V2
 
Derniers sujets
» Heroes - feat Epsilon, Torak, Midona, Pandora, Aspénium & Sonveen
Hier à 23:15 par Finwë

» Evolution dans l'apprentissage
Hier à 22:15 par Finwë

» Un parfum connu - PV Finwë
Hier à 16:40 par Finwë

» Présentation de Douze
Hier à 12:56 par Finwë

» Chasse Solo (en continue)
Hier à 11:10 par Destin

» des nouvelles de Galop Sauvage
Ven 16 Nov - 21:32 par Invité

» Augmenter vos jauges
Ven 16 Nov - 12:06 par Destin

» Évoluer dans son rang
Jeu 15 Nov - 13:55 par Zephyr

» Gestion des Chasses [Solitaires]
Jeu 15 Nov - 11:38 par Finwë


Do you remember me ? - feat Heda

Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Dim 24 Juin - 17:15



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

Lorsqu'elle passa par la petite brèche et pénétra ce lieu étrange, la vue qui s'offrit à Finwë la laissa ébahie. Si elle détestait l'Homme et ses agissements, elle se devait d'admettre qu'il pouvait se montrer impressionnant. Et la preuve se tenait devant ses yeux. D'immenses murs se dressaient autour d'elles, et le bâtiment était fermé par une voûte plus noire que la nuit, empêchant la lumière du soleil de pénétrer l'endroit. Seuls quelques rayons dorés se glissaient par les ouvertures laissées par le temps. Le sol, lui, était jonché de sièges encore debout par un quelconque miracle, sur lesquels l'humidité qui régnait ici avait fait pousser une mousse d'un vert sombre qui les recouvrait presque en totalité. Mais ce qui intriguait la louve, c'était la zone qui se trouvait devant les sièges. Elle s'avança dans cette direction d'un pas lent mais assuré. Lorsqu'elle passa sous une percée de lumière, le soleil fit briller son pelage argenté, ses reflets roux chatoyant un court instant. Elle effectua un saut élégant pour se retrouver sur le promontoire, atteignant son but. Ses pattes passèrent d'un sol doux aux planches de bois constituant celui de la plupart des ruines humaines. La louve progressa sur la scène, son regard gris pâle se promenant sur ce qui l'entourait. D'étranges arbres plats se dressaient dans un coin, visiblement dépourvus de vie puisque totalement immobiles. D'autres éléments semblables étaient posés ça et là, certains debout, d'autres renversés au sol, des buissons, des rochers et d'autres choses tout aussi étranges. Finwë n'eut pas le temps de s'interroger sur la raison pour laquelle les Hommes avaient crée de faux arbres et éléments que l'on pouvait pourtant tout simplement trouver en mettant le museau dehors. Un bruit de pas fit pivoter ses oreilles et elle se tourna vers la source du bruit. Les yeux rivés sur l'une des brèches menant à la salle, elle observait d'un regard intrigué la silhouette lupine qui s'y dressait désormais. L'astre solaire l'éblouissant, elle ne distinguait cependant que son ombre, et les seules informations qu'elle put obtenir de son flair étaient qu'il s'agissait d'une louve solitaire.
«Qui es là ?», demanda-t-elle d'une voix assez forte pour que l'autre puisse l'entendre à l'opposé.
Aucune peur ne transparaissait dans le ton du bras-droit, juste une certaine autorité qu'elle savait pourtant ne pas avoir à utiliser avec les solitaires.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Jeu 28 Juin - 23:30
13 - 5 - 9



do you remember me.


Tel est donc la vie peu palpitante des solitaires. Je dois avouer que je m’attendais à bien mieux que tout cela. Plus de danger, plus de complots. Peu importe, tant que cela éveillait ma curiosité maladive. Pour le moment rien n’a su un tant soit peu répondre à mes maigres attentes. La vie est toujours aussi merdique. J’aurais dû m’y attendre. En attendant, la seule chose qui occupe un minimum mes trop longues journées, c’est l’exploration. Nous ne sommes arrivés sur ces terres que depuis peu de temps et personne ne peut déjà se vanter de les connaître par cœur. Bientôt cependant, ce sera mon cas. Je tâche pour cela d’en découvrir chaque parcelle, chaque passage, chaque âme qui vive – ou non. Le travail est laborieux, plutôt ennuyant, et n’apporte pour le moment aucune reconnaissance. Après tout, je n’ai personne à qui le partager. Ne prenez pas cette phrase pour de l’apitoiement et bien au contraire, pas d’amis pas d’emmerdes, c’est ce qu’on dit par chez nous. Quand je dis « par chez nous » j’entends « dans ma tête ». Les deux se rejoignent assez souvent.
La nouvelle cible du jour est la ville abandonnée. J’ai déjà décidé de faire de ce lieu mon terrain de chasse, mais ne suis jusqu’à présent jamais entré dans les bâtiments. Le seul résistant me fait de l’œil. Il a certes l’air un peu branlant, mais de nos jours qu’est ce qui ne l’est pas ? Les brèches de ce bâtiment sont nombreuses mais rien de bien alarmant. Peu d’entre elles permettent de faire passer un loup quasiment adulte, tant pis pour les costauds d’adultes qui eux n’ont aucune chance. La loi du plus fort n’est pas toujours la meilleure.
M’extirpant comme je le peux du large mur gris, j’atterris ensuite dans une immense pièce obscure. Je cligne instinctivement des yeux pour m’habituer à ce changement de luminosité, bien qu’il ne soit pas très conséquent au vu du peu de lumière à l’extérieur. La pièce semblait magnifique, fût un temps richement décorée, en apparence déserte. Il n’en est rien. Déjà une voix stridente vient perturber ce calme paisible.

« Qui est là ? »

Bon sang. Cette attitude de pseudo leader, cette voix. Qui d’autre ? Je l’ai déjà entendu de bien nombreuses fois pour des raisons plus ou moins convaincantes, Finwë. Je ne l’ai jamais adoré et pas encore détesté, mais cela ne saurait tarder. Elle vient perturber mon exploration qui a pourtant lieu si loin de ses foutues terres Navnik … Oh pardon, que dis-je : Inkyva. Quel horrible nom pour un horrible mélange. Aucune alchimie là-dedans. Un simple dégoût pur et simple. N’osez pas appeler la « peur de l’inconnu », au contraire, je ne connais les Sekmet que trop bien. Ce sont eux qui ont pris le commandement des deux meutes et aucun Navnik n’a osé ouvrir sa gueule. Lâches.

« Ainsi donc un bras-droit ne peut reconnaître l’odeur d’un de ses anciens membres ? Pas si ancien que ça qui plus est. »

A mon plus grand regret, je sais pourtant qui tu es, Finwë Altruisme du Voyageur. Altruisme tu parles.



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Ven 29 Juin - 13:04



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

La réponse ne se fait pas attendre trop longtemps, et à peine quelques secondes plus tard, le voile du mystère se lève.
«Ainsi donc un bras-droit ne peut reconnaître l'odeur d'un de ses anciens membres ? Pas si ancien que ça qui plus est.
Cette voix ... Finwë l'avait déjà entendue, pas souvent cependant, mais elle connaissait le moindre loup ayant été Navnik un jour, elle y avait veillé depuis qu'elle était bras-droit. Chaque tête, chaque voix, chaque odeur, elle avait tout mémorisé dans le but de servir au mieux les siens et de remplir ses responsabilités sans faillir. Et maintenant qu'une légère brise s'engouffrant par la brèche lui apportait l'odeur de la nouvelle arrivée, la louve grise y détectait effectivement les effluves déjà presque disparues de sa meute.
-Heda ..., murmura-t-elle, plus pour elle même que pour la concernée, bien que celle-ci l'ait probablement entendue. Je suis heureuse de constater que tu vas bien. La vie de solitaire n'est pas toujours facile.
Elle en savait quelques chose, elle qui était née solitaire. Mais alors qu'elle s'approchait d'elle, la louve vit qu'Heda semblait vivre plutôt bien sa nouvelle vie. Tant mieux pour elle. Finwë ne comprenait que trop bien les raisons qui avaient poussé certains Navnik à quitter l'alliance, et elle ne leur en voulait aucunement pour cela. Elle-même avait eu du mal à accepter les Inkyva, mais elle ne voulait pas abandonner ceux qui comptaient encore sur leur bras-droit. Tant qu'il y aurait des Navnik là-bas, alors elle resterait et les protégerait coûte que coûte, peu importe le prix à payer, peu importe les sacrifices. Cependant, il semblait qu'Heda lui lançait un regard de reproches. Pourquoi ? La louve grise avait quelques idées, mais ne pouvait savoir exactement ce qui motivait ce regard. Finwë fixa ses yeux gris souris dans ceux de la jeune louve immaculée.
-Tu sais que tu as toujours ta place chez les Inkyva, si un jour tu as besoin d'aide.», prononça-t-elle d'un ton solennel.
Elle ne voulait pas que les anciens Navnik pensent qu'elle les abandonnait. Ils devaient savoir qu'elle ferait tout pour eux, comme ils avaient tout fait pour elle à son arrivée. Ils étaient sa famille, et aucune alliance ne gâcherait cela.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 2 Juil - 22:58

do you remember me.


Je profite du court temps de réflexion que l’Inkyva s’accorde pour m’habituer au lieu et les observer plus en détails. Plus je m’y attarde et plus la pièce semble immense. Le terrain est pentu, pourquoi les Hommes voudraient-ils des habitations si pentues ? Depuis que je suis entrée de la brèche, je ne fais que descendre. Or à choisir, ils auraient dû me faire grimper. Je symbolise l’ennemi qu’ils auraient pu voir arriver de loin. Je les trouve toujours si étrange. Néanmoins, même des années plus tard, leurs habitats possèdent toujours un certain éclat. Les sièges ressortent ici avec une couleur qui leur est propre. Cette architecture humaine m’en ferait presque oublier cette monotone rencontre avec Finwë. Malheureusement, ce n’était pas un mirage. La louve est encore là, et maintenant elle s’octroie à nouveau le droit de parole.

« Heda … »

Quel miracle, elle se souvient de mon nom. Va-t-elle continuer en me faisant une leçon sur ô combien sont bons les Inkyva ou sur ô combien je leur manque, ou bien même sur ô combien elle se souvient de moi et évoquer des souvenirs dont personne n’aura connaissance ? Le choix est cornélien et aucune de ces options ne m’enchante plus que l’autre. Toutes aussi peu distractives.

« Je suis heureuse de constater que tu vas bien. La vie de solitaire n'est pas toujours facile. »

Donc … elle choisit de se comporter comme une mère. C’en est encore plus décevant. J’ai bien eu une mère et elle m’a aimé, je crois, bien plus qu’une inconnue ne le fera jamais en tout cas. Elle tente de récolter l’affection de tous, même de la diaspora inkyvienne ou des exilés. C’en est pathétique. Les vrais Alphas étaient peu nombreux, ils sont montés sur le trône parce qu’ils le méritaient et non pas parce qu’ils devenaient ami avec les arbres et les buissons. Je vous laisse deviner dans quelle faction je mets notre très chère bras-droite. Ce genre de connerie ne marche pas avec moi. Gueule d’ange et cœur de pierre, pas de temps pour ça.

« Tu sais que tu as toujours ta place chez les Inkyva, si un jour tu as besoin d'aide. »

De l’aide ? Moi ? Si j’en crois les rumeurs ce sont eux qui en auront un jour besoin, certainement pas moi. J’emmerde que ceux que je croise, alors qu’eux emmerdent tout le monde en s’accaparant des terres sur un territoire hostile et inconnu, un territoire où des meutes vivaient déjà. Cela me rappelle toutes ces histoires que les vieux loups contaient, sur la vie dans l’Ancien Monde, avant l’exil. Ils avaient tant vécu sur terre que sous terre, faisant face chaque fois à un danger toujours plus menaçant. Tout ça ils l’ont fait sous le nom d’Esobek, Sekmet et plus tard Navnik. Jamais Inkyva. Ils ont repoussé la Horde avec trois meutes, aucune d’elles ne s’est jointe à ces sauvages comme l’ont fait les Aldark. Les leaders de l’Ancien Temps ne sont plus, et cela se ressent. Ils sont tous devenus lâches.

« Ne joue pas à ça avec moi, Finwë. Les Inkyva ne sont rien et ne seront jamais rien. Je prefererais crever que d’être sous les ordres de Sekmet, quand bien même ils sont mon sang aussi. Les Navnik ont été déshonorés à cause de toi et de tous ces lâches. Vous ne méritez plus mon respect. Autant crever. »



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Mar 3 Juil - 14:57



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

Etant maintenant face à Heda et discernant ses traits, Finwë vit donc l'expression de dégoût et de colère qui apparaissait sur le visage de la louve blanche. Expression dont elle ne comprenait pas la cause, jusqu'à ce qu'Heda se mette à parler.
«Ne joue pas à ça avec moi, Finwë. Les Inkyva ne sont rien et ne seront jamais rien. Je préférerais crever que d'être sous les ordres de Sekmet, quand bien même ils sont mon sang aussi. Les Navnik ont été déshonorés à cause de toi et de tous ces lâches. Vous ne méritez plus mon respect. Autant crever., lâcha-t-elle.
Ses mots eurent l'effet d'une morsure particulièrement douloureuse. Finwë la fixait avec incompréhension, se demandant depuis quand la louve avait tant changée. La vie en solitaire pouvait rendre différent n'importe quel loup, mais à ce point ? Une rage sourde à toute tentative de contrôle bourdonnait dans l'esprit du bras-droit. Après tout ce qu'elle avait fait pour les Navnik, tous les sacrifices, voilà comment Heda la remerciait ? C'était elle, Finwë, qui avait guidé ce qu'il restait de la meute durant l'exode après la disparition d'Helya. Elle qui les avait maintenu en vie, les avait soutenu, leur avait permis de traverser cette épreuve. Et voilà ce qu'elle récoltait ? Une rancœur injustifiée, inspirée par un profond dégoût de sa personne.
La louve grise se sentait profondément blessée par la réaction d'Heda, mais cependant, la petite voix de la raison lui disait que si seule la vérité blessait, alors les paroles de la jeune louves devaient avoir un véritable sens. Après tout, n'obéissait-elle pas aveuglément à Nilaya, Alpha Sekmet ? Elle avait accepté son autorité ainsi que celle de son compagnon Athos suite à leur supériorité en nombre, mais aussi au fait qu'elle n'était au fond qu'un simple bras-droit. Mais les Inkyva, lorsqu'on les observait un instant, n'étaient qu'une façade. Les Sekmet au pouvoir, il semblerait qu'il y ait eu uniquement un changement de nom pour satisfaire les quelques pauvres Navnik recueillis par eux. Et cette réalisation blessa davantage Finwë de par sa signification. Les Navnik, meute puissante et respectée, n'étaient plus. Mais était-ce pour autant terminé ? Il semblerait que le choix soit entre les pattes de la chasseuse et celles de ses derniers frères et sœurs de meute ...
Cependant, elle en voulait toujours autant à la louve face à elle pour ses paroles acerbes, aussi planta-t-elle son regard gris dans le sien, avant de retrousser les babines pour dévoiler ses crocs acérés.
-Les Navnik ont été déshonorés par ma faute ? Je ne suis qu'une lâche ? Tu ne te rends même pas compte que sans moi tu n'aurais plus aucun Navnik à insulter aujourd'hui ! Sans cette alliance nous serions tous morts ou solitaires, et il ne resterait même plus la moindre trace de notre meute. Si tu tenais tant aux Navnik, alors pourquoi avoir pris la fuite au moment où ta meute, ta famille, avait besoin de toi pour la soutenir ? Les lâches sont les irrespectueux de ton genre qui sont partis en abandonnant les leurs dès que le moindre problème s'est présenté. Fuir devant le danger, c'est si simple n'est-ce-pas ? Je suis restée pour m'assurer de la survie des Navnik, je n'ai pas abandonné les miens contrairement à toi. Alors ne me parles plus de lâcheté quand tu en es un exemple parfait.», cracha-t-elle à l'égard d'Heda.
la fourrure de Finwë s'était hérissée sur son dos, lui donnant un air encore plus impressionnant, tandis que son regard s'était embrasé. Elle ne se rabaisserait pas à attaquer un louveteau inconscient et irrespectueux, mais certaines leçons devaient être apprises.


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Jeu 5 Juil - 19:21

do you remember me.


Il en fût fini de la douce façade qu’arborait Finwë. La louve dévoilait ses crocs et son air haineux. Serait-ce son vrai visage ? Rien n’est moins sûr. Peu de personnes doivent oser parler ainsi à la ô grande hiérarchie de leur meute. J’ai tout perdu, je n’en suis plus à ça près. Enerver un loup m’importe peu, qu’il soit roi ou paysan. Ils ont tous une aussi grande importance sur l’échiquier de la vie. Petit à petit, une place se créée pour Finwë. Elle émerge dans une pièce de mon palais mental, au même titre que le solitaire peu intelligent. Mais elle, elle est bien plus avancée, bien plus expérimentée. Elle est plus centrale. Cependant cela la rend aussi plus difficile à convaincre. Je ne doute cependant pas que mon plan lui conviendra, le jour venu. Pour arriver à percer sa coquille j’ai dû la mettre en colère, un bien pour un bien. Ces paroles étaient nécessaires mais je pesais chacun de mes mots, aucun n’a été choisi au hard. Aucun n’était malintentionné. Ils ont blessé son estime personnelle si elle réagit de la sorte et tel était le but. La haine est parfois la seule réponse. La montée d’adrénaline laisse peu de temps à la réflexion. Les paroles sont purs, dénuées de toutes planifications. C’est ce que je cherche.
Vient le temps d’entendre ses paroles acerbes. Au fond de moi, je suis impatiente.
Cependant après les avoir entendus et analysés, je n’en reste pas moins déçue. Elle se voile toujours la face, se ment à elle-même. Elle rejette la faute sur une apprentie au moment des faits, alors qu’elle est censée être une ô grand dirigeante. J’en attendais bien mieux de sa part. J’attendais plus de hargne, plus de dégoût, de haine, de rage. La rage en particulier est très importante. Ici cependant, cela reste fade, sans animosité particulière. Elle n’a même pas ébranlé ma petite personne alors qu’elle sait au fond d’elle ce qui aurait pu le faire. Elle connait les outils pour me faire tomber mais ne les utilise pas. Pourquoi ? Nous ne sommes pas amis et ne l’avons jamais été, et je ne fais même plus partie de « sa » meute. A vrai dire, ce n’est pas du tout la sienne de meute mais plutôt celle des Oubliés. Elle a juste profité de ses vivres et sa prospérité, a soudoyé quelques hauts gradés qui ont clamsé entre temps et elle a pris leur place. Voilà tout. Elle n’est digne de rien du tout.
La louve gonfle son poil, devient plus imposante. Elle est désormais menaçant, gueule ouverte et longs crocs blancs à découverts, mais je reste au contraire impassible. Nous sommes encore loin l’une de l’autre, si jamais elle venait à m’attaque j’aurais le temps de l’esquiver une seule et unique première fois. Je pense et espère qu’elle n’en arrivera pas là, cela viendrait à bafouer ses idéaux. Une simple solitaire ne pourrait pas faire sortir un respectable haut gradé de ses gonds, non ?

« Tu as faux sur toute la ligne, Altruisme du Voyageur. Les Navnik n’ont pas survécu grâce à toi. Bien au contraire. Ce que tu appelles alliance je l’appellerais soumission. C’est donc effectivement grâce à toi que les Navnik ont porté allégeance aux Sekmet, et que vous avez joué un gentil jeu consistant à mélanger les noms. Cela doit être tellement dur d’être un haut gradé en temps de guerre. » Je descends quelques pas en direction de la scène où se trouve la louve, toujours calme. « Je ne suis pas la lâche dans l’histoire. Je n’avais même pas terminé mon apprentissage, et pour autant j’ai osé. J’ai quitté le peu de famille qu’il me restait et le peu de connaissances que j’avais, dans un monde dans lequel nous ne connaissons plus rien. Je n’ai pas accepté le destin que tu m’avais tracé. Je n’ai pas accepté d’être un chien en cage. Mes ancêtres ont vécu sous terre, je ne vivrai pas sous les ordres de loups en qui je ne crois pas, de loups que je ne respecte pas. Vous subsistez à peine, alors que je me bats dans l’ombre pour les Navnik. Pas pour les Inkyva comme vous aimez vous appelez, mais bien les Navnik. » Abandonnant toute sécurité, je me rapproche encore. Mes coussinets foulent le sol poussiéreux, je prends garde à chaque bruit, craignant que la construction ne s’effondre sous mon poids alors qu’elle est en sommeil depuis si longtemps. « Je ne suis pas celle qui a besoin d’aide. Les Navnik ont besoin de mon aide. »




Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Lun 9 Juil - 13:11



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

Heda ne sembla pas convaincue par sa réponse, elle semblait même s'en ficher complètement, au grand désespoir de Finwë, qui commençait à perdre patience. D'ailleurs, heureusement qu'elle en avait énormément, de la patience. Si Heda était aussi désagréable avec tous ceux qu'elle croisait, il était étonnant qu'elle soit encore en un seul morceau. Nombres de solitaires lui auraient déjà bondi dessus bien avant qu'elle ne puisse ajouter quoi que ce soit et rien que pour l'air hautain qu'elle affichait constamment.
«Tu as faux sur toute la ligne, Altruisme du Voyageur. Les Navnik n'ont pas survécu grâce à toi. Bien au contraire. Ce que tu appelles alliance je l'appellerais soumission. C'est donc effectivement grâce à toi que les Navnik ont porté allégeance aux Sekmet, et que vous avez joué un gentil jeu consistant à mélanger les noms. Cela doit être tellement dur d'être un haut gradé en temps de guerre. Je ne suis pas la lâche dans l'histoire. Je n'avais même pas terminé mon apprentissage, et pour autant j'ai osé. J'ai quitté le peu de famille qu'il me restait et le peu de connaissances que j'avais, dans un monde dans lequel nous ne connaissons plus rien. Je n'ai pas accepté le destin que tu m'avais tracé. Je n'ai pas accepté d'être un chien en cage. Mes ancêtres ont vécu sous terre, je ne vivrai pas sous les ordres de loups en qui je ne crois pas, de loups que je ne respecte pas. Vous subsistez à peine, alors que je me bats dans l'ombre pour les Navnik. Pas pour les Inkyva comme vous aimez vous appeler, mais bien les Navnik. Je ne suis pas celle qui a besoin d'aide. Les Navnik ont besoin de mon aide., reprit la louve blanche.
Pendant ce temps, elle s'était approchée de Finwë et se tenait maintenant juste devant elle, à portée de crocs. Le regard du bras-droit s'assombrit à ces paroles, mais la lueur qui y flottait n'était que mélancolie.
-Les Navnik ne sont plus., lâcha-t-elle. Que tu le veuilles ou non, la meute est morte en même temps que toutes les victimes de ce mal qui s'est abattu sur nous. Nous ne sommes plus qu'une poignée de loups tentant de survivre tout en restant unis. C'est pour cela que nous avions besoin des Sekmet, et eux de nous également. Oui, j'ai fait des erreurs. Oui, notre Alpha est une Sekmet. Mais la disparition d'Helya nous a tous affectés, et pendant que certains essayaient tant bien que mal de passer par-dessus la perte de nombreux frères et sœurs de meute, d'autres comme toi ont préféré fuir toute responsabilité et abandonné les leurs. Alors demande-toi une chose: si tous ceux qui sont partis étaient encore au sein de la meute, les Inkyva seraient-ils dirigés par une Sekmet, ou par une Navnik ? Si Althéa, Belphegor ou moi-même n'avons pas pris les commandes du groupe, c'est parce que nous étions en nombre inférieur, et que nous refusions tout simplement de sacrifier ceux auxquels nous tenons dans un état de faiblesse pour une simple guerre de pouvoir.
Elle fixait Heda avec sincérité, espérant que celle-ci comprendrait. Si les paroles de la jeune louve étaient vraies, celle de Finwë ne l'étaient pas moins. Si la blanche pensait que le bras-droit ne se repentait pas de ses choix tous les jours, elle se trompait sur toute la ligne.
-Comme tu l'as dit, tu es encore jeune, tu ne comprend pas les enjeux d'un tel pouvoir., ajouta-t-elle.
Elle détourna son regard, plus calme qu'auparavant, ayant repris une posture normale. La louve grise observa la lumière du soleil qui passait à travers un trou dans le mur. Ses rayons formaient une tâche lumineuse au sol, qui disparut soudainement, probablement à cause d'un nuage. Finwë soupira.
-Tu ne peux pas aider les Navnik. Personne ne le peut.»


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Mer 11 Juil - 18:41

do you remember me.


Les deux louves se font face, les joutes sont plus verbales que physiques mais l’enjeu n’est pas le même pour les deux. La plus âgée souhaite simplement inculquer le respect à sa cadette impétueuse, alors que cette dernière pense à beaucoup de choses, sûrement irréalisables. Les faces sont voilées, derrière la hargne se cache la tendresse et la fraternité. Mais il faut cacher ces doux sentiments en public, la vie est difficile et la compassion est signe de faiblesse. La faiblesse n’est pas acceptable. Néanmoins, aucune ne souhaite laisser du terrain à l’autre. Par fierté, par nécessité, par logique, par besoin. Toutes deux font de longs discours, ayant tantôt pour but de persuader l’adversaire, tantôt de le convaincre. Le succès est moindre en apparence, mais au fond des cœurs de chacune, les positions changent. Même infiniment, c’est ce qui compte. C’est à partir de petits changements qu’interviennent les plus gros. C’est à partir d’individus isolés que commencent les révolutions.

J’écoute les paroles de la louve. L’espoir ne renaît pas en elle, elle est toujours autant résignée, renfermée, abattue. Ce n’est pas comme ça que devrait se comporter un leader. Elle n’est pas la leadeuse des Inkyva mais reste la plus haut gradée Navnik par défaut. C’est mieux que rien, nous devons nous contenter de ce que nous avons. J’aurais compris une alliance éphémère, le temps de la traversée ou même de le temps de s’approprier les lieux. Or aujourd’hui il n’en est rien. Personne ne parle de cette alliance comme quelque chose d’éphémère mais plutôt comme quelque chose de durable, à mon plus grand regret.

« Ces excuses ne pourront pas vous être utiles pendant bien longtemps encore. Une meute ce n’est pas seulement un nom ou des terres, ce sont ses membres qui la composent, ce sont eux qui portent les valeurs et la font vivre. Ce sont eux, la meute. Certains sont morts il est vrai, mais tout le reste, tu les oublies ? Tu les abandonne ? Vous, hauts-gradés, les abandonnez ? Vous, porte-paroles, les jetez en pâture aux Sekmet ? Au nom d’une alliance instable et branlante ? Il ne s’agit pas d’une simple guerre de pouvoir, Finwë. C’est une guerre pour nos vies, pour notre avenir, l’avenir de tes enfants. Le Feu des Légendes jamais ne mourra, jamais ne s’éteindra, parce qu’il y aura toujours des personnes pour le faire vivre. Je serai peut-être seule, mais ma quête ne prendra fin qu’avec ma mort. Alors si je gêne autant, à toi de faire le bon choix. »

Si les loups pouvaient pleurer alors c’est ce qu’Heda serait en train de faire. Si même les dirigeants perdent foi en leur meute, que nous reste-t-il ? Comment un simple petit guerrier, un simple petit chasseur, pourrait reprendre confiance à son tour ? Comment une meute entière pourrait se soulever face à l’oppresseur si je suis la seule à le demander ? Qu’est-ce que je suis à leurs yeux si ce n’est qu’une jeune louve hautaine et grande gueule, sûrement bien trop utopique ? Ces ignares ne sauraient même pas dire quel sang coule dans mes veines, et par conséquent ce que je peux accomplir. Je sais ce que je peux accomplir. Eux, le découvriront que plus tard, regrettant ensuite de ne pas y avoir pris part.

« J’ai grandi entouré de pouvoir, entouré de loups n’ayant que ce mot à la bouche. Ce n’est pas ce dont il est question ici. Tu veux diriger ? Alors dirige, mais fait le bien. Ce n’est pas ce que je cherche. Je ne recherche pas le pouvoir ou l’admiration, si c’est la seule chose qui t’intéresse alors prend tout. Tout ce que je demande c’est de redonner sa grandeur à la meute. Ta meute, ma meute, notre meute. Les Navnik. »


Mon regard se plonge une ultime fois dans ses yeux.

« Parfois, toute une vie se résume à un geste fou. »




Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Sam 14 Juil - 22:32



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

Malgré les paroles de Finwë, malgré son absence d'espoir, Heda semblait pourtant ne pas vouloir en démordre. L'air toujours aussi effronté, elle reprit:
«Ces excuses ne pourront pas vous être utiles pendant bien longtemps encore. Une meute ce n'est pas seulement un nom ou des terres, ce sont ses membres qui la composent, ce sont eux qui portent les valeurs et la font vivre. Ce sont eux, la meute. Certains sont morts il est vrai, mais tout le reste, tu les oublies ? Tu les abandonne ? Vous, hauts-gradés, les abandonnez ? Vous, porte-paroles, les jetez en pâture aux Sekmet ? Au nom d'une alliance instable et branlante ? Il ne s'agit pas d'une simple guerre de pouvoir, Finwë. C'est une guerre pour nos vies, pour notre avenir, l'avenir de tes enfants. Le Feu des Légendes jamais ne mourra, jamais ne s'éteindra, parce qu'il y aura toujours des personnes pour le faire vivre. Je serai peut-être seule, mais ma quête ne prendra fin qu'avec ma mort. Alors si je gêne autant, à toi de faire le bon choix. J'ai grandi entourée de pouvoir, entourée de loups n'ayant que ce mot à la bouche. Ce n'est pas ce dont il est question ici. Tu veux diriger ? Alors dirige, mais fais-le bien. Ce n'est pas ce que je cherche. Je ne recherche pas le pouvoir ou l'admiration, si c'est la seule chose qui t'intéresse alors prend tout. Tout ce que je demande c'est de redonner sa grandeur à la meute. Ta meute, ma meute, notre meute. Les Navnik. Parfois, toute une vie se résume à un geste fou.
Elle avait plongé son regard sincère dans celui du bras-droit, et ses mots n'en eurent que plus d'impact. Heda semblait lire dans l'esprit de la louve, y déceler ses faiblesses et ses pensées pour utiliser les bonnes paroles. Tout ce qu'elle venait de dire, absolument tout, Finwë l'approuvait. Silencieusement certes, mais elle l'approuvait. Elle n'avait jamais cru aux Inkyva, même si elle les dirigeait en quelque sorte. Après tout, comment un groupe composée de deux meutes adverses pouvait-il mener à quoi que ce soit ? Régner sur un groupe instable ou sur les fantômes d'une puissance disparue, telle était la question. Mais les fantômes en étaient-ils vraiment ? Se pourrait-il qu'ils s'éveillent à la rumeur d'un retour du Feu des Légendes ? Si elle tentait ce "geste fou" dont parlait Heda, alors tout ne dépendrait que de cela. Soit ceux qu'elle considérait comme sa famille la suivaient, soit ils l'abandonnaient et alors tout ce qui en résulterait ne serait qu'un grand désastre. Et quelles en seraient les conséquences ? Combien devraient payer pour son échec à elle seule ? Combien de victimes ? Et les Navnik pouvaient-ils retrouver leurs valeurs d'antan ? En auraient-ils la force ? Tant de questions, auxquelles seule sa décision avait la possibilité d'apporter des réponses.
Sortant de ses pensées, elle posa de nouveau son regard gris souris sur la jeune louve face à elle. Elle lui faisait suffisamment confiance, ses paroles lui semblaient honnêtes et dépourvues de tout mensonge ou tromperie.
-Je n'ai que faire du pouvoir. Seuls les Navnik m'importent, et si je dois diriger pour eux, alors je le ferai. Cependant ... Finwë soupira. Cependant, se lancer sur cette voie nécessitera de nombreux sacrifices. Combien seront prêts à suivre un simple bras-droit dans ce geste fou ?
La louve se détourna et posa son regard vers le reste vide de la pièce. Une pièce qui devait avoir tellement de prestance et de grandeur auparavant. Tout comme sa meute. Les Navnik. Ceux qui avaient accueilli la solitaire qu'elle était. Ceux qui avaient donné un sens à sa vie. Sa famille. Voir cette famille réduite à de simples pions obéissant à l'Alpha Sekmet avait été douloureux pour Finwë. Mais après tout, n'était-ce pas à cause d'elles qu'ils en étaient arrivés à ce point ? Si elle avait eu le courage et la force de s'imposer, alors elle aurait pu diriger les Inkyva au même titre que Nilaya, peut-être même qu'ils auraient pu éviter cette alliance hors du commun. Mais avec la disparition d'Helya, elle n'avait pas été à la hauteur, n'avait pas su reprendre le contrôle des siens, et les Sekmet s'étaient imposés. Mais il n'était pas trop tard pour remédier à cela, et elle le savait au fond d'elle, même si elle s'efforçait de se convaincre du contraire. Si elle voulait se montrer digne des Navnik, alors elle ne devrait plus avoir la moindre hésitation une fois sa décision prise.
Elle fit volte-face, une lueur de détermination nouvelle brillant dans ses iris. Elle fixa Heda pendant quelques secondes, un air sérieux dessiné sur le visage.
-Tu voulais aider les Navnik. Quel est ton plan ?»


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Dim 15 Juil - 13:57

do you remember me.


Pour la première fois depuis le début de notre conversation, et pour la première fois depuis toujours, le regard de mon interlocuteur changea. Non pas parce qu’elle s’exaspérait encore plus, mais parce qu’elle semblait me comprendre et enfin m’accorder de l’attention. Elle sembla réfléchir, se poser de nombreuses questions. Quoi de plus sensé ? Sous ces belles paroles de meute unie et toujours vivante, il est bien question de révolution ou tout du moins de révolte. Nous parlons d’insubordination, de briser le peu d’acquis que nous avons et repartir à nouveau à zéro alors que nous venons à peine de survivre à un Exode massif. Je me doute bien que cela doit être difficile à envisager pour n’importe qui, mais pas moi. Je ne me rends sûrement pas compte de l’envergure de mes paroles, mais mon cœur est là. Cela ne sera pas suffisant, mais cela reste un bon début. Il faut bien débuter quelque part et au moins je sais que les raisons au fond de mon cœur sont immuables.

« Je n'ai que faire du pouvoir. Seuls les Navnik m'importent, … »

Enfin. Enfin elle se met à parler de Navnik et non plus d’Inkyva. Le langage nous en apprend bien plus sur un loup et une pensée qu’on ne pourrait le croire. Les mots et les expressions changent, comme la façon de penser. Nous assistons au début d’un grand changement.

« … et si je dois diriger pour eux, alors je le ferai. Cependant ... Cependant, se lancer sur cette voie nécessitera de nombreux sacrifices. Combien seront prêts à suivre un simple bras-droit dans ce geste fou ? »

Sacrifice. Ce mot résonne dans notre tête à tous, peu importe que nous soyons mâle ou femelle, solitaire ou loup de meute. Nous avons tous eu à faire des sacrifices et ce même peu importe notre âge. Nous avons tous perdu quelqu’un, quelque chose, à un moment ou à un autre. Il s’agit de la triste réalité du monde dans lequel nous devons vivre. Qu’avons-nous encore à perdre pour regagner notre grandeur ? Sommes-nous réellement à un sacrifice près ?
Selon moi notre grade importe peu dans ce genre de situation, après tout ne serait-ce pas une solitaire qui est en train de faire changer d’avis la bras-droit ? Les révolutions débutent la plupart du temps au plus bas de l’échelle sociale et c’est ce qui leur donne leur force. La majorité l’emporte toujours sur les élites, la majorité fait entendre sa voix et son opinion. Peu importe qu’on soit grand manitou ou bras-droit, ce n’est pas le plus important. Il faut savoir peser ses mots, les utiliser avec justesse, persuader ou convaincre quand il le faut. Il faut aussi savoir se mettre en recul pour obtenir les bonnes relations, ce que Finwë fera sûrement plus habilement que moi.

« Tu voulais aider les Navnik. Quel est ton plan ? »

Je suis d’abord décontenancée par sa question. Des mois et des mois que je parle des grands Navnik, mais jamais un véritable plan n’a émergé de ma tête. Cependant je ne perds pas confiance et me reprend aussitôt. Même si je n’y ai jamais pensé en détails, mes nombreuses rencontres ont chacune d’elles fait émerger une partie de mon plan.

« Deux possibilités s’offrent à nous. Chacune d’elle implique des sacrifices que nous devrons tous effectuer, nous ne pouvons y réchapper. Il est trop tard pour faire marche arrière désormais. Tu as su gagner la confiance des Navnik, tu sauras les guider. Montre leur que tu as foi en ce projet et ils auront foi à leur tour. » Je marque une pause de quelques secondes le temps de rassembler mes esprits et mon souffle. « La première possibilité est sans doute la plus dangereuse. Il s’agit de créer une révolution, renverser les Sekmet au pouvoir et y installer des Navnik. » Renverser ma propre famille pour y installer la meute de ma famille, quelle ironie. « Il faudrait renverser de loups forts et nous aurions besoin de beaucoup d’appuis, je doute que cela se fasse sans avoir recours à la force, et beaucoup soutiendront le pouvoir déjà en place. Il nous faudrait avancer dans l’ombre. » Ce plan est risqué et il insinue aussi de garder des Sekmet au sein de notre clan, ce qui me répugne au plus haut point. « Le second plan est le meilleur » ou le moins pire « Il s’agit de recréer les Navnik. Il n’y aurait eu qu’un simple hiatus dans notre histoire, rien de plus. Tu es la plus haut gradée de la meute alors tu en prendrais la direction naturellement. De nombreux loups seraient sûrement prêts à nous suivre et même peut être des anciens navnik pourraient revenir. » Zephyr. « Les fils de l’Hiver, Althéa et Belphegor, pourraient eux aussi nous rejoindre. Nous pourrions en parler à chaque ancien Navnik, je suis certaine qu’ils nous rejoindraient. Nous n’avons pas besoin d’être une grande meute dès le début, les membres nous rejoindront naturellement, comme avant. Nous pourrions redevenir les plus forts, sans être soumis à des Sekmet. Plus jamais. »



Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Lun 16 Juil - 13:14



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

La question de Finwë sembla laisser la louve blanche sans voix pendant quelques instants, comme si celle-ci avait déjà abandonné l'idée de faire changer d'avis son ancien bras-droit. Pourtant, même si elle semblait penser cela, elle n'avait pas eu besoin d'en douter. Finwë n'avait pas changé d'avis, elle pensait déjà à cela depuis le moment même où les Inkyva s'étaient formés. Cette petite idée avait été toujours présente dans un coin de son esprit depuis ce jour. Les paroles d'Heda n'avaient fait qu'aller la rechercher.
La solitaire finit par reprendre consistance et par exposer son plan à la louve.
«Deux possibilités s'offrent à nous. Chacune d'elles implique des sacrifices que nous devrons tous effectuer, nous ne pouvons y réchapper. Il est trop tard pour faire marche arrière désormais. Tu as su gagner la confiance des Navnik, tu sauras les guider. Montre leur que tu as foi en ce projet et ils auront foi à leur tour. La première possibilité est sans doute la plus dangereuse. Il s'agit de créer une révolution, renverser les Sekmet au pouvoir et y installer des Navnik. Il faudrait renverser des loups forts et nous aurions besoin de beaucoup d'appuis, je doute que cela se fasse sans avoir recours à la force, et beaucoup soutiendront le pouvoir déjà en place. Il nous faudrait avancer dans l'ombre. Le second plan est le meilleur. Il s'agit de recréer les Navnik. Il n'y aurait eu qu'un simple hiatus dans notre histoire, rien de plus. Tu es la plus haut gradée de la meute alors tu en prendrais la direction naturellement. De nombreux loups seraient sûrement prêts à nous suivre et même peut-être des anciens Navnik pourraient revenir. Les fils de l'Hiver, Althéa et Belphegor, pourraient eux aussi nous rejoindre. Nous pourrions en parler à chaque ancien Navnik, je suis certaine qu'ils nous rejoindraient. Nous n'avons pas besoin d'être une grande meute dès le début, les membres nous rejoindront naturellement, comme avant. Nous pourrions redevenir les plus forts, sans être soumis à des Sekmet. Plus jamais. 
Finwë avait écouté la jeune louve sans l'interrompre, attentive à chacun de ses mots. Ses yeux emplis de détermination étaient posés sur Heda. Elle avait beau être jeune et inexpérimentée, jamais le bras-droit n'avait entendu de mots aussi justes et aussi courageux de la gueule d'un autre loup. Heda semblait avoir réfléchi à un retour des Navnik depuis longtemps elle aussi, et la voir aussi déterminée alors qu'elle n'était qu'une solitaire désormais rassurait Finwë quand à l'engouement que pourraient avoir ceux encore présents chez les Inkyva. Elle songea aux membres de sa meute encore présents, qui pourraient la soutenir et lui apporter leur aide. Althéa et Belphegor, comme l'avait rappelé Heda. Tybalt, le père d'Althéa et Champion de la meute dont la force serait un atout déterminant si combat il devait y avoir. Kheryel, son frère Aoji également. Quelques plus jeunes, comme Attaya, Akaïro ou encore son propre fils Nova. Elle pourrait aussi chercher de l'aide auprès des solitaires comme Heda le lui prouvait. Peut-être pourrait-elle convaincre Zephyr de les rejoindre à nouveau ? Ou retrouver sa fille Talia ? Cependant, en faisant ce décompte, la louve se rendit compte qu'ils n'auraient jamais l'avantage face aux Sekmet. Ces derniers étaient en supériorité numérique, et de beaucoup. Les affronter et les renverser serait une entreprise folle et suicidaire, dans laquelle les derniers Navnik pourraient y laisser la vie. Et à quoi bon régner sur une meute définitivement morte ? Chacun des anciens Navnik comptait à ce stade, et Finwë ne pouvait se permettre de mettre en danger qui que ce soit. Ou alors ... ou alors elle pouvait demander à affronter Nilaya en combat singulier. Elle contre l'Alpha Sekmet. Cette dernière était âgée mais Finwë ne se laisserait pas avoir par les apparences. Elle savait la louve noire totalement capable de terrasser de puissants adversaires, et si elle décidait de l'affronter, alors l'issue du combat se définirait sur la capacité de chacune à résister aux blessures. Le bras-droit ne se voilait pas la face. Elle savait que cet affrontement se terminerait uniquement avec la mort de Nilaya ... ou la sienne. Elle ne pouvait se permettre de perdre si elle voulait sauver les Navnik. Elle devrait se surpasser.
Quand à l'option de recréer la meute à partir de rien ... Celle-ci semblait être la plus raisonnable, et si il s'agissait de celle vers laquelle Finwë penchait le plus, elle doutait de sa capacité à convaincre ses membres de tout quitter de nouveau après un exode difficile pour partir vers un avenir plus qu'incertain. Un si petit groupe parviendrait-il à se faire une place avec la menace Agmark qui planait et celle des Sekmet mécontents qui s'y ajouterait indéniablement ? Elle en doutait, et si ils devaient essuyer des représailles de l'un ou de l'autre, les Navnik disparaîtraient aussi vite qu'ils étaient réapparus.
La louve grise baissa légèrement la tête, sortant de sa longue réflexion.
-Tu sembles bien déterminée à voir les Navnik s'élever de nouveau. Je te comprend, je le suis aussi, mais nous ne devons pas précipiter les choses si nous voulons bien les faire., commença-t-elle. Notre réussite, celle des Navnik, ne sera assurée que si nous avons la patience de s'organiser et de préparer notre retour. La moindre erreur et tout espoir sera perdu, tout ce que nous aurons accompli sera vain et nous n'aurons même plus la protection des Inkyva. Nous serons chassés de la meute et réduits à errer en solitaires, les nôtres seront massacrés. Alors je ne prendrais une décision que lorsque je serais sûre que toutes les chances sont de mon côté.
Elle se redressa et jaugea Heda du regard, promenant ses yeux gris souris de ses pattes jusqu'à sa tête.
-Si tu veux m'aider, tu vas devoir te démener pour être plus forte que cela. Si tu le souhaites, je viendrais t'entraîner de temps en temps. Car si nous choisissons la force, comme tu l'as dit, chaque loup comptera. Alors chacun se doit d'être au meilleur de sa forme pour apporter son soutien à ce geste fou que nous allons entreprendre. Seras-tu prête à dépasser tes limites, à t'améliorer sans relâche pour m'aider ?»


REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 
Rédemption Oubliée
HedaRédemption Oubliée
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
28/100  (28/100)
Agilité:
20/100  (20/100)
Endurance:
36/100  (36/100)
avatar
Messages : 290Points : 126Age : 1 an 2 moisSexe : FemelleRang : App guérisseurBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucune blessure/maladieDé & bonus possedé : 0 bonus santéIcone :

Lun 16 Juil - 18:08

do you remember me.


La force des mots, la conviction, la persuasion … Tout ceci, tout ceci fonctionne donc réellement ? Il ne s’agit pas d’une supercherie, la bras-droite semble désormais croire en moi et en mon projet. A nouveau elle se permet de croire aux Navnik et non plus aux Inkyva. En quelques secondes, le destin de notre meute vient à nouveau de basculer, pour le meilleur et pour le pire.
A son tour elle réfléchit longuement. Nous ne préparons pas un repas de meute mais bien une révolution, cela vaut toute la réflexion du monde. Je lui demande quelque chose de difficile, ce sera la première en ligne de mire. Bien que j’y jouerai beaucoup, je ne peux pas me voiler la face, les loups l’écouteront elle en tant que porte-parole. Je ne serai qu’une jeune solitaire, la plupart d’entre eux, sans aucune éducation, ne reconnaitront pas le nom d’Oublié. Ces sots ne connaissant pas le nom des fondateurs de chaque meute j’en suis sûre. Que peuvent-ils bien apprendre enfants ? De quoi son faits les récits des conteurs ? Les légendes, aussi belles soient-elles, resteront à jamais dans notre tête. Alors que l’histoire … L’histoire, elle, est vouée à se répéter. Je serai présente quand cela se passera, Finwë sera avec moi.
A nouveau elle me met en garde, ce plan sera long et laborieux. Je me suis sûrement emportée trop vite il est vrai, mais je ne suis pas bête. Je me rends bien compte qu’il est impossible de préparer un coup d’état lors d’une rencontre fortuite de quelques minutes. Il nous faudra du temps, de la patience, et des loups. Je digère mal son emploi de la première personne pour parler de notre projet, mais je n’ai d’autres choix que de l’accepter pour le moment. Nous savons toutes les deux qu’elle est pour le moment la plus efficace, et le maillon fort du groupe (qui se résume à deux personnes). Attention cependant à ne pas me prendre pour une imbécile. J’ai grand espoir en ce projet, si des loups devront se sacrifier je pourrai me porter volontaire sans état d’âme, mais quand il aura été mené à bien, quand Finwë commandera le Feu des Légendes, je serai à ses côtés. Pas comme son chien en tant que bras-droit, pas comme princesse inutile, mais comme Alpha. Nouvelle meute, nouvelle hiérarchie. Deux Alpha peuvent très bien cohabiter et pas seulement en formant un couple. Si couple il y a, le partenaire devra tracer son chemin seul sans compter sur personne. C’est ce que je fais depuis ma naissance et cela semble pas trop mal marcher.
Elle termine ses paroles en jaugeant une dernière fois ma détermination. Au fond de moi je sais que c’est inutile. Si j’avais peur de quoi que ce soit je ne serais pas venue ici la provoquer et parler de révolution dans sa propre meute, non ? Cependant elle a raison de soulever le point de ma propre force physique. Il est bien vrai que je suis encore trop faiblarde pour mener à bien notre projet, et jusqu’alors je n’avais aucune réelle motivation pour faire changer cela. Aujourd’hui, tout a changé. Demain, je serai aussi forte qu’elle.

« La prochaine fois que nous nous verrons, Voyageur, je serai aussi forte que toi. N’aie aucun doute là-dessus, j’outrepasserai mes limites sans remords. » Je me retourne, il ne faut pas qu’un espion vienne contrecarrer notre plan encore frais. Je m'arrête quelques secondes, tourne une dernière fois la tête en direction de Finwë. « J’attendrai de tes nouvelles, je mènerai à bien notre plan de mon côté. Sache cependant que quand il aura abouti, je compte bien partager le pouvoir avec toi. A parts égales. »

fin pour heda.





Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 373Points : 343Age : 3 ans et demiSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Sam 21 Juil - 11:17



DO YOU REMEMBER ME ?

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Heda

La réaction d'Heda est un regard empli de détermination et de motivation, le regard que Finwë cherchait à éveiller en elle avec ces paroles.
«La prochaine fois que nous nous verrons, Voyageur, je serai aussi forte que toi. N'aie aucun doute là-dessus, j'outrepasserai mes limites sans remords., lâcha la jeune louve.
Finwë ne répondit pas. Son ton, son attitude, tout indiquait qu'elle respecterait ses paroles. Le bras-droit n'en doutait pas un instant, Heda parviendrait à se dépasser et reviendrait vers elle plus forte que jamais. Et là, elles mettraient leur plan, quel que soit leur choix, à exécution. Elles décideraient définitivement du sort des Navnik, causeraient leur perte ou leur renouveau. Finwë aurait énormément de choses à mettre en place en attendant le retour de la solitaire. Comme si elle avait lu dans ses pensées, cette dernière ajouta:
-J'attendrai de tes nouvelles, je mènerai à bien notre plan de mon côté. Sache cependant que quand il aura abouti, je compte bien partager le pouvoir avec toi. A parts égales.
Cette dernière phrase étonna la louve grise, mais aucune expression ne parut sur son masque de sérieux. Ainsi l'ambition d'Heda ne se trouvait peut-être pas dans la renaissance même des Navnik, mais dans la direction de ces derniers. Finwë se demanda d'où lui étaient venus ses mots si sages sur le pouvoir, et si elle se souvenait avoir dit qu'elle se fichait de celui-ci et n'en voulait pas. Mais après tout, n'importe quel loup sauterait sur une occasion, n'est-ce-pas ? Finwë n'était pas mauvaise, ni manipulatrice, aussi elle décida de réfléchir longuement à sa décision concernant Heda plus tard. Chaque chose en son temps.  
-J'espère que nous nous reverrons plus vite que prévu. Prends soin de toi, Heda.», salua-t-elle la solitaire avec un sourire entendu.
Elle avait prit soin de bien éviter le sujet du pouvoir. Il serait dommage de perdre un atout comme Heda dès le départ de leur plan. Elle voulait partager le pouvoir ? Qu'elle prouve qu'elle en était capable. Alors seulement le bras-droit envisagerait de lui en laisser une part.
D'un dernier geste de la tête, Finwë repartit de son côté, marchant lentement jusqu'aux terres Inkyva. Arrivée au marquage du territoire, elle se hissa sur une colline et observa longuement les terres en contrebas. Les terres Inkyva. Peut-être bientôt ses terres. Les terres Navnik.


REIRA DE LIBRE GRAPH


TERMINE, J'ARCHIVE.



Merci Nailah !:
 
Contenu sponsorisé

Do you remember me ? - feat Heda