir toucher le fond. "



Merci Reira pour le kit ! 


Dernière édition par Actéon le Mar 24 Juil - 18:50, édité 2 fois
Contenu sponsorisé

Actéon, le chasseur (Chasse quotidienne)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant