V2
 
Derniers sujets

Le vent se lève [PV Finwë]

Éclat Céleste
ShineÉclat Céleste
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar
Messages : 104Points : 140Age : 2 ansSexe : FemelleRang : GuérisseuseBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptômeDé & bonus possedé : Dé de Guérisseur x3
Dé de Chasse x2
Dé de Pillage x2
Icone :

Sam 2 Juin - 0:48
«Le vent se lève»
FINWË & SHINE
L'astre solaire était à son zénith, trônant dans les cieux comme pour veiller sur les créatures de ce monde. Comme à mon habitude, je profitais de la beauté de la météo pour faire un petit tour des lieux. J'aimais observer les environs et la nature qui les composaient. Même si parfois, il fallait bien l'admettre, les paysages étaient si déformés, qu'on pouvait ressentir la présence de la mort. Un frisson courra le long de ma colonne, lorsqu'une légère brise souleva mon pelage blond pour le rafraîchir. Je n'avais pas seulement hâte d'explorer les lieux et de découvrir leurs secrets, j'avais également pour objectif de récolter quelques plantes pour ma tanière. Des plantes rares peut-être ? Cela va sans dire que je ne refuserai jamais une plante rare, mais tout était dans le nom, alors je ne me faisais pas de faux espoirs. Je m'armais donc d'une bonne dose de patience et d'une once de courage pour quitter mon repère et m'aventurer vers l'inconnu. Un inconnu certes, mais intriguant.

Animée par l'excitation, je trottinais tranquillement dans les champs, scrutant les alentours avec attention. La flore était très riche dans cette partie de la région. La guerre ne semblait pas avoir blessée la terre, qui ne peinait pas à faire pousser toutes sortes de végétations. Je m'arrêtais sur certains spécimens colorés et humais leurs senteurs. Certaines fleures étaient sucrés, d'autre étaient fruités et d'autres encore étaient plus âcres. Fascinée par mon environnement, j'arborais un air guilleret. Si je n'avais pas été seule en cet instant, la honte m'aurai surement gagnée. J'esquissais un sourire en y songeant. Les quelques herbes me donnais presque l'envie de m'y rouler, mais je préférais garder un peu de tenue. Juste au cas où. Je ne manquais pas de confiance en moi lorsqu'il s'agissait d'être en extérieur de jour. En revanche de nuit, si je n'étais pas dans une tanière en sécurité, je n'étais pas rassurée. J'avais tout simplement peur du noir. Une peur marquée au fer rouge dans mon âme, faute d'un passé délicat. Je levais mes yeux azurés et contemplais le soleil avec admiration.

«La chaleur des rayons...»

Je fermais les paupières et prenais un grand bol d'air, exprimant en un long soupire, ma joie de vivre l'instant présent.
FORCE : 6 | AGILITÉ : 7 | ENDURANCE : 7
Codage par Zagan




Dernière édition par Shine le Jeu 7 Juin - 17:40, édité 1 fois
Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 167Points : 136Age : 3 ansSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Sam 2 Juin - 21:26



LE VENT SE LÈVE

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Shine

C'était une journée parfaite. Le soleil brillait haut dans le ciel, réchauffant les pelages, et une légère brise printanière soufflait sur les terres toutes neuves qui les accueillaient. Enfin, aussi neuves que possible en ce bas monde. Mais étonnamment, l'endroit où se dressait une silhouette lupine était plutôt épargné. La nature semblait y reprendre ses droits petit à petit, et on pourrait presque s'imaginer à l'époque des grandes meutes d'il y a de trop nombreuses années, avant la Grande Guerre, lorsque le monde sauvage n'était que verdures et paysages à couper le souffle, comme on le répétait sans cesse dans les histoires pour endormir les louveteaux.
La louve figée là observait l'endroit, le détaillait de son regard aguerri. Ses prunelles grises avaient l'habitude de scruter le moindre espace, d'y déceler le moindre mouvement. Une habitude qu'elles avaient prise à force de guetter des proies potentielles, après de nombreuses heures de chasse en solitaire. Le vent apportait jusqu'à sa truffe diverses odeurs, lui permettant déjà de reconnaître une partie de la végétation alentours. Une autre senteur, plus marquée, se détacha du mélange olfactif caractéristique des champs. Une congénère. Solitaire. Bientôt, le lointain bruissement des hautes herbes indiqua sa position à la louve, et les oreilles de cette dernière s'orientèrent vers la source du bruit. Elle tourna sa tête dans cette direction, puis après un court moment de réflexion, décida de s'en approcher. 
Finwë avançait silencieusement, ses pattes se posant avec délicatesse, évitant soigneusement les brindilles afin de ne pas trahir sa présence. A chacun de ses pas, de puissants muscles roulaient sous son pelage argenté, dont le soleil accentuait les reflets roux.
La louve traversa ainsi le champ en grandes foulées. Si elle semblait calme et confiante, il en était en réalité tout le contraire. Jamais son esprit n'avait été aussi agité qu'en ces derniers temps, jamais le doute ne s'était autant installé. Les Inkyva. Sa meute. Enfin, elle essayait de s'en convaincre. Mais même si elle s'était pliée à cette union, même si elle était le bras-droit de celle-ci, elle n'arrivait pas à s'y faire. Elle avait l'impression de trahir les siens, les Navnik, en se mettant aux ordres des Alphas Sekmet. Mais était-ce une trahison si c'était pour leur bien qu'elle avait choisi d'obtempérer ? Les Navnik auraient-ils été capables de s'en sortir seuls après ce second exode ayant emporté la plupart de leurs membres ? Pour être honnête, la louve n'en avait aucune idée, et elle savait qu'il était désormais trop tard pour y réfléchir. Un choix avait été fait, et c'était tout. Ce qui découlerait de ce choix, elle ne pouvait le deviner, et seul le temps lui prouverait qu'elle avait tord de douter ... ou le contraire.
Maintenant, tout ce à quoi elle devait s'engager, c'était la protection de sa meute, et elle devrait redoubler d'efforts pour se lier d'amitié ou au moins traiter avec égalité ceux qui n'auraient jamais dû en faire partie. Il le fallait, pour le bien de tous, et son sens du devoir l'aiderait à y parvenir, de même que sa loyauté aux Navnik.
Ce fut une voix qui tira la louve de ses pensées.
«La chaleur des rayons ...
Une voix emplie de joie de vivre, un peu niaise d'ailleurs. Finwë avait déjà croisé des loups toujours heureux et souriant, et bien qu'elle les apprécie, elle savait que l'histoire ne se terminait jamais bien pour eux. On ne pouvait survivre dans un tel univers avec uniquement de la gentillesse. Si l'on ne savait pas se montrer fort et parfois cruel malgré ses valeurs, alors la mort était indéniablement proche, guettant sa proie telle un chasseur, attendant que son bonheur atteigne son paroxysme pour se jeter sur elle tel un coup du Destin.
En apercevant la louve responsable de ce raffut, Finwë se demanda si elle faisait partie de cette catégorie, et en eut rapidement la réponse en voyant qu'elle se tenait debout, la tête levée vers le ciel et les yeux fermés, humant l'air comme s'il contenait l'essence même de la satisfaction suprême. Plutôt frêle, la solitaire beige, presque blanche, ne semblait pas l'avoir remarquée. Aussi Finwë se contenta de s'asseoir, toujours silencieuse, pour l'observer. Elle se tenait à à peine quelques mètres d'elle, l'autre se rendrait compte de sa présence dès que ses paupières s'ouvriraient de nouveau, ou même avant si le vent décidait de changer soudainement de direction. Mais ce moment semblant se faire attendre indéfiniment, Finwë décida de s'annoncer, sa grande patience ne lui suffisant plus.
-Est-ce que tout va bien ?», s'enquit-elle d'une voix non pas inquiète mais curieuse.
Elle ne se souciait pas tellement du bien-être de la louve. Après tout, elles étaient probablement amenées à ne jamais se revoir après cette rencontre. Mais sa politesse habituelle lui intimait d'essayer au moins de communiquer, ne serait-ce que pour passer le temps et se sortir toutes ces histoires de meutes du crâne. Elle songea même qu'il ne pourrait pas être plus mal de retourner à ses origines, de laisser derrière elle ses problèmes pour mener la vie de solitaire qu'elle n'avait au final que très peu connue. Mais ses responsabilités l'en empêchaient, trop de personnes comptaient sur elle, et la seule vision de Kheryel et Nova dans son esprit chassèrent définitivement cette idée folle.


 REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 



Code par Zagan
Éclat Céleste
ShineÉclat Céleste
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar
Messages : 104Points : 140Age : 2 ansSexe : FemelleRang : GuérisseuseBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptômeDé & bonus possedé : Dé de Guérisseur x3
Dé de Chasse x2
Dé de Pillage x2
Icone :

Jeu 14 Juin - 16:32
«Le vent se lève»
FINWË & SHINE
Le retour a la réalité fut plus violent que je ne l'avais imaginé. Une voix me fit sursauter jusqu'à la moelle. Je n'étais plus seule ? Apparemment. J'ouvrais brusquement les yeux et d'un bond en arrière fulgurant, me retrouvais deux mètres plus loin, museau au ras du sol et fessier en l'air, prête à fuir si la voix s'avérait être une menace. Une louve se trouvait assise à côté de moi, me dévisageant totalement. Elle semblait inoffensive et le jugement de son regard me couvrait de honte. Je me redressais lentement tête baissé et l’œil dans le vide. D'un geste gêné, je grattais le sol et d'un ton faiblard je répondais à la lupine qui paraissait venir droit d'une meute, le tout c'était de savoir à laquelle elle appartenait. Je ne voulais pas avoir d'ennui.

«Je vais bien, je te remercie...»

Je restais figée, paralysée par la peur et la honte de la situation dans laquelle je m'étais fourrée. Qu'elle manie de toujours vouloir faire la guillerette en extérieur. Tout ne pouvait pas être toujours tout rose. Et en cet instant malaisant, rien n'était rose. Immobile, et gardant ma truffe contre mon poitrail, je préférais ne lever que les pupilles pour observer celle qui se tenait face à moi. Elle avait l'air perplexe, comme si je n'étais qu'un animal de foire sans intérêt à me donner en spectacle depuis son arrivée. Mais au fait, depuis quand était-elle arrivé ? Mon dieu et si elle avait assistée au reste aussi ? Si elle m'avait vu sautiller et pas seulement humer l'air naïvement ? Quelle horreur ! Ma réputation allait encore en prendre un sacré coup... Il fallait que je me rattrape.

«Je suis désolé pour mon impolitesse. Je m'appelle Shine.»

Je tournais légèrement la tête sur le côté en souriant légèrement comme pour lui laissé une ouverture sociale. Lui montrer que j'étais capable d'être un peu moins renfermée sur moi-même. Enfin, j’essayais aussi de me convaincre personnellement, mais ce n'était pas une mince affaire.
FORCE : 6 | AGILITÉ : 7 | ENDURANCE : 7
Codage par Zagan


Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 167Points : 136Age : 3 ansSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Dim 17 Juin - 22:26



LE VENT SE LÈVE

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Shine

Lorsque Finwë prononça ces paroles, la solitaire sursauta et bondit aussi loin que ses pattes le lui permettaient. Elle observa la louve grise comme si il s'agissait d'un fantôme tout en reprenant un minimum de consistance. Finwë ne broncha pas, la laissant se calmer. Elle songea néanmoins que la blanche ferait une bien piètre sentinelle. Se laisser surprendre comme cela était purement et simplement dangereux, et il était plus qu'étonnant qu'elle soit encore en vie et surtout en un seul morceau si elle agissait toujours ainsi, la tête dans les étoiles.
Finalement, la solitaire se redressa quelque peu et parla d'une voix faible, détournant le regard en signal d'apaisement.  
«Je vais bien, je te remercie., dit-elle.
Finwë ne répondit pas immédiatement devant sa moue gênée et ses divers et multiples tics nerveux face à elle. Le bras-droit ne pensait pas être si impressionnante que cela pourtant ... Avait-elle fait un mouvement agressif ou menaçant sans s'en rendre compte ? Ou son autorité habituelle au sein de sa meute la rendait-elle plus froide qu'avant ? Elle n'en avait aucune idée.
-Je suis désolée pour mon impolitesse. Je m'appelle Shine., reprit la solitaire.
Elle esquissa un sourire tout en tentant d'avoir l'air plus confiante. Raté, l'odeur de la peur et de la panique flottait dans l'air, au moins autant que le fumet d'un cerf. Finwë se garda cependant de le lui faire remarquer. Il était purement impoli de faire ce genre de remarques alors que Shine tentait juste de sympathiser maladroitement. Aussi la louve grise lui rendit son sourire, affichant un air bienveillant.
-Mon nom est Finwë., se présenta-t-elle à son tour. J'étais tout simplement en train d'explorer ces terres quand je t'ai entendue, alors la curiosité m'a poussé à aller voir. J'espère que je ne te dérange pas trop, sinon j'en suis désolée.
Sentant que l'atmosphère s'était quelque peu détendue, Finwë se redressa finalement et s'étira longuement, signifiant ainsi à la solitaire qu'elle n'avait rien à craindre d'elle. La louve grise finit par s'ébrouer, faisant virevolter quelques poils argentés dans le champ avant de poser de nouveau son regard intrigué sur Shine.
-Tu es une solitaire, n'est-ce pas ?», s'enquit-elle.
Elle le savait, la louve ne portait aucune odeur caractéristique signifiant son appartenance à un quelconque groupe. Et avec un tempérament comme le sien, elle aurait probablement la place d'Oméga au sein de la meute, hors elle semblait avoir toute son intégrité physique, ce qui indiquait à l'Inkyva qu'elle ne gérait pas les conflits comme le faisaient ceux ayant ce rôle. Mais n'ayant pas d'autre idée en tête, c'était tout ce qu'elle avait trouvé pour ouvrir la conversation.


 REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 



Code par Zagan
Éclat Céleste
ShineÉclat Céleste
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar
Messages : 104Points : 140Age : 2 ansSexe : FemelleRang : GuérisseuseBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptômeDé & bonus possedé : Dé de Guérisseur x3
Dé de Chasse x2
Dé de Pillage x2
Icone :

Mar 19 Juin - 12:54
«Le vent se lève»
FINWË & SHINE
A son tour, la louve se présenta sous le nom de Finwë. Tout chez elle me portais à croire que je n'avais rien à craindre. D'après ses dires, elle ne faisait que passer par là et n'avait pas souhaiter me déranger. Je n'étais pas du genre à remettre en question la parole d'autrui alors, je relachais quelques peu la pression. Finwë ne semblait pas faire dans le social, pourtant elle s'en sortait très bien. En tout cas mieux que moi. Ma timidité me bloquais souvent et empêchais mon intégration au seins des groupes. C'était pour cette raison que j'avais choisi de rester solitaire suite à mon sauvetage par Tenshi. Et puis Ange Vaudou était ma seule amie, je n'avais nul part ailleurs ou aller, je préférais rester près d'elle.

«Oh non, tu ne me dérange pas au contraire ! Un peu de compagnie bienveillante ne fait pas de mal de temps en temps.»

J'esquissais un sourire, presque soulagé cette fois-ci, que Finwë ne sois pas une tueuse de louve ou de ces cinglés qui aiment le gout du sang... Un frisson courra le long de ma colonne rien que d'y penser. Je m'ébrouais pour chasser cette idée de mon esprit et me concentrais à nouveau sur mon invité. Après tout nous n'étions pas si loin de ma tanière.

«C'est exacte. En revanche ce n'est pas ton cas je me trompe ?»

Mon regard azuré se plongea dans le sien. Je me demandais ce qu'une louve appartenant a une meute faisait dans le coin. Seule. Était-elle triste ? Ou avait-elle juste besoin de s'aérer un peu l'esprit ? Peut-être était-elle une haut gradée ? Il y avait beaucoup de possibilité mais une chose était certaine, elle ne cherchait rien de précis dans les environs.
FORCE : 6 | AGILITÉ : 7 | ENDURANCE : 7
Codage par Zagan


Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 167Points : 136Age : 3 ansSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Dim 24 Juin - 2:07



LE VENT SE LÈVE

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Shine

Comme la louve grise s'y attendait, Shine répondit à sa question par l'affirmative.  
«C'est exacte. En revanche ce n'est pas ton cas je me trompe ?, demanda-t-elle à son tour.
Finwë étira un léger sourire amusé. Il ne fallait pas être devin pour deviner qu'elle n'était pas une solitaire, son pelage sentait tant l'Inkyva, au plutôt encore le Navnik pour l'instant, que seul un loup dépourvu d'odorat pourrait douter de son appartenance à une meute. Mais elle ne se moquait pas de la louve blanche, loin de là. Elle venait bien de poser la même question évidente à l'instant. Et avec tous ses petits tics nerveux imperceptibles pour un œil moins aguerri - ce qui n'était pas le cas de la chasseuse - Finwë voyait bien que Shine n'était pas du tout du genre à être à l'aise avec les autres, alors parler à une louve dont elle ne connaissait que le nom devait être une véritable épreuve pour la solitaire. Aussi la louve grise dirigea son regard un peu plus loin pour ne pas la gêner.
-En effet. Je fais partie de l'alliance Inkyva. Je suis leur bras-droit., répondit-elle d'un ton calme.
Elle se retint bien de prononcer le mot "meute" car pour elle il ne s'agissait pour l'instant que d'une alliance improbable et très fragile, qu'un rien pourrait briser. Et en toute honnêteté, Finwë ne savait comment se positionner face à cela. Soudain le poids de ses responsabilités en tant que bras-droit semblait s'abattre sur elle et l'étouffer, au point qu'elle avait même songé à partir, sans s'y résoudre cependant. Mais comment aider des Alphas dont on ne connaissait rien et auxquels on ne faisait pas confiance à gérer un groupe dont les deux parties étaient hostiles l'une à l'autre depuis des années et dont aucune ne semblait vouloir enterrer les conflits et rancœurs du passé ? C'était une tâche qui, pour l'instant, la dépassait. Et si la situation ne s'arrangeait pas au plus vite, elle voyait mal les Inkyva acquérir cette qualification de meute sans qu'il ne s'agisse d'un beau mensonge pour dissimuler un groupe instable prêt à s'auto-détruire à la moindre étincelle. Et si disparition il devait y avoir, alors la gloire et la vie paisible qu'elle avait mené au sein des Navnik ne serait définitivement plus qu'un lointain souvenir. La disparition d'Helya avait déjà eu un énorme impact et la louve grise s'en voulu de ne pas avoir au moins tenté de l'honorer en ne laissant pas tout le pouvoir aux Sekmet. Certes, elle était bras-droit, mais avec deux Alphas dans le même camp, pouvait-elle au moins espérer que sa parole ait la moindre importance ? Ou l'avaient-ils laissée à sa place pour apaiser les Navnik les plus réticents et s'assurer de leur fidélité, avec l'intention de se débarrasser d'elle une fois les tensions disparues ? Ne pas avoir de réponse faisait resurgir en elle une sensation qu'elle n'éprouvait que rarement. La peur. Finwë avait peur de ce qui allait se produire par la suite, et cette utopie que semblaient voir certains dans cette nouvelle vie n'était pour elle que la face visible de l'iceberg. Elle était peut-être trop pessimiste, sûrement même, mais au moins serait-elle prête à agir si ses craintes se révélaient être fondées.
Se tournant de nouveau vers Shine, elle vit son regard intrigué dirigé vers le sien, et se rendit compte qu'elle était restée silencieuse pendant un long moment, perdue dans ses pensées.
-Oh, excuse-moi. Je divaguais tellement que je t'ai ignorée. Tu m'en vois désolée., s'excusa-t-elle en hochant légèrement la tête en signe de respect.
Car elle avait beau être une haut gradée au sein des Inkyva, elle n'était qu'une louve quelconque sur les terres neutres qu'elle foulait en ce moment-même, et en quelque sorte, les terres neutres n'étaient-elles pas le territoire des solitaires ? Si l'on suivait ce raisonnement, ils étaient les maîtres de ces lieux, au même titre que les meutes avaient leurs propres terres qu'elles protégeaient, à la différence qu'ils ne s'entraidaient pas et laissaient tout le monde les traverser. Avant de se replonger dans ne réflexion inutile, Finwë s'ébroua de nouveau.
-De quoi parlions-nous ?», s'enquit-elle afin de relancer la conversation.


 REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 



Code par Zagan
Éclat Céleste
ShineÉclat Céleste
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
12/100  (12/100)
Agilité:
16/100  (16/100)
Endurance:
17/100  (17/100)
avatar
Messages : 104Points : 140Age : 2 ansSexe : FemelleRang : GuérisseuseBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptômeDé & bonus possedé : Dé de Guérisseur x3
Dé de Chasse x2
Dé de Pillage x2
Icone :

Mer 27 Juin - 17:06
«Le vent se lève»
FINWË & SHINE
Une bras droit ? Elle n'était donc pas la par hasard. Un haut gradé ne se perdait pas, même sur des terres qu'il ne connaissait pas. Si il était parvenu à ce poste, c'était pour une bonne raison. Et la louve grise semblait très réfléchis. Cependant elle ne semblait pas non plus blessée. Du moins pas physiquement. J'avais du mal à comprendre la véritable raison de cette rencontre un peu soudaine. Finwë détourna le regard et s'effaçait lentement dans ses pensées. Ne voulant pas la déranger, je me contenter de fixer le sol tout en pensant moi-même. Cette alliance dont elle disait faire partie. Pourquoi n'avait-elle tout simplement pas employée le mot meute ? Elle en était pourtant le bras droit, la hiérarchie y était donc bien reformée. Était-ce si difficile de maintenir la paix entre deux anciennes meutes à présent réunies ? Cette fragilité pourrai leur coûter cher si elle se savait. La louve grise s'extirpa soudainement de ses pensées, me tirant également des miennes.

«C'est tout pardonné ! Je peux comprendre. Tu t'attendais peut-être plutôt à te retrouver seule qu'en compagnie d'une simple guérisseuse solitaire...»

Mon ton s'effaçait lentement. Comme si je m'étais souvenue une fois de plus, que sans Tenshi je n'étais personne. J'esquissais un léger sourire. Quelle ironie tout de même. J'étais timide et réservée, pourtant j'avais choisi de venir en aide à tout ceux qui étaient dans le besoins. J'avais choisi de faire dans le social. La guerre faisait parfois faire des choix étranges. Mais je ne regrettais rien. Je devais aller au bout de ce que j'avais commencé. Si je ne le faisais pas pour moi, je le faisais au moins pour mon mentor et mon amie. Pour Ange Vaudou. J'inspirais un grand bol d'air comme pour m'encourager moi-même a aller de l'avant. Finwë n'était peut-être pas blessée, mais sa présence m'indiquais bien là un vrai soucis. Je pouvais toujours essayer de lui apporter mon aide ou mon soutiens. Ce n'étais pas grand chose. Juste mon devoir de guérisseuse.


«Dis moi, qu'est-ce qui t’amène ici, si ce n'est pas trop indiscret ? Ne devrais-tu pas être aux côtés des tiens ?»

Parfois il fallait oser dans la vie. Et poser ce genre de question a une haut gradée n'était peut-être pas une bonne idée, mais c'était la chose à faire. Si ce n'était pas pour un problème personnelle, je devais savoir de quoi il s'agissait. Je ne voulais pas me retrouver attaquée par surprise par son alliance ou encore contribuer contre mon gré a la dénonciation d'un loup qu'ils voudraient massacrer par vengeance. Ça jamais.
FORCE : 6 | AGILITÉ : 7 | ENDURANCE : 7
Codage par Zagan


Altruisme du Voyageur
FinwëAltruisme du Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur

Jauges
Force:
100/100  (100/100)
Agilité:
100/100  (100/100)
Endurance:
100/100  (100/100)
avatar
Messages : 167Points : 136Age : 3 ansSexe : FemelleRang : Bras-DroitBlessure : Maladie : Détails blessures : Aucun symptôme.Dé & bonus possedé : 1 Bonus santé
6 dés de Chasse
2 dés de Pillage
Icone :

Ven 29 Juin - 12:44



LE VENT SE LÈVE

Force : 100
Agilité : 100
Endurance : 100

Finwë & Shine

Shine était une louve compréhensive, Finwë l'avait remarqué à ses premiers mots. Aussi le bras-droit ne fut-elle pas étonnée de la réponse de la solitaire. 
«C'est tout pardonné ! Je peux comprendre. Tu t'attendais peut-être plutôt à te retrouver seule qu'en compagnie d'une simple guérisseuse solitaire.
Elle fit une pause, et Finwë l'observa sans rien dire. Shine avait une basse estime d'elle, ses paroles et le ton de sa voix trahissaient cela. Pourquoi ? Finwë ne possédait pas la curiosité malsaine nécessaire pour poser ce genres de questions. Fouiller dans le passé des autres pouvaient réveiller de vieilles souffrances que le loup en question souhaitait garder enfouies au plus profond de son être. Elle le savait, elle aussi avait ses sombres souvenirs qu'elle tentait d'effacer. Mais ils ne disparaissaient jamais, s'effaçaient de la conscience tout au plus, mais leur présence pesait toujours sur leur victime, menaçant de s'abattre sur elle à tout instant, et ce jusqu'à la mort. Si c'était le cas de Shine, la louve grise ne serait certainement pas celle qui allait remuer tout cela volontairement.
-Dis-moi, qu'est-ce qui t'amène ici, si ce n'est pas trop indiscret ? Ne devrais-tu pas être aux côtés des tiens ?, reprit la solitaire.
Finwë esquissa un léger sourire. Elle n'avait pas tort, mais c'était amusant de voir l'opinion qu'avaient certains solitaires des meutes. Elle aussi pensait comme cela lorsqu'elle n'était qu'un louveteau, et que sa mère lui disait que les meutes étaient comme des cages, que les loups qui les composaient n'étaient plus libres. Bien qu'il y ait une once de vérité là-dedans, sa mère avait eu tort sur presque toute la ligne, et malgré les récentes tensions et ces histoires d'alliances, Finwë savait qu'elle ne quitterait les siens qu'en cas de situation extrême, et encore. 
-Je découvrais tout simplement les terres neutres. Je n'ai pas encore eu le temps de les explorer avec mes responsabilités., commença Finwë. Et ne t'inquiète pas pour les miens, ils peuvent se débrouiller sans leur bras-droit pendant quelques heures, et l'Alpha est à leurs côtés. Aussi bizarre que cela puisse paraître, les loups de meute ont aussi le droit de chercher un peu de solitude de temps en temps, même les hauts gradés.
Une lueur d'amusement brillait dans son regard gris. Elle aimait bien Shine. Si elle avait été une Inkyva, toutes deux seraient probablement devenues proches. Bien sûr, la chasseuse ne voyait aucun problème à se lier d'amitié avec une solitaire, guérisseuse qui plus est. Qui sait, peut-être toutes deux pourraient avoir besoin l'une de l'autre dans le futur ? Il n'était pas rare qu'une meute demande les services de guérisseurs solitaires en échange de nourriture ou inversement.
-Mais assez parlé de moi. Tu as l'air de connaître ces terres, mieux que moi en tout cas. Tu pourrais me guider un peu ?», proposa Finwë.
La compagnie de Shine était loin d'être désagréable, au contraire, et la louve argentée ne rechignait pas à avoir une guide le temps d'une promenade pour en savoir plus sur les endroits qu'elle n'avait encore vu que de loin.


 REIRA DE LIBRE GRAPH



Merci Nailah !:
 



Code par Zagan
Contenu sponsorisé

Le vent se lève [PV Finwë]